1

La Bruyère, Les Caractères, « De l’homme », Gnathon

Bonjour, je suis nouveau et je vien vous faire part de mon plan pour le bac de francais, je voudrais que vous me disiez ce que vous en pensez en toute franchise et que vous me donniez une note environnante svp.
TEXTE : Jean de La Bruyère, Les Caractères, « De l’homme »
PLAN :
Par quel moyen ce texte parvient-il à dénoncer l’égoïsme et les personnes l’employant ?
I/ déscription d'un homme

A/ Une mauvaise éducation
1)mange avec les mains (l.6) + mange bruyamment et regarde autour de lui(l.10)
2)(l.9) quelqu’un de sale + ligne 8 => hyperbole du dégoût
3)Aucuns gênes (l.13)
B/Semblable à un animal (comportement bestiale)
1)Comparaison table/râtelier
2)Sentiment de supériorité vis a vis de ses valets
3)gradation (l.6)

II/Dénonciation du régime

A/Les personnes de hauts rang sociaux sont visés
1)personnage possède des valets
2)amateur de divertissements de haut rang sociale (théâtre + voyages)
3)tout lui appartient, champs lexical de l’appartenance
B/semblable à un tyran scrupuleux
1)ne se soucis de personne, champs lexical de l’indiférence
2)Il vie dans le confort (lignes 14 + 16)
3)tout ce qu’il désire, il l’à (vol si nécéssaire)


Voilà, merci de vos réponsesVoir aussi :
* La Bruyère, "De l'homme", Gnathon

2

La Bruyère, Les Caractères, « De l’homme », Gnathon

salut ! je pense que tu n'as pas assez étudié le coté ironique du texte (registre satirique avec l'exagération des faits et gestes de Gnathon,càd sa caricature) que tu aurais du mettre dans ton grand 2 , et puis tu dis "tyran" ? c'est un peu exagéré comme terme non ?

La Bruyère, Les Caractères, « De l’homme », Gnathon

bonjour
mon plan est:
1 - de bien mauvaises manières
2 - un sentiment de supériorité
3 - différentes critiques

j'ai donc parlé du dégoût, de l'abondance de nourriture,  et tout ce qui va avec
dans la troisième partie j'ai di que le personnage est narscisiue et qu'il pouvait très bien être le roi
j'ai en fait sous entendu que l'auteur critiquait l'abus de pouvoir et le non partage avec des personnes qui se trouvent dans le besoin

n'hésitez pas à me donner votre avis
merci

4

La Bruyère, Les Caractères, « De l’homme », Gnathon

Bonjour, Je dois commenter ce texte.J'ai fais un plan mais je n'arrive pas à l'équilibrer.

La Bruyère Les Caractères "de l'homme" Sujet bac 2007

Gnathon ne vit que pour soi, et tous les hommes ensemble sont à son égard comme s’ils n’étaient point. Non content de remplir à une table la première place, il occupe lui seul celle de deux autres ; il oublie que le repas est pour lui et pour toute la compagnie ; il se rend maître du plat, et fait son propre1 de chaque service : il ne s’attache à aucun des mets, qu’il n’ait achevé d’essayer de tous ; il voudrait pouvoir les savourer tous tout à la fois. Il ne se sert à table que de ses mains ; il manie les viandes2, les remanie, démembre, déchire, et en use de manière qu’il faut que les conviés, s’ils veulent manger, mangent ses restes. Il ne leur épargne aucune de ces malpropretés dégoûtantes, capables d’ôter l’appétit aux plus affamés ; le jus et les sauces lui dégouttent du menton et de la barbe ; s’il enlève un ragoût de dessus un plat, il le répand en chemin dans un autre plat et sur la nappe ; on le suit à la trace. Il mange haut3 et avec grand bruit ; il roule les yeux en mangeant ; la table est pour lui un râtelier4 ; il écure5 ses dents, et il continue à manger. Il se fait quelque part où il se trouve, une manière d’établissement6, et ne souffre pas d’être plus pressé7 au sermon ou au théâtre que dans sa chambre. Il n’y a dans un carrosse que les places du fond qui lui conviennent ; dans toute autre, si on veut l’en croire, il pâlit et tombe en faiblesse. S’il fait un voyage avec plusieurs, il les prévient8 dans les hôtelleries, et il sait toujours se conserver dans la meilleure chambre le meilleur lit. Il tourne tout à son usage ; ses valets, ceux d’autrui, courent dans le même temps pour son service. Tout ce qu’il trouve sous sa main lui est propre, hardes9, équipages10. Il embarrasse tout le monde, ne se contraint pour personne, ne plaint personne, ne connaît de maux que les siens, que sa réplétion11 et sa bile, ne pleure point la mort des autres, n’appréhende que la sienne, qu’il rachèterait volontiers de l’extinction du genre humain.

Notes
1 Son propre : sa propriété.
2 Viandes : se dit pour toute espèce de nourriture.
3 Manger haut : manger bruyamment, en se faisant remarquer.
4 Râtelier : assemblage de barreaux contenant le fourrage du bétail.
5 Écurer : se curer.
6 Une manière d'établissement : il fait comme s'il était chez lui.
7 Pressé : serré dans la foule.
8 Prévenir : devancer.
9 Hardes : bagages.
10 Équipage : tout ce qui est nécessaire pour voyager (chevaux, carrosses, habits, etc.).
11 Réplétion : surcharge d'aliments dans l'appareil digestif.


voici ma problématique : Par quels procédés la Bruyère dénonce t-il l'égocentrisme de l'homme le but de l'enseigner et de le faire devenir "l'homme honnête"?

Mon plan serait :

I-Un portrait satyrique
1) Un personnage dégoutant
2) Un personnage égocentrique
3) Un parasite égoïste

II- Le rire au service de l'auteur
1) comique (personnage dégoutant)
2) hyperboles



J'avais penser à faire une parie sur la focalisation mais je ne sais pas où la placer.Veuillez m'aider  à améliorer cette ébauche de plan.Merci

5

La Bruyère, Les Caractères, « De l’homme », Gnathon

Bonjour a tous ,je sèche sur un DM de français,  alors je me demandais si vous pouvez m'aider ( je suis en 4eme); voici le sujet et le texte qui va avec:

"Gnathon ne vit que pour soi, et tous les hommes ensemble sont à son égard comme s’ils n’étaient point. Non content de remplir à une table la première place, il occupe lui seul celle de deux autres ; il oublie que le repas est pour lui et pour toute la compagnie ; il se rend maître du plat, et fait son propre de chaque service : il ne s’attache à aucun des mets, qu’il n’ait achevé d’essayer de tous ; il voudrait pouvoir les savourer tous tout à la fois. Il ne se sert à table que de ses mains ; il manie les viandes, les remanie, démembre, déchire, et en use de manière qu’il faut que les conviés, s’ils veulent manger, mangent ses restes. Il ne leur épargne aucune de ces malpropretés dégoûtantes, capables d’ôter l’appétit aux plus affamés ; le jus et les sauces lui dégouttent du menton et de la barbe ; s’il enlève un ragoût de dessus un plat, il le répand en chemin dans un autre plat et sur la nappe ; on le suit à la trace. Il mange haut et avec grand bruit ; il roule les yeux en mangeant ; la table est pour lui un râtelier ; il écure ses dents, et il continue à manger".

1.D'aprés la première phrase, quel est le défaut de Gnathon ?
2.Est-ce un portrait physique ? Gnathon est-il décrit moralement(par des adjectifs qui le califient) ou par ses actes?
Justifie ta réponse en citantau moins trois termes du texte.

Merci de bien mecrire rapidement

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

La Bruyère, Les Caractères, « De l’homme », Gnathon

Bonsoir, j'aurais besoin d'aide simplement pour la compréhension d'une phrase extraite d'un caractère de La Bruyère, le célèbre portrait de Gnathon. La phrase est la suivante : "Non content de remplir à une table la première place, il occupe lui seul celle de deux autres"

Cette phrase signifie-t-elle que Gnathon occupe deux places, ou trois ?

Voici le texte complet si cela peut aider :

[même texte]

En espérant que vous m'aiderez à lever l'ambiguïté de cette phrase,
Zweig19