1

Voltaire, Candide - Analyse d’une citation : "l’amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l’univers..."

Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum et je vous demande de l'aide.
Je suis en seconde et je dois analyser une citation du livre Candide de Voltaire. J'ai donc choisi "Hélas ! dit l’autre, c’est l’amour ; l’amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l’univers, l’âme de tous les êtres sensibles, le tendre amour." (Pangloss, à Candide, à propos de l’origine de sa syphilis.).

Je dois en faire une analyse. Je pensais débuter par l'introduction en parlant de l'auteur, de son mouvement et de son livre, puis enchaîner par mon idée la critique de l'amour. Où Voltaire utilise plusieurs métaphore et comparaison de l'amour.

Merci de m'aider à l'analyser.

Voltaire, Candide - Analyse d’une citation : "l’amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l’univers..."

Bonjour.

"Hélas ! dit l’autre, c’est l’amour ; l’amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l’univers, l’âme de tous les êtres sensibles, le tendre amour."
Ce ne sont pas des comparaisons, cela s'appelle des périphrases...

Pense que le personnage de Pangloss est censé être optimiste... Il utilise des périphrases plutôt mélioratives, en dépit du mal qui l'a frappé.

3

Voltaire, Candide - Analyse d’une citation : "l’amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l’univers..."

Curieux de vouloir sortir cette citation d'un contexte qui dit le contraire.

il s'enquit de la cause et de l'effet, et de la raison suffisante qui avait mis Pangloss dans un si piteux état.
« Hélas ! dit l'autre, c'est l'amour ; l'amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l'univers, l'âme de tous les êtres sensibles, le tendre amour.
- Hélas ! dit Candide, je l'ai connu, cet amour, ce souverain des coeurs, cette âme de notre âme ; il ne m'a jamais valu qu'un baiser et vingt coups de pied au cul. Comment cette belle cause a-t-elle pu produire en vous un effet si abominable ? »

Pangloss répondit en ces termes : « O mon cher Candide ! vous avez connu Paquette, cette jolie suivante de notre auguste baronne ; j'ai goûté dans ses bras les délices du paradis, qui ont produit ces tourments d'enfer dont vous me voyez dévoré ; elle en était infectée, elle en est peut-être morte.

4

Voltaire, Candide - Analyse d’une citation : "l’amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l’univers..."

Merci de votre aide.

Pangloss est ruinée par l'amour mais portant il reste optimiste et fort face au mal qui le frappe. Il utilise des périphrases de l'amour, c'est à dire une figure de style qui consiste à remplacer un mot par sa définition ou par une expression plus longue, mais équivalente. En effet, l'amour est selon lui le consolateur du genre humain, rien n'est plus fort que l'amour et peut sauvé certaines personnes; le conservateur de l'univers, si l'amour n'est pas présent l'univers ne serait rien; l'âme de tous les êtres sensibles, personne ne pourrait vivre sans.
Ici, Voltaire donne sa définition philosophique de l'amour, une phénomène inexplicable mais qui fait vivre l'Homme.
De plus il met en relief le mot amour en le plaçant entre virgules. Ce qui accentue son idée principale.
Il débute par "Hélas !" donnant une nuance à ses propos car Pangloss est dans un si piteux état, puisque l'amour lui a donné" la syphilis.

Merci de me dire si mes idées sont bonnes et si j'ai raté quelque chose.

Voltaire, Candide - Analyse d’une citation : "l’amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l’univers..."

Vous avez raté l'ironie de Voltaire.
Le personnage de Pangloss se distingue par l'inoxydable optimisme qui lui fait invariablement professer que tout est bien, quel que soit le malheur qui le frappe.
Ici, il chante les louanges de l'amour (disons mieux : du sexe) bien qu'il ait contracté la syphilis.
Voltaire se moque de lui et de sa phraséologie pompeuse.

6 (Modifié par tagstyle01 24/04/2015 à 13:24)

Voltaire, Candide - Analyse d’une citation : "l’amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l’univers..."

Merci bien à vous, pouvez vous m'aider à analyser ces périphrases; j'en ai déjà donner une analyse mais je ne pense pas qu'elles soient très pertinentes.

"le consolateur du genre humain" --> rien n'est plus fort que l'amour et peut sauvé certaines personnes.
"le conservateur de l'univers" --> si l'amour n'est pas présent l'univers ne serait rien.
"l'âme de tous les êtres sensibles" --> personne ne pourrait vivre sans.

Voltaire, Candide - Analyse d’une citation : "l’amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l’univers..."

"le consolateur du genre humain" --> rien n'est plus fort que l'amour et peut sauvé certaines personnes.
"le conservateur de l'univers" --> si l'amour n'est pas présent l'univers ne serait rien.
"l'âme de tous les êtres sensibles" --> personne ne pourrait vivre sans.

Peut-être comprendrez-vous mieux en remplaçant l'euphémisme amour par le terme sexe.

8

Voltaire, Candide - Analyse d’une citation : "l’amour, le consolateur du genre humain, le conservateur de l’univers..."

Je crains que vous n'en restiez en effet au premier degré.

Vouloir transformer des périphrases, qui sont quasi des anti phrases, en pauvres reformulations, c'est partir vers l'appauvrissement et le contresens.
Qu' est-ce que l'ironie ?