Latin - Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

Bonsoir! J'ai un travail à rendre sur ce texte, j'ai déjà effectué les questions grammaticales et la traduction, mais je ne comprends pas bien certaines questions sur le texte. Votre aide me serait précieuse, merci d'avance!

Voici le texte:

Memento autem
me ista* commemorantem
adhuc contra imperitos agere,
ex quorum imperitia
illud quoque ortum est
vulgare proverbium :
pluvia defit,
causa Christiani sunt.
Nam qui eorum
studiis liberalibus instituti
amant historiam,
facillime ista noverunt ;
sed ut nobis
ineruditorum turbas infestissimas reddant,
se nosse dissimulant (s.e. ea)
atque hoc apud vulgus
confirmare nituntur,
clades causa accidere
nominis Christiani.

Or, souviens-toi qu'en
rappelant ces faits, je fais
encore un procès contre ces ignorants
à partir de cette ignorance
est né un dicton courant:(partie que j'ai traduit)

la pluie manque,
les Chrétiens en sont la cause.
En effet, ceux qui, parmi eux,
formés par les études nobles,
aiment l’histoire,
reconnaissent très facilement ces faits ;
mais pour, contre nous,
rendre les foules d’ignorants très hostiles,
ils dissimulent qu’ils connaissent cela
et auprès du peuple
s’efforcent de prouver cela,
à savoir que les désastres surviennent à cause
du nom Chrétien.
Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

Les questions que je ne comprends pas:

1- a) Pluvia defit, causa Christiani sunt : comment appelle-t-on, en français, ce type de
formule qui énonce ainsi une vérité générale ? Reformule l’idée contenue dans cette
phrase avec tes propres mots.
b) Quel rôle les Romains essayaient-ils de faire jouer aux Chrétiens, selon l’auteur ?
3- Quelle accusation générale était proférée contre eux ? Relève la phrase du texte qui
l’énonce.
5- Quels sont les deux types de personnes qui colportaient cette accusation ? Cite le texte
pour appuyer ta réponse.

Latin - Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

Bonsoir,
Les questions me paraissent claires, je ne vois pas en quoi elles peuvent vous créer des difficultés, surtout si vous avez bien compris le texte, comme cela semble être le cas.

Latin - Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

J'ai élucidé la 3) et la 5). C'est essentiellement la première qui me pose problème..

Latin - Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

En fait, la réponse est dans le texte : regardez ce qui précède la phrase !

5 (Modifié par El777 21/04/2015 à 00:21)

Latin - Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

Un dicton?

Latin - Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

Ou un proverbe tout simplement...
Il faut le maintenant le reformuler.

7 (Modifié par El777 21/04/2015 à 11:53)

Latin - Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

''La pluie ne vient pas par la faute des chrétiens'', je ne sais pas vraiment comment reformuler..
b)Les Romains essayaient de faire jouer aux Chrétiens un rôle de fauteurs de trouble car l'auteur dit que tous les problèmes survenus étaient considérés  par les Romains comme la faute des Chrétiens.

Latin - Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

Vous pouvez dire un rôle de b... é... (complétez et documentez-vous sur l'expression).
Oui, la reformulation n'a pas beaucoup d'intérêt.

Latin - Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

Des boucs émissaires!
Je ne sais pas trop comment reformuler la phrase...

10

Latin - Saint-Augustin, De Civitate Dei, II, 3

Pour paraphraser Tertullien (Apologétique): - Nomen "Christianus" crimen-

Bonne journée