Flaubert, Madame Bovary - "Ce malheureux argent, ce bienheureux métal argent, maître du monde"

Bonjour tout le monde !

J'ai un sujet type Bac de littérature française.
Je n'arrive pas à répondre au sujet sur 8 points (la réponse doit être rédigée, le jour du bac, en environ 1 heure).
Mon sujet est le suivant : "Ce malheureux argent, ce bienheureux métal argent, maître du monde" dit Flaubert en 1852. Qu'en est-il dans Madame Bovary ?

Pour commencer, j'ai remarqué qu'il y avait une opposition dans le sujet : l'argent peut être "malheureux" ou "bienheureux". J'ai essayé de lister les personnages pour lesquels il était "malheureux" (Emma, Charles entre autres), et ceux pour lesquels il était "bienheureux"  (Homais, Llheureux, Léon). Cependant, j'ai l'impression de passer à côté du sujet ...

Merci pour votre aide ! 

Flaubert, Madame Bovary - "Ce malheureux argent, ce bienheureux métal argent, maître du monde"

Je ne peux pas t'aider, mais si tu as un corrigé avec ton professeur tu pourras nous en dire des nouvelles ? Je ne comprends pas vraiment le sujet, donc je suis curieuse

Flaubert, Madame Bovary - "Ce malheureux argent, ce bienheureux métal argent, maître du monde"

Je ne crois pas que ta lecture de la question soit tout à fait pertinente... à mon avis, il faut comprendre la citation comme "ce malheureux argent (envié, convoité, spéculé), considéré comme bienheureux par la société (au sens presque religieux, l'argent sanctifié qui est capable de tous les miracles), mais qui nous possède tous et devient maître du monde". On dépasse alors la lecture strictement littérale d'un argent qui serait à la fois "malheureux" et "bienheureux", même si la confrontation des termes est faite pour marquer, pour accentuer la lente gradation, d'un argent victime des hommes à des hommes victimes de l'argent.

On dit souvent de Flaubert qu'il a ouvert la voie au  courant littéraire réaliste. Dans Madame Bovary Flaubert attache ainsi une importance toute particulière à suivre le progressif endettement d'Emma, à tel point que l'auteur avoue lui-même se perdre dans les comptes de son personnage, et dit dans sa correspondance être pressé d'en finir avec ce passage.  Emma regrette d'abord son manque d'argent, elle voudrait faire "la parisienne" et avoir des goûts de luxe (malheureux argent). Puis, perdu dans ses illusions romanesques de jeune femme, elle croit pouvoir dépasser ce problème, l'argent lui permet d'accéder à tous ses désirs (bienheureux argent), jusqu'à ce que la désillusion et la réalité de l'endettement vienne, et qu'elle soit contrainte de tout vendre, ses biens et son honneur (elle va jusqu'à aller voir Rodolphe). L'argent dispose finalement de sa vie, car il la poussera au suicide, l'argent est maître du monde. Je te laisse continuer pour les autres personnage.

4 (Modifié par Jean-Luc 02/05/2015 à 12:42)

Flaubert, Madame Bovary - "Ce malheureux argent, ce bienheureux métal argent, maître du monde"

Ce qu'a écrit Pyrame est fort juste.
Je voudrais cependant nuancer son propos.
Si dans Le Père Goriot Balzac écrit que l'argent est l'ultima ratio mundi, l'ultime raison du monde, le moteur essentiel des actions humaines, Flaubert pointe plutôt sa domination.
Il faut rattacher cette affirmation à la tradition évangélique qui affirme que nous devons choisir notre maître : Dieu ou Mamon (argent).
Flaubert reprend ce thème de manière réaliste en le traitant non de manière religieuse ou morale mais seulement pratique et psychologique.
Par exemple pour Emma, ce n'est pas l'argent qui cause directement sa perte. Certes elle se détruit par ses dettes et les mensonges qui l'accompagnent, mais ce sont surtout sa sensualité et son goût du luxe qui la font déchoir, qui abîment ses "beaux" rêves...
L'argent est omniprésent dans le roman parce qu'il est le signe apparent de la réussite, qu'il apporte respect et considération.
Flaubert est écoeuré par cette société matérialiste et mesquine qui ne fait aucune place aux âmes délicates et artistes....

5

Flaubert, Madame Bovary - "Ce malheureux argent, ce bienheureux métal argent, maître du monde"

En complément, un point de vue à lire peut-être ...

http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=MEDIU_016_0107

Flaubert, Madame Bovary - "Ce malheureux argent, ce bienheureux métal argent, maître du monde"

Merci beaucoup ! 
Vous m'êtes d'une grande aide ! 
Nous ne l'avons pas encore corrigé 

Bien cordialement