21

Conseils de méthode pour la préparation à l’agrégation de lettres modernes

Techniquement, je te conseillerais plutôt de lire les ouvrages en lecture découverte, pour commencer. Ensuite, de réfléchir sur les mouvements de l'action ou de la pensée qui s'y produisent pour ensuite en faire une seconde lecture en notant les éléments importants (philosophie présente, références intertextuelles, justification des actes, etc.) et les citations majeurs de l'oeuvre pour faire tes fiches.
As-tu lu des ouvrages critiques par rapport aux livres au programme de l'agreg? Ce sont eux qui te donneront vraiment les axes de lecture, les entrées dans le texte; et tu as toutes les chances de tomber sur quelque chose de semblable au concours.

22

Conseils de méthode pour la préparation à l’agrégation de lettres modernes

Evite de dédoubler tes sujets

23

Conseils de méthode pour la préparation à l’agrégation de lettres modernes

Le problème, avec les ouvrages critiques, c'est qu'on est tenté, même inconsciemment de "recracher" ce qu'on a lu dans notre copie, ce qui est à bannir absolument...je n'ai pas (je préfère dire "encore"^^) été reçue à l'agreg, mais comme le disait le vicomte de Valmont (un peu étrange,cette phrase), il n'est pas mauvais de lire d'abord une fois l'oeuvre pour toi, sans critique pour te guider, en notant éventuellement des choses ou des phrases qui t'interpellent (en tout cas c'est ce que j'ai toujours fait).

Il faut connaître parfaitement les oeuvres dans leur ensemble, c'est vrai, aussi je pense qu'il ne faut pas voir comme une gêne le fait d'interrompre sa lecture pour noter des choses; tu auras l'occasion, au cours de l'année, de relire chaque livre sans t'interrompre et tu auras une vue d'ensemble beaucoup plus précise de chaque texte grâce aux notes prises.

Tu n'en parles pas dans ton message, mais es-tu inscrit dans une fac? Ou as-tu moyen d'avoir des cours par correspondance? Les cours Sévigné représentent un investissement financier, mais je crois qu'il valent le coup/coût...

24

Conseils de méthode pour la préparation à l’agrégation de lettres modernes

À Délia : La différence entre objectif thématique et objectif problématique aurait-elle un rapport avec la distinction entre le "fond" et la "forme" ?

À ComtedeValmont : Désolé pour les doublons, j'avais d'abord posté mon sujet dans la rubrique consacrée à la filière littéraire avant de m'apercevoir que sa place était plutôt dans l'aide scolaire et je n'ai pas trouvé la procédure pour le supprimer de son emplacement initial.
J'avoue ne pas avoir encore lu de critiques sur les œuvres au programme, si ce n'est celles qui figurent parfois en introduction ou en annexes des éditions indiquées par ce programme, car la lecture des œuvres elles-mêmes me prend beaucoup de temps.

À Comateen : Je prépare ce concours seul et je ne connais