81

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Dissertation

J'ai eu 19 

82

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Dissertation

J'ai eu 18


J'ai eu 19

Bravo !!! 19 également pour ma part Comme quoi, la dissertation reste, semble t-il, toujours aussi bien notée...

Vous pouvez partager vos résultats sur cette discussion : https://www.etudes-litteraires.com/foru … 5-p10.html

Cordialement.

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Dissertation

Bonjour , lors de mon épreuve de Bac de français ( section S) , j'ai pris la sujet de dissertation ! Je pensais avoir réussi et à ma grande déception j'ai eu 9/20...
Je vous montre le plan que j'avais fait ( sans rentrer dans les détails des œuvres , je pourrai vous les donner si vous le voulez ) et j'aimerai avoir votre avis pour savoir si mon plan était bien et en réponse à ma question de corpus car je ne comprends pas ma note.. Je pensais avoir réussi..:/

Dissertation : en vous fondant sur des exemples puisés dans le corpus et dans votre expérience de spectateur, vous vous demanderez dans quelle mesure la mise en scène renforce l’émotion que suscite le texte théâtral.

I) la mise en scène crée l'émotion chez le spectateur
A) la violence mise en scène
B) les costumes

II) mais aussi le texte est fondamentale pour crée l'émotion lors de la mise en scène
A) le texte qui suscite la joie pour les spectateurs  avec les déclaration d'amour
B) le texte qui suscite la tristesse - la colère des spectateurs avec la méchanceté du personnage

Je ne rentre pas dans les détails je met juste les partis de mon développement
J'aimerai avoir vos avis sur ma dissertation
Merci à vous.

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Dissertation

Non, ton plan est effectivement bien trop léger : 2 grandes parties au lieu de 3, de plus composées uniquement de 2 sous-parties. Pour défendre la thèse de l'émotion crée par la mise en scène tu n'as que 2 arguments : la violence et les costumes. Il manque beaucoup trop de choses (l'intonation et la gestuelle des acteurs, l'ambiance de la salle de spectacle vivant, les choix du metteur en scène...).

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Dissertation

Une modeste remarque en passant. Ton plan me paraît déjà mauvais en ce que ta deuxième partie devrait être placée en premier. Le texte préexiste à la mise en scène. De plus si tout ton devoir comporte autant de fautes que ton message, le 9 ne me paraît pas une si mauvaise note.
Cependant, comme je l'ai souvent dit ici, on ne peut juger d'un devoir à la seule lecture d'un plan, qui n'est qu'un squelette qu'il faut ensuite nourrir de chair.

86 (Modifié par Invité 07/08/2015 à 01:20)

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Dissertation

Nord59,

Je peux comprendre ta déception. Cela dit, au regard de ce que tu mets à notre disposition, je peux aussi comprendre que tu n'aies pas obtenu la moyenne.

Le verbe "renforce" est au coeur du sujet de la dissertation que tu as traitée. Ce verbe est très intéressant, car il circonscrit de façon assez précise la réflexion à mener. Or, le plan que tu nous proposes nous donne clairement l'impression que tu as élargi le sujet et que tu l'as vu comme un prétexte à une réflexion assez vague sur les rapports qu'il peut y avoir entre le texte théâtral et sa représentation. Tu commences par montrer que la mise en scène est source d'émotion avant de rappeler que le texte l'est aussi. Honnêtement, cela n'a guère d'intérêt. Ta première partie est hors sujet. La question n'est pas de savoir si la mise en scène crée de l'émotion, mais si elle renforce celle produite par le texte. Ce n'est pas la même chose ! Quant à la deuxième partie, elle ne fait que défendre un présupposé contenu dans le sujet : le texte théâtral suscite des émotions. Entre une première partie hors sujet dans laquelle tu confonds un verbe de sens large comme "créer" et un verbe de sens précis comme "renforcer" et une deuxième partie dans laquelle tu enfonces une porte ouverte, on ne va pas très loin.

Pour traiter ce sujet avec un plan en deux parties, je crois que le plus simple serait de commencer par expliquer pourquoi et comment la mise en scène d'un texte théâtral permet d'augmenter, voire peut-être de décupler, les émotions déjà ressenties à la lecture du texte théâtral. Ensuite, il faudrait construire une antithèse en montrant que mettre en scène un texte théâtral représente aussi un risque, car il est possible que la mise en scène amoindrisse les émotions suscitées par le texte. C'est particulièrement vrai avec les tragédies classiques. Dans les tragédies classiques, les personnages sont tellement complexes (ni tout à fait coupables ni tout à fait innocents) et tellement supérieurs au lecteur qu'ils peuvent facilement décevoir dès lors qu'ils sont incarnés sur scène par un comédien. J'ai beau savoir que le théâtre est globalement fait pour être joué et non pour être lu, je préfère lire les tragédies classiques que les voir au théâtre. La lecture d'une tragédie classique me procure plus d'émotion que sa représentation. 

Le sujet qui était proposé était vraiment intéressant, car il pouvait déboucher sur une remise en cause de la valeur des représentations alors même que l'on ne cesse de répéter que le texte théâtral est fait pour la scène et qu'il est incomplet s'il n'est pas représenté. L'idée est séduisante, mais elle est loin d'être incontestable, et ce sujet permettait de la contester... pour peu que l'on prenne le temps d'analyser le verbe "renforce".

Je voudrais finir en rappelant qu'un plan de dissertation en deux parties n'a absolument rien de rédhibitoire. D'ailleurs, le jour de l'épreuve, il est difficile de faire plus en seulement quatre heures.

Bonnes vacances à tous.

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Dissertation

J'ai eu 12/20    avec (9 à l'année)