181 (Modifié par Yvain 22/10/2017 à 10:36)

Histoire et culture russes

С'est très simple : n'as-tu pas fait un peu de russe ?

Simple est notre souci,
Сe souci, le voici :
Que vive notre patrie
Nous n'en avons pas d'autre.
      (tiré de la "chanson de la jeunesse soucieuse")

https://www.youtube.com/watch?v=kFhbPeDPscU

Les deux premiers vers sont intervertis, mais peu importe. Dans mon souvenir, c'est l'ordre que j'indique.

182

Histoire et culture russes

Merci.

Histoire et culture russes

J'ai corrigé pour avoir un schéma métrique plus conforme (et en plus, ça rime en français !)

184 (Modifié par Simon UA 22/10/2017 à 11:14)

Histoire et culture russes

C'est un film que j'aimerais bien voir.

J'ai déjà vu Léviathan, très bon film du même réalisateur.

185

Histoire et culture russes

[As-tu lu les deux versions du Léviathan de Julien Green ? C'est fortement recommandable.  ]

186 (Modifié par Simon UA 20/11/2017 à 09:41)

Histoire et culture russes

Non, mais maintenant c'est noté.

Le ministe de l'Agriculture russe a quelques soucis de géographie...

-->
https://www.youtube.com/watch?v=TsaCX_8pL_k



Bonjour,

Concernant la fin de l'Union soviétique, je me pose une question : est-ce qu'en Occident le grand public a été surpris de sa fin rapide ? Est-ce que l'on s'y attendait ou ça a été une surprise ?

Un grand merci !


Des photos inédites de l'ère stalinienne

Le photographe américain Martin Manhoff était en Union Soviétique en 1952, quelques années après la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, à l'époque où le pays se remettait du conflit dévastateur. Martin a voyagé dans le pays pour prendre des photos de la vie quotidienne pendant la dictature de Staline. Accusé d'espionnage, il sera déporté par les autorités.

-->
https://www.msn.com/fr-be/actualite/pho … tp#image=9

187 (Modifié par Jehan 22/11/2017 à 22:00)

Histoire et culture russes

Merci beaucoup pour ces diapos qui sont des documents rares. Si le photographe n'avait pas d'autorisation, c'est sûr qu'il prenait des risques, surtout s'il sortait de la ville, comme c'est le cas.

Oui, on s'attendait à ce que le régime soviétique périclite, mais sa chute relativement rapide a tout de même surpris.
En 1974, Andréi Amalrik, jeune historien dissident, avait écrit un livre prophétique "L'Union soviétique survivra-t-elle en 1984 ?". Il ne s'est pas trompé de beaucoup...

188 (Modifié par Simon UA 06/12/2017 à 19:37)

Histoire et culture russes

On voit vraiment le côté "gris" de l'URSS sur ces photos. Gris au sens propre du terme : du béton, une architecture massive mais sans chaleur, des couleurs uniformes... Et aussi l'état dégradé du pays avec beaucoup de bâtiments en très mauvais état, même dans des régions qui n'ont pas été touchées directement par la guerre.

C'est d'autant plus dur qu'il ait été condamné que ses photos n'avaient rien de sensibles (pas d'installations militaires ou stratégiques photographiées)...

C'est incroyable que ces photos aient "dormi" comme ça des décennies avant d'être retrouvées par hasard !

Pour la fin de l'URSS, j'avais lu que même le KGB s'en était inquiété, avec des rapports pointant le retard économique et technologique pris par l'URSS. Je pense qu'ils ne parlaient pas tel quel d'effondrement du régime, mais qu'il ne serait plus une grande puissance "au début des années 2000". Ce genre de rapports apparaît dès la fin des années 70 !

Bonsoir, 

J'ai quelques questions sur l'Allemagne de l'Est.

Je lis un roman, Stasi Child, qui met en scène une enquêtrice de l'ex police est-allemande et je me pose quelques questions.
Dans l'histoire, l'enquêtrice est convaincue que l'Allemagne de l'Ouest est une survivance du fascisme, mais est-ce que la plupart des Est-allemands étaient vraiment convaincus par l'idéologie soviétique ? 

Economiquement, comment fonctionnait le pays ? Est-ce qu'il était prospère ?

Quel était son niveau d'indépendance par rapport à la Russie ? Simple pion ou pays avec une réelle autonomie ? 
Un grand merci !

189 (Modifié par Yvain 06/12/2017 à 20:33)

Histoire et culture russes

Pas facile de répondre, vu la mouvance relative de l'Histoire de la RDA. Disons que la majorité de la population vivait sans trop se soucier de politique. L'éducation, l'information étaient très marquées par l'idéologie marxiste et en même temps, surtout du temps de Walter Ulbricht, tendaient à établir l'idée d'une relative supériorité du modèle allemand (de l'Est, évidemment) sur le modèle soviétique et d'une certaine indépendance souhaitable. Le régime a plusieurs fois tenté de rejeter l'alignement sur l'URSS, comme la Yougoslavie de Tito. Malgré tout, la RDA a rejoint le pacte de Varsovie en 1956, mais essentiellement plus pour s'affirmer face à la RFA. En matière économique, après des débuts difficiles, la RDA s'en sortait plutôt bien dans les années 60. Je crois même que c'était le plus prospère des pays "frères" de l'URSS.
Avec Erich Honecker, "l'homme de Moscou", on assistera au réalignement sur l'URSS et à un durcissement de la politique intérieure. La crise économique va s'installer et perdurer...
Oui, bien sûr, les allemands de l'Est savaient ce qui se passait à l'Ouest, notamment par la radio, en dépit des brouillages, des détecteurs de fréquence et de la peur des dénonciations, exactement comme sous l'occupation. Il y avait aussi nombre de radio-amateurs clandestins. Les gens avaient surtout peur de la STASI, comme tu le sais.

190

Histoire et culture russes

Je passe pour partager un texte d'André Markowicz que j'ai trouvé très intéressant.
Il discute de la traduction et du théâtre, avec, évidemment, le point de vue d'un traducteur/auteur, et donc plutôt d'un défenseur d'une conception "française" du théâtre.
http://francoisemorvan.com/recherche/pl … hov-remix/