L'anglais langue internationale... le bon choix ?

Bonjour,

Cette semaine, j'ai suivi une émission de télévision rapportant les premiers éliminatoires des chansons de l'Eurovision 2015 à Vienne. Sur la douzaine de chansons présentées, onze, je crois, étaient de langue anglaise. La présentation était en langue anglaise, avec de brèves traductions en langue française de temps à autre. Je n'ai pas entendu grand-chose en langue autrichienne.

J'ai fait le constat suivant : je n'ai pratiquement rien compris des textes des chansons et sans les brèves traductions des présentations, je n'aurais pas capté grand-chose non plus de ce qui a été dit.

Qu'en est-il des autres Français et des autres Européens ? Comprennent-ils ce qu'ils entendent ? Ou suis-je un cas ?
Si ma nullité est partagée par le plus grand nombre, est-ce une bonne idée de s'entêter à faire de l'anglais une langue internationale ? ... Mais si ma nullité est un cas unique, il me faudra rempiler pour sept nouvelles années d'étude... 

2 (Modifié par Fiodor 21/05/2015 à 15:04)

L'anglais langue internationale... le bon choix ?

J'ai maintenant pris l'habitude de regarder les films US en VO afin de travailler mes aptitudes en anglais. C'est important. Le fait que tu ne comprennes rien (et j'en doute) alors que tu lis probablement des textes en anglais sans difficulté, n'est pas en soi l'illustration d'un échec, mais plutôt la démonstration selon laquelle il te faut exercer ton oreille. Ce n'est pas la même chose. La pratique est essentielle. De plus, l'orchestration ne facilite pas la tâche. Fais un test avec une autre chanson - quelque chose de plus audible. Je suis sûr que tu comprendras tout. Bon courage ++

https://www.youtube.com/watch?v=aqN5_RN5Jx0

L'anglais langue internationale... le bon choix ?

Si mes souvenirs sont bons, on a eu une intervenante sur ce forum qui s'exprimait dans un parfait français mais qui déclarait ne rien comprendre des discussions à l'oral de la langue. Ce n'est pas une honte que de bien comprendre la forme écrite et non orale d'une langue. J'avoue que j'ai également des difficultés à bien séquencer les mots que j'entends prononcés en anglais.

L'anglais langue internationale... le bon choix ?

Bien sûr que non. On sait tous que le français est la meilleure langue.

4 (Modifié par Fiodor 21/05/2015 à 22:14)

L'anglais langue internationale... le bon choix ?

Je rêve d'une langue russe imposée au monde entier.
C'est mon International à moi
Ne rigolez pas - je suis sérieux...

L'anglais langue internationale... le bon choix ?

Très belle chanson, très belles paroles.
Le russe imposé au monde entier, Fiodor, you're kidding ! C'est bien trop difficile.
Cela a failli (selon certains), cela ne s'est pas fait, et il me semble aujourd'hui hautement improbable que cela puisse se faire. But i see, you're dreaming.
A la limite le chinois...

6 (Modifié par Invité 22/05/2015 à 08:33)

L'anglais langue internationale... le bon choix ?

Vos réponses sont rassurantes ... me concernant ! Je me suis fait peur... 

Quant au choix de l'anglais, au vu de vos premières réponses, on peut déjà penser que ce n'est pas le meilleur.

L'anglais langue internationale... le bon choix ?

Mais c'est un fait, pour l'instant, Marie.
On est bien obligé de constater, lorsque l'on est amené à voyager énormément, comme cela est mon cas, que pour l'instant, c'est un fait.
Et le pire, c'est lorsque tu vas en Italie ou en Espagne, ou en Amérique du sud, et que l'on commence à s'adresser à toi en anglais dès que l'on a décelé que tu n'étais pas un natif du pays...

L'anglais langue internationale... le bon choix ?

C'est un fait, bien sûr, mais ça ne nous empêche pas de nous interroger.

L'anglais langue internationale... le bon choix ?

De nous interroger et de nous révolter...

10

L'anglais langue internationale... le bon choix ?

Oui, quand on sait ce que ça coûte aux pays non anglophones en enseignement et en traduction !

Pour en revenir au fait que c'est un fait, rien n'est immuable non plus. Des exemples dans le passé peuvent nous donner de l'espoir : alors que toute l'Europe était sous des régimes monarchiques absolus, des hurluberlus ont pensé installer une république et l'idée a fait son chemin sur notre continent ...