1 (Modifié par m4rw9ne 23/07/2015 à 14:08)

Différence entre personnification et registre fantastique

Bonjour à tous,
Comme l'indique le titre du sujet je n'arrive pas à faire la différence entre personnification et registre fantastique...
La personnification est le fait d'attribuer des caractères et propriétés humaines à des éléments non-humains; et le fantastique se caractérise par l'apparition du surnaturel de la cadre de la vie ordinaire. Or attribuer des caractères humains à un élément non-humain c'est du registre fantastique vu que ce n'est pas quelque chose de normal.
Auriez-vous des idées pour m'éclaircir ?
PS : C'est le cas dans La Nuit d'Emile Verhaeren.
Thanks 

2

Différence entre personnification et registre fantastique

Le registre fantastique ne se réduit pas à la personnification. Il recourt à l'irrationnel et à la peur.
Donc une personnification qui ne produit pas la peur n'appartient pas au fantastique.
Ce peut être le merveilleux ou le lyrisme...

Différence entre personnification et registre fantastique

Merci de ta réponse Jean-Luc, toujours aussi précise. 
J'avais complètement oublié que le registre fantastique crée angoisse et peur...

4

Différence entre personnification et registre fantastique

La nuit

Depuis que dans la plaine immense il s'est fait soir,
Avec de lourds marteaux et des blocs taciturnes,
L'ombre bâtit ses murs et ses donjons nocturnes
Comme un Escurial revêtu d'argent noir.

Le ciel prodigieux domine, embrasé d'astres,
- Voûte d'ébène et d'or où fourmillent des yeux -
Et s'érigent, d'un jet, vers ce plafond de feux,
Les hêtres et les pins, pareils à des pilastres.

Comme de blancs linceuls éclairés de flambeaux,
Les lacs brillent, frappés de lumières stellaires,
Les champs, ils sont coupés, en clos quadrangulaires,
Et miroitent, ainsi que d'énormes tombeaux.

Et telle, avec ses coins et ses salles funèbres,
Tout entière bâtie en mystère, en terreur,
La nuit paraît le noir palais d'un empereur
Accoudé quelque part, au loin, dans les ténèbres.