1 (Modifié par webmestre 22/06/2015 à 19:30)

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Question et commentaire

Séries S et ES - Question et commentaire

Objet d’étude : le texte théâtral et sa représentation, du XVIIe siècle à nos jours.

https://www.etudes-litteraires.com/forum/style/Oxygen/sujet_bac.png

Texte A : Jean Racine (1639-1699), Phèdre, Acte V, scène 6, vers 1527-1561 (1677)
Texte B : Eugène Ionesco (1909-1994), Le Roi se meurt, fin de la pièce (1962)
Texte C : Laurent Gaudé (né en 1972), Le Tigre bleu de l’Euphrate, Acte X (2002)
https://www.etudes-litteraires.com/_img/bac/2015/sa.png
https://www.etudes-litteraires.com/_img/bac/2015/sb.png
https://www.etudes-litteraires.com/_img/bac/2015/sc.png

Question : les auteurs du corpus ont choisi d’évoquer la mort sur scène. Vous comparerez les choix adoptés dans les trois extraits.

https://www.etudes-litteraires.com/forum/style/Oxygen/topics.png Proposition de corrigé de la question (par Jean-Luc)

Commentaire : vous commenterez l’extrait de Laurent Gaudé (Texte C).

https://www.etudes-litteraires.com/forum/style/Oxygen/topics.png Proposition de corrigé du commentaire (par Jean-Luc)

2 (Modifié par Titroll 19/06/2015 à 17:59)

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Question et commentaire

Bonjour, j'aimerais aussi avoir des avis sur mon plan et je voudrais surtout savoir si ce que j'ai fait est juste et tient la route. Merci d'avance

Pb : Quelles sont les fonctions de ce monologue ?

I - Le lamento d'Alexandre le Grand
A) La posture d'un héros tragique
B) La nostalgie d'un bonheur perdu
-
II - Nouvel éclairage sur le personnage
A) Héros chevaleresque
B) Inconstance du personnage
C) L'allégorie de la Mort


En conclusion, j'ai fait une ouverture sur l'Illusion Comique, le monologue de Clindor qui frôle la mort et se livre aux émotions et découvre son attachement pour un seul objet : Isabelle


Bonne journée

3

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Question et commentaire

Je pense que c'est bon
J'ai choisi le sujet d'invention, et je me suis inspiré de la mise en scène de Lucrèce Borgia par David Bobée.
Vous en pensez quoi?

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Question et commentaire

Au final, ce qu'on a fait se ressemble pas mal En I c'est parler de l'état moral dans lequel se trouve Alexandre le Grand, et en II c'est comprendre son identité, donc comme je suis satisfait de ce que j'ai rendu, je ne peux que dire de même pour toi

5

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Question et commentaire

Bonjour, je m'adresse ici aux professeurs de français.
J'ai choisi le commentaire de texte, et tout au long de mon commentaire j'ai inversé les mots chevaleresque et romanesque. C'est à dire que à chaque fois que j'aurais du mettre le mot chevaleresque j'ai mit romanesque à la place, est-ce vraiment grave? Puis-je être compter comme hors-sujet? Sachant que le mot apparaît dans ma problématique ainsi que dans un de mes axes.
Cela pourrait_il m'enlever beaucoup de points sur les 16 points du commentaire? Sachant que j'ai fais un commentaire plutôt correct à cette exception près. Merci de vos réponses.

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Question et commentaire

Ni romanesque ni chevaleresque ne me paraissent convenir. Mais, après tout, je ne sais à quel propos tu as utilisé ces termes.
Ne nous demande pas d'apprécier un devoir que l'on n'a pas lu dans son intégralité. C'est franchement impossible.
N'y pense plus et attends les résultats.

7

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Question et commentaire

Voici ce que j'ai fais pour le commentaire :

Problématique : En quoi ce dénouement nous invite à réfléchir sur la vie ?

