591 (Modifié par Guts 12/12/2018 à 22:27)

Devenir professeur de français

Bonjour/Bonsoir,

Je viens vers vous car je me trouve aujourd'hui dans une impasse.

Voilà, depuis mes 16 piges, je rêve de devenir prof de français. J'ai une soif d'apprendre débordante et j'aime faire apprendre des choses aux autres.
J'ai autant un esprit logique que critique mais le second m'intéresse bien plus que le premier.

Le problème c'est qu'à l'époque, les profs de mon lycée m'avaient clairement affirmés que je n'étais pas fait pour ça. Je suis donc parti en filière STG (avant la réforme STMG ahah), puis j'ai effectué 2 années en BTS informatique, seul BTS que proposait mon lycée. J'ai loupé mon BTS, faute de motivation. Je me suis orienté vers une fac d'Arts Plastiques totalement au hasard où j'ai tenu 2 mois. Je suis maintenant en 2eme année de BTS MUC, j'ai 23ans, bientôt 24, et j'ai toujours ce petit rêve qui me trotte dans la tête depuis mon adolescence.

Seulement voilà, je n'ai plus la motivation de recommencer des études après ce BTS (que je compte avoir pour le coup). J'ai de bonnes moyennes dans celui-ci (1er de ma classe avec + de 14.5 de moyenne générale avec 16.75 en culture générale et 17.5 en anglais) et de bonnes appréciations. J'aimerais donc savoir si il y a des licences qui me permettraient ensuite de devenir pourquoi pas prof de Français ? Ou avez vous d'autres idées pour que j'atteigne mon but ?

Merci d'avoir lu ce long pavé et d'avoir écouté ma petite histoire !
En espérant trouver la petite lumière qui me sauverait de la monotonie des calculs de gestion !

Devenir professeur de français

Bonjour Guts, je ne comprends pas bien ta question. Bien sûr qu'il y a des licences qui te permettraient de devenir prof de français mais cela signifierait repartir en première année, de plus en concurrence avec des jeunes de 18 ans qui sortent tout juste de bac général. ET contrairement au BTS il faut plus de deux ans, donc même si tout se passait très bien tu ne travaillerais pas avant 28 ou 29 ans environ. Sans compter qu'en sortant de bac technologique c'est toujours beaucoup plus difficile dans ce type de filière. Ou alors tu trouves un travail avec ton BTS MUC et tu fais en parallèle des études de lettres par correspondance. Mais c'est loin d'être évident en bossant à côté...

593

Devenir professeur de français

Bonjour à tous,
J’ai 45 ans, sans emploi et je souhaite devenir prof de français. Ma fille est en 5ème et l’envie ne cesse de grandir. Seulement voilà, les études sont lointaines, j’ai arrêté en cours de maîtrise conditionnelle de philosophie et je me souviens avoir fait avant cela un ou deux ans de lettres modernes. Puis la vie...
bref je parcours le net pour glaner quelques informations mais, plus je cherche et plus je me perds...
J’aimerais des conseils avisés. A ce moment précis, à part préparer le capes troisième concours, je ne vois pas d’autres possibilités. La reprise d’études éventuellement, mais par où commencer ?
Mille mercis d’avance !

594

Devenir professeur de français

Le CAPES (ou l'agrégation) est un pré-requis pour être prof, il va donc falloir y passer. S'il y a un troisième concours au CAPES c'est une bonne opportunité, sinon tu as une licence, donc contacte une fac pas loin de chez toi et demande une entrée en master MEEF. Bonne chance.

595

Devenir professeur de français

Merci d’avoir pris le temps de me répondre. J’ai déjà épluché les sites universitaires. J’en ai trouvé à distance, je suis loin de tout. En attendant la rentrée , je fais une demande de suppléance, histoire d’être confrontée à la réalité du terrain.

596

Devenir professeur de français

Bonjour,
Commencer par une suppléance est une bonne chose, beaucoup de candidats au concours se font une idée un peu fantasmée du métier.
La question est la suivante : souhaitez-vous suivre une formation ou préparer le concours en candidat libre ? (il faudrait vérifier qu'une maîtrise suffit pour s'inscrire au concours)

597

Devenir professeur de français

Je crains que ma volonté seule ne suffise pas pour passer le concours. Je pense qu’une formation s’impose. Je suis un peu perdue d’ailleurs, tout a tellement changé, ne serait-ce qu’en lettres modernes... enfin malheureusement l’ancien français est toujours d’actualité. Je ne comprends pas non plus la logique des ESPE, et le concours en M1 mais bon c’est un autre débat.
J’essaie de composer avec ce que j’ai, et c’est bien peu : des études de philosophie lointaines, un isolement géographique, la possibilité de me former à distance.

598

Devenir professeur de français

L'ancien français représente bien peu de points au concours mais il est bon d'avoir quelques notions de traduction et de lexicologie.
Si vous avez une compte FB il existe un groupe "capes lettres 2019" sur lequel vous trouverez pas mal de ressources et d'informations venant de candidats libres ou en formation

599

Devenir professeur de français

Merci, oui je connais ce groupe mais, c’est difficile de ce sont, pour la plupart, des candidats au CAPES de cette année.

600 (Modifié par Jehan 02/04/2019 à 16:27)

Devenir professeur de français

Bonjour Voline,

Pour suivre le cursus "normal", il faut effectivement avoir une licence pour ensuite accéder au master MEEF lettres modernes. En M1, on suit des cours à la fac et à l'ESPE.
A la fac, on s'occupe du côté disciplinaire et universitaire de notre domaine (passionnant!!). Ce qui implique des partiels, des dossiers, des dissertations, des concours blancs et les cours évidemment. On se rend également à L'ESPE, qui, ce n'est pas toujours très explicite, nous prépare à la fois pour la partie didactique du concours et nous prépare à l'enseignement: préparation de séquences, quelques stages en établissement (cela dépend des académies peut-être), des examens, des dossiers à rendre. La qualité des ESPE est loin d'être uniforme.
Vers avril, les écrits du CAPES, puis juin les oraux. Ils se déroulent à Poitiers.

L'année suivante en m2, on est stagiaire (9h) dans un établissement (collège ou lycée) et étudiant: on passe des partiels et surtout, on prépare un mémoire. A la fin de l'année, il faut avoir validé les partiels, le mémoire et être titularisé. C'est une année très très dense...

Travailler à distance est effectivement possible: je l'ai fait durant quelques mois durant mon congé maternité en début de M2.
Cependant, comme cela fait longtemps que vous n'avez pas été sur les bancs de la fac, il serait peut-être bien de prévoir de se déplacer quelques jours par semaine pour se remettre dans le bain, faire connaissance avec d'autres étudiants: cela permet d'avoir des informations, de partager des cours, de partager du travail (exemple: nous faisions des fiches et nous les partagions), et de se sentir moins seul face au travail à fournir.


Vous avez raison de commencer par des suppléances. N'hésitez pas à regarder sur Weblettres (il faut s'incrire) pour parcourir des séquences d'enseignement, cela vous donnera une idée de ce qu'il faut préparer en amont.

Voilà, j'espère vous avoir un peu aidée.

Bonne journée.