1

Demande d’avis sur un poème - Voilà c'est mon tour...

Voila c'est mon tour
je marche dans la cour
Prends un bloc de cours
Les prof accourent

Il sont autours de moi
La plus le choix
Il ne s'agit plus de moi
La tristesse s'empare de moi

Dans le couloir de la fin
L'avenir reste incertain

Dans ce couloir
Y règne le noir
Je bois le désespoir
Qui remplace l'espoir

Et la se termine la vie
Rien a faire
Ici rode l'envie
L'envie de savoir quoi faire

Dans le couloir de la mort
Pour survivre il faut être fort

Merci de vos amis et désolé pour l'orthographe

Demande d’avis sur un poème - Voilà c'est mon tour...

Je n'interviens que sur la forme.

Voila c'est mon tour
je marche dans la cour
AB
Prends un bloc de cours
"Prends" sans sujet n'est pas heureux, et surtout "bloc de cours".
Les prof accourent

Il sont autours de moi
AB
La plus le choix
Aucun sens.
Il ne s'agit plus de moi
La tristesse s'empare de moi
AB

Dans le couloir de la fin
L'avenir reste incertain
Le second vers affaiblit le sens du premier, défaut classique.

Dans ce couloir
Y règne le noir
"Y" est incorrect, il double "Dans ce couloir"
Je bois le désespoir
Qui remplace l'espoir
Le second vers est banal et inutile.

Et la se termine la vie
Rien a faire
Ici rode l'envie
L'envie de savoir quoi faire
AB. N'oublions pas les accents.

Dans le couloir de la mort
Pour survivre il faut être fort
Même remarque que précédemment : on attend tout autre choe après le premier vers.

3

Demande d’avis sur un poème - Voilà c'est mon tour...

Tout d'abord, tu ne soumets là qu'un seul poème, il n'est en rien représentatif de ton potentiel ( car,potentiel il y a toujours).

  La structure du poème est singulière, le rythme me paraît d'instinct saccadé et je sens un brin de spontanéité propre au surréalisme, il me semble.

  Néanmoins les vers sont parfois lourds, le son -oi est trop présent à mon goût, je n'apprécie pas non plus les rimes courtes et suivies qui soulignent encore l'absence de légèreté.
Certaines formules sont prévisibles. Il faut surprendre le lecteur, "je n'y aurais pas pensé, j'aime bien cette association surprenante et tellement juste à la fois" c'est que j'aime ressentir en lisant un poème.

  J'aime beaucoup le dernier vers.

Il faut s'entraîner et se soumettre au émotions... Comme je l'ai dit un poème ne détermine pas le reste de tes textes: la sensibilité évolue, la maîtrise aussi.
Lis des poème, tu verras que tu te familiarisera davantage avec cet Art.
Bon courage et continue!