I) UN DENOUEMENT TRAGIQUE

A) Personnage Pathétique
      1) Champ lexical pathétique ("pitié de moi","j'ai failli","agoniser","il ne reste plus rien","homme qui meurt")
      2) Solitude de Alexandre ("Je vais mourir seul" L.1 ; parallélisme L.3-4)
      3) Pitié chez le lecteur car il s'adresse seul à la Mort

B)Mort Proche
      1) Il tente d'éviter la mort : euphémisme V.25-26 --> au lieu de dire "Je vais mourir"
      2) Mais la mort est inévitable : gradation : "Je vais mourir seul"(L.1), "A l'instant de mourir"(L.2), "Je suis l'homme qui meurt"(L.29)

II) UNE REFLEXION SUR LA VIE

    A) Sa quête des grandeurs : victoires, trésors...
    B) Mais il se rend compte de l'inutilité des ces dernières : il a cherché les grandeurs, le pouvoir mais cela ne lui a rien apporté, ce n'est qu'un brève souvenir "Qu'un souvenir de conquête"(L.8)
    C) Il a alors une soif de retrouver gout à la vie : Il implore la Mort de lui enlever cette soif. La Mort ne voit que comme solution de lui enlever la vie.
Ainsi Alexandre nous a montré qu'il ne faut pas essayer de vivre dans la grandeur mais qu'il faut se contenter de ce que l'on a et de vivre dans la simplicité (ça m'a rappelé la conclusion (CHAP 30) de Candide)

Voilà ce que j'ai fais. Je pense avoir bien réussi la première partie mais la deuxième j'ai peur d'avoir fais de la paraphrase et d'être un peu parti dans mon délire (soif du gout de la vie, conclusion candide...)

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Question et commentaire

Il faut pas oublier que l'objet d'étude est le théâtre et sa représentation et non l'argumentation. Je pense qu'il fallait beaucoup se concentrer sur le fait que le spectateur soit actif avec une double énonciation

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Question et commentaire

Bonjour

Je suis en S et je suis dégoûtée car j'ai carrément loupé ce bac. Le pire sujet qui pouvait m'arrivait était celui-là. Du coup, vu que la pièce datait de 2002, je suis partie dans un délire de théâtre engagé. Ainsi j'ai suivi ce plan:
I. Une mort inéluctable...
A) La mort d'un guerrier
B) Une mort imminente
C) La déception/le regret

II. ...au service de la dénonciation (dénonciation des Hommes qui cherchent sans cesse le pouvoir en en oubliant de prendre les bonnes décisions, oui oui vous comprenez pas, moi non plus)
A) Un personnge démuni face à la mort
B) Une mort qui n'épargne personne

Même pas de C). Pour enfoncer le clou, j'ai dit que c'était une tirade, alors que j'ai cru comprendre que ça n'en était pas une du tout mais un monologue.

Est-ce que vous pensez que je risque d'être beaucoup pénalisée par rapport au fait que je me sois plantée complètement?

Pareil pour le corpus. Je n'ai pas confronter les textes et suivi le plan suivant (je n'ai vu que des différences et pas de point commun alors que maintenant j'en vois...)
- l'énonciation
- la forme (récit pour respecter la règle de bienséance/dialogue imaginaire/tirade (ou pas))
- la manière de le raconter (un peu d'héroïsme/mort qui n'est jamais prononcée mais sous entendu (euphémismes) et progressive/le personnage est triste je ne me souviens plus trop).

Voila, je sais que j'ai raté mais je voulais savoir si je peux au moins espérer avoir la moyenne. Merci

10 (Modifié par bikaye 19/06/2015 à 16:07)

Sujets du bac de français 2015, séries S et ES - Question et commentaire

Je pense que l'idée de monologue était donné dans le paratexte. cependant, l'extrait était à mon sens court donc une tirade peut aussi coller. De plus, il y a un interlocuteur imaginaire, donc à mon sens, c'est une tirade car il ne s'adresse pas à lui-même