1 (Modifié par Jehan 05/10/2015 à 11:56)

La double négation est-elle une figure de rhétorique ?

J'aimerais savoir si la double négation est catégorisée comme une figure de construction (du signifiant) ou d'idée (du signifiant) ?

Ou elle peut être également équivalent à la litote comme "Je ne te hais point" chez Corneille ?

2

La double négation est-elle une figure de rhétorique ?

Bonsoir, il est vrai que vous pouvez considérer cet emploi comme rhétorique dans le sens où il peut renforcer l'idée véhiculée. À mes yeux, selon le contexte, il peut avoir une valeur de concession, ou bien au contraire une valeur libératrice contredisant l'idée publique et de facto étouffé.