1

Que faire avec un master de lettres modernes ?

Bonjour,

Je suis peu familière des forums, mais depuis un certain temps, je suis confrontée à un désagréable sentiment d'incertitude quant à mon avenir professionnel, qui me plonge dans un certain désarroi.

Mon goût pour les lettres m'a conduite à avancer dans mes études sans me soucier de l'aspect pragmatique des choses.

J'ai obtenu en 2012 un Master recherche en Lettres Modernes.

En parallèle, j'ai toujours donné des cours de piano particuliers et en remplacement dans mon conservatoire. J'ai aussi une formation en improvisation théâtrale qui me conduit de manière ponctuelle à animer des ateliers d'impro.

Suite aux encouragements de mon entourage, qui voit en moi une bonne pédagogue, j'ai passé le CAPES de lettres modernes (j'attends en ce moment même les résultats).

Mais voilà, je n'ai pas de vocation qui me porte vers l'enseignement. Je ne me vois pas prof de français... Je ne ressens pas d'exaltation à l'idée de devoir faire de la discipline auprès d'un public captif, je ne suis pas certaine d'être capable de garder mon sang froid en cas de manifestations racistes, homophobes ou autres. De manière plus générale (et moins caricaturale), je ne me sens pas à ma place dans la posture de l'enseignant qui transmet un savoir. Je préfère infiniment plus la posture de l'apprenant.

Je suis passionnée par l'art, le théâtre, la musique, l'écriture et ne me vois pas compromettre ces goûts et compétences pour les bénéfices financiers d'entreprises comme Coca ou L'Oréal (le projet Phenix n'est donc pas fait pour moi).

J'ai bientôt 28 ans, et n'ai jamais fait de stage dans mon parcours universitaire. Je me sens donc assez désemparée...

Un avis pour m'éclairer, même un peu...?

(un sincère merci pour votre attention)

Que faire avec un master de lettres modernes ?

La question est : As-tu besoin de gagner ta vie ?
Tu as vingt huit ans.
Jusqu'à présent, je suppose que tu n'as pas vécu d'amour et d'eau fraîche.
Tu parles de cours de piano et de remplacements dans un conservatoire.
Tu dois avoir des compétences dans le domaine de la musique, j'imagine.
Par ailleurs, tu passes un capes de lettres. Tu dois savoir à quoi cela t'engage.
Tu dis aussi que tu aimes l'état d'apprenant. Je te répondrai qu'en enseignant, on apprend toute sa vie. 
Tu te rends comptes que tu n'as pas envie d'enseigner.
Si tu n'as pas besoin de la stabilité d'un emploi, continue donc comme tu l'as fait jusqu'à présent.