1

Demande de correction d’un texte argumentatif

Bonjour/Bonsoir, l'examen de fin d'année approche de plus en plus, et en terme de préparation, je voudrais bien que vous me corrigiez ce petit texte argumentatif que j'aie écrit et merci d'avance. Voici le sujet :

Lors de la disparition de Zineb (personnage d'une fiction), la fille de Rahma(personnage d'une fiction), toutes les femmes du quartier sont sorties pour partager sa souffrance. Pensez-vous que le Maroc d'aujourd'hui est toujours solidaire? Y'a-t-il une vraie solidarité entre les voisins(es)?

et voici mon texte :

La société Marocaine a été considéré depuis toujours comme solidaire et accueillante, ses mœurs et ses coutumes faisaient en sorte que la solidarité s'invétère dans les veines des Marocains. Mais de nos jours, certaines voix élevées disent que cette belle valeur commence à flétrir et perdre de son éclat d'antan. Alors peut-on toujours considérer que le Maroc d'aujourd'hui est solidaire ?

Certains individus déclarent leur accord avec l'idée disant que la société Marocaine a perdu de sa solidarité, et défendent leur point de vue par une multitude d'arguments. Pour les uns, la solidarité ne peut en aucun cas coexister avec un Maroc moderne qu'est le Maroc d'aujourd'hui, ils pensent que la modernisation impose l'individualisme, pour d'autres le Maroc est en période de transition et ses anciennes moralités sont en cours de disparaître cédant la place à de nouvelles valeurs qui remontent peu à peu en surface, et de ce fait le Maroc d'aujourd'hui est de moins en moins solidaire. Les partisans de cette idée prétextent leur adoption par l'exemple du pourcentage de la pauvreté au Maroc qui monte en flèche sans que personne y lève le doigt, et répètent cet exemple à tue-tête.
Néanmoins, ces gens-ci fondent leurs arguments sur des exemples minoritaires en oubliant tout le reste, ils disent que la solidarité a disparu cédant la place à l'individualisme, oui, c'est bien le cas si on se contente de se borner la vue et de seulement voir la situation dans les grandes villes, alors que dans d'autres régions le cas n'est pas le même. Dans les petites villes, les villages et les campagnes, les gens ne vivent pas ainsi, mais au contraire, ils vivent dans un esprit de solidarité et de compassion, les voisins partagent encore leur souffrance et se consolent, et les amis se tiennent toujours coude-à-coude pour e pas tomber dans le gouffre, et les dernière statistiques de 2007 démontrent que les gens issus de milieux ruraux au Maroc son les plus heureux.

En somme, la solidarité coulent dans les veines de la société Marocaine. Les Marocains ont toujours su comment préserver leurs mœurs et coutumes et la solidarité était toujours leur atout, et elle le restera.

Demande de correction d’un texte argumentatif

Bonjour fhzs1200,
je trouve ton texte très bien rédigé et j'apprécie ton niveau de langue.
Cependant, ne penses-tu pas qu'il vaudrait mieux utiliser le conditionnel dans la première partie de ton texte plutô que d'employer un présent qui laisse à penser en premier lieu que tu ne désapprouves pas la thèse? (lorsque tu réfutes la thèse)   
Par exemple:

Pour les uns, la solidarité ne peut en aucun cas coexister avec un Maroc moderne qu'est le Maroc d'aujourd'hui, ils pensent que la modernisation impose l'individualisme, pour d'autres le Maroc est en période de transition et ses anciennes moralités sont en cours de disparaître cédant la place à de nouvelles valeurs qui remontent peu à peu en surface, et de ce fait le Maroc d'aujourd'hui est de moins en moins solidaire.

devient:

Pour les uns, la solidarité ne pourrait en aucun cas coexister avec un Maroc moderne qu'est le Maroc d'aujourd'hui, ils pensent que la modernisation impose l'individualisme, pour d'autres le Maroc serait en période de transition et ses anciennes moralités seraient en cours de disparition cédant la place à de nouvelles valeurs qui remontent peu à peu en surface, et de ce fait le Maroc d'aujourd'hui serait de moins en moins solidaire.

Je pense également que tu devrais faire des phrases plus courtes pour donner plus d'impact à la thèse que tu défends, si tu vois ce que je veux dire. Oh, et puisqu'ils s'agit d'une argumentation, je pense que tu devrais éviter les termes très subjectifs et dépréciatifs du type

se borner la vue

qui relèvent en plus d'un registre beaucoup plus familier que le reste de ton texte, où tu t'efforces par ailleurs d'éviter les répétitions en employant de nombreux synonymes.   
Voilà! J'espère sincèrement avoir pu t'aider.

Demande de correction d’un texte argumentatif

Relisez bien votre texte et simplifiez votre écriture : un seul exemple.
pour d'autres, le Maroc est en période de transition et ses anciennes moralités sont en cours de disparaître cédant la place à de nouvelles valeurs qui remontent peu à peu en surface,

Le premier souligné n'est pas français. Mettre en train ou plus simplement ses anciennes (moralités hum !) disparaissent cédant...
Le second souligné est très discutable. Pour remonter il faut avoir déjà connu la surface or vous parlez de nouvelles valeurs. les nouvelles valeurs émergent, voient ou se font jour.
remonte à la surface aurait un sens si vous évoquiez des valeurs ancestrales quelques temps éclipsées qui redeviendraient au gout du jour. Un peu comme les modes qui reviennent à intervalles plus ou moins réguliers.
Bon courage.

4

Demande de correction d’un texte argumentatif

Merci beaucoup Yoake et Paulang pour votre aide, voici mon texte après que je l'aie rectifié et excusez moi mon français, ce n'est pas ma langue maternelle :

La société Marocaine a été considéré depuis toujours comme solidaire et accueillante, ses mœurs et ses coutumes faisaient en sorte que la solidarité s'invétère dans les veines des Marocains. Mais de nos jours, certaines voix élevées disent que cette belle valeur commence à flétrir et perdre de son éclat d'antan. Alors peut-on toujours considérer que le Maroc d'aujourd'hui est solidaire ?
Certains individus déclarent leur accord avec l'idée disant que la société Marocaine a perdu de sa solidarité, et défendent leur point de vue par une multitude d'arguments. Pour les uns, la solidarité ne pourrait en aucun cas coexister avec un Maroc moderne qu'est le Maroc d'aujourd'hui, ils pensent que la modernisation impose l'individualisme, pour d'autres le Maroc serait en période de transition et ses anciennes moralités disparaissent cédant la place à de nouvelles valeurs qui voient le jour, et de ce fait le Maroc d'aujourd'hui est de moins en moins solidaire. Les partisans de cette idée prétextent leur adoption par l'exemple du pourcentage de la pauvreté au Maroc qui monte en flèche sans que personne y lève le doigt, et répètent cet exemple à tue-tête.
Néanmoins, ces gens-ci fondent leurs arguments sur des exemples minoritaires, ils disent que la solidarité a disparu cédant la place à l'individualisme, oui, c'est bien le cas si on se contente de seulement voir la situation dans les grandes villes, alors que dans d'autres régions le cas n'est pas le même. Dans les petites villes, les villages et les campagnes, les gens ne vivent pas ainsi, mais au contraire, ils vivent dans un esprit de solidarité et de compassion, les voisins partagent encore leur souffrance et se consolent, et les amis se tiennent toujours coude-à-coude pour ne pas tomber dans le gouffre, et les dernière statistiques de 2007 démontrent que les gens issus de milieux ruraux au Maroc sont les plus heureux.
En somme, la solidarité coulent dans les veines de la société Marocaine. Les Marocains ont toujours su comment préserver leurs mœurs et coutumes et la solidarité était toujours leur atout, et elle le restera.

Et merci à vous encore une fois

5 (Modifié par paulang 03/06/2015 à 16:03)

Demande de correction d’un texte argumentatif

Voila votre texte très vite revu. Je n'ai pas chercher à modifier le contenu. J'ai seulement élagué et supprimé certaines lourdeurs. Ce n'est que mon point de vue.
Sur le contenu proprement dit, je trouve l'argumentation assez pauvre. Essayez de l'enrichir si c'est possible.

La société Marocaine est depuis toujours considérée comme solidaire et accueillante, ses mœurs et ses coutumes faisaient en sorte que la solidarité s'invétère dans les veines des Marocains. Certains, soutiennent que cette belle valeur se perd. Alors peut-on toujours considérer que le Maroc est encore solidaire ?
Certains individus expriment l'idée que la société Marocaine serait moins solidaire et justifient leur point de vue avec les arguments suivants.
Pour les uns, la solidarité ne pourrait en aucun cas coexister avec le Maroc d'aujourd'hui. Ils pensent que la modernisation impose l'individualisme.
Pour d'autres, le Maroc serait en période de transition et ses anciennes valeurs disparaitraient cédant la place à de nouvelles.
De ce fait, le Maroc d'aujourd'hui serait de moins en moins solidaire.
Les partisans de cette idée avance que la pauvreté montante favoriserait cette perte de valeur et le répètent à tue-tête.
Néanmoins, ces gens fondent leurs arguments sur des exemples minoritaires reposant essentiellement sur l’étude des grandes villes, alors que dans l’arrière-pays la situation est tout autre. Les petites villes, les villages et les campagnes perpétuent cet esprit de solidarité et de compassion. Les voisins partagent encore leurs souffrances et se consolent. Les amis se serrent toujours les coudes pour ne pas sombrer. Les dernières statistiques de 2007 démontrent que les gens issus de milieux ruraux au Maroc sont les plus heureux.
En somme, la solidarité coule dans les veines de la société Marocaine. Les Marocains ont toujours su préserver leurs mœurs et leurs coutumes, la solidarité est toujours vivace et devrait le rester.

D'autres vous aideront surement mieux que je ne le fais. Le français n'est pas ma spécialité.
Bon courage.

6

Demande de correction d’un texte argumentatif

Merci pour votre aide Paulang, et merci d'avoir revu mon texte, ça m'a vraiment secouru. Je partage votre avis sur le fait que mon texte avait une certaine lourdeur, mais pour ce qui est de l'argumentation, je pense qu'argumenter proprement dit n'était pas mon but, je ne voulais rien que développer mon style et mes capacités à l'écriture, les soixante minutes données à l'examen final pour rédiger un texte argumentatif ne seront pas vraiment suffisantes pour rédiger un bon texte avec de forts arguments