1 (Modifié par Jehan 08/05/2015 à 16:43)

Pour faire réfléchir les lectrices, les lecteurs, les publics du théâtre ou du cinéma, il est nécessaire, simultanément, de les divertir.

Bonjour je suis en seconde et j'ai un sujet de français, à rendre dans 4 jours, qui me pose problème (en plus je ne suis pas très brillante dans cette matière)

SUJET:
"Si l'on souhaite faire réfléchir les lectrices et les lecteurs, les publics du théâtre ou du cinéma, il est nécessaire, simultanément, de les divertir." Commentez et discutez cette affirmation, en vous appuyant sur vos cours et sur vos connaissance personnelles.

Donc déjà je pensais utilisé la forme thèse antithèse synthèse.
Sauf que rien a la thèse je sèche.
J'ai parlé de Molière « Le devoir de la comédie étant de corriger les hommes en les divertissant" et de ses comédies qui divertissent le public mais qui en même temps critiquent des aspects de la société (extrait de mon texte:"Il s’est donc moqué du pédantisme et du milieu mondain dans Les Femmes Savantes, des menteurs, manipulateurs, hypocrites et naïfs dans Tartuffe ou l'Imposteur, de l'avarice dans L'Avare et des imposteurs, en particulier les médecins, dans Le Malade imaginaire ou encore Le Médecin Volant") et aussi d'Aristote qui dans sa Poétique ditque les hommes de lettres doivent avoir trois but Docere Movere et Placere. Mais après ça plus rien. J'aimerai bien parlé de la catharsis mais je ne sais pas du tout comment l'introduire dans ma thèse (et je ne sais même pas si la catharsis ça appuie le fait qu'il y ai ET réflexion ET divertissement et pas juste un des deux You see what I mean ?)

Bref si vous avez quelques idée pour m'aider à faire mon plan ce serais génial!

2

Pour faire réfléchir les lectrices, les lecteurs, les publics du théâtre ou du cinéma, il est nécessaire, simultanément, de les divertir.

Faire réfléchir avec ou sans le divertissement ? faut-il vraiment choisir ?

Faire réfléchir en divertissant : bien sûr
- c'est le propre de la comédie
- c'est la fonction du conte philosophique
- c'est encore le projet des fables ou de films sur des sujets de société

mais

L'œuvre romanesque ou théâtrale ou cinématographique peut faire réfléchir autrement
- la tragédie veut purger les passions, les films d'art et d'essai tentent un certain public
- la littérature engagée propose des sujets à défendre ou des raisons de s'insurger
- certains publics seront aussi intéressés par des œuvres plus sérieuses : traités/essais/ .../...

Pour faire réfléchir les lectrices, les lecteurs, les publics du théâtre ou du cinéma, il est nécessaire, simultanément, de les divertir.

D'accord merci beaucoup donc d'après tes idées j'ai imaginé ça comme plan:

I Les liens entre le divertissement et la réflexion.

a. Les comédies
b. Le conte philosophique et la fable.
c. Le cinéma, un art populaire et un divertissement.

II La réflexion d'une autre façon.

a.La tragédie et la catharsis
b.La littérature engagée
c.Les média et la propagande au cinéma.

Par contre pour la synthèse idem je ne sais pas comment tourné ma phrasa dans l'intro :
"Notre analyse portera sur l’idée qu’une réflexion, des lecteurs ou des lectrices ou du public, dans le domaine théâtrale et cinématographique, implique alors un divertissement. Je commenterai et discuterai cette affirmation, en m’appuyant sur mes cours et sur mes connaissances personnelles. Cette analyse se fera en trois parties, dans la première je parlerai des liens entre une réflexion et un divertissement, puis dans la seconde je montrerai  que la réflexion peut se faire grâce à d’autres moyens que le divertissement et enfin dans ma troisième partie ???????????"

Des modifications à faire d’après toi ?

4

Pour faire réfléchir les lectrices, les lecteurs, les publics du théâtre ou du cinéma, il est nécessaire, simultanément, de les divertir.

c. Les médias et la propagande au cinéma.

Là j'ai du mal à suivre ...

Pour faire réfléchir les lectrices, les lecteurs, les publics du théâtre ou du cinéma, il est nécessaire, simultanément, de les divertir.

Ahah désolé 

Et bien au cinéma avant les films il y a quelque fois des messages de sensibilisation ou des campagne pour demander des dons ou encore pour recruter pour l'armée et grâce au support visuel et audio le publics s'en rappellera plus facilement et ça le fera donc plus réfléchir non ?

Après il y a aussi le contenue du film car si c'est un film sur la maltraitance (polisse) ou sur le viol et tous les problèmes de la société alors ça fera aussi réfléchir.

Le nom de ma partie était peut être mal exprimé.

6

Pour faire réfléchir les lectrices, les lecteurs, les publics du théâtre ou du cinéma, il est nécessaire, simultanément, de les divertir.

Tu sors du sujet en parlant des pubs au cinéma.

Pour faire réfléchir les lectrices, les lecteurs, les publics du théâtre ou du cinéma, il est nécessaire, simultanément, de les divertir.

Aie mince, je pensais pourtant que ça collais vue que dans le sujet c'est "les publics du cinémas" et que on voit obligatoirement des pubs pour voir le film mais je vais retirer ça alors

Pour faire réfléchir les lectrices, les lecteurs, les publics du théâtre ou du cinéma, il est nécessaire, simultanément, de les divertir.

ça le fera donc plus réfléchir non ?

Parce que tu crois vraiment que le but de la pub et de la propagande, c'est d'inciter à la réflexion ?

9 (Modifié par MomoLD 10/05/2015 à 13:23)

Pour faire réfléchir les lectrices, les lecteurs, les publics du théâtre ou du cinéma, il est nécessaire, simultanément, de les divertir.

Bas je sais pas trop c'est justement pour ça que je demande sur ce site
Pour avoir l'opinion d'autres personnes. Mais d’après moi oui surtout quand ce sont des pub sur la violence conjugale ou envers les enfants etc, on en voit de + en +  maintenant. Mais peut être que j'ai tout faux je sais pas du tout

Et donc d'après toi je devrais mettre quoi ?