César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, I, 10

Bonjour,

Je lis dans les  Commentarii de Bello Gallico (livre 1, chapitre 10) :

Caesari renuntiatur Helvetiis esse in animo ...

César, s'il est l'auteur, parlerait ainsi de lui à la 3° personne. Est-il le véritable auteur des Commentaires ou a-t-il confié ce travail à un scribe ? S'il en est l'auteur, il souffrait peut-être du syndrome d'Alain Delon... 

2

César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, I, 10

Bonsoir !

Si j'avais eu la volonté d'écrire l'Histoire, j'aurais également choisi la troisième personne. Les choses semblent ainsi plus objectives. Je crois que c'est bien César qui a tout écrit. Peut-être qu'il dictait aussi, sans doute même, entre deux ordres à donner sous sa tente.

Quant au syndrome d'Alain Delon... César était un mégalomane. Mais je ne sais pas si à l'époque cette façon de parler à la troisième personne, était considérée comme nous le faisons aujourd'hui.

Je pense que ce qu'il faut retenir, c'est que César a cette envie d'écrire l'Histoire. Et l'histoire ne s'écrit pas à la première personne.

César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, I, 10

Je n'ai rien à ajouter. Seul le dernier livre de l'ouvrage a été écrit par Hirtius.

César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, I, 10

Merci à tous deux.

Le livre VIII qui serait donc écrit par Hirtius (là, j'apprends quelquechose), est d'un style différent ? Si oui, quelles sont les grosses différences de style ? Vocabulaire ? Syntaxe ?

César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, I, 10

Hirtius, qui était peut-être le secrétaire de César, a pris ce dernier pour modèle dans la rédaction du livre VIII. Mais les critiques s'accordent à trouver son style lourd et parfois obscur. De plus, il n'est pas très à l'aise avec les termes militaires. Mais sa langue reste classique. Personnellement, je trouve que le changement d'auteur ne saute pas aux yeux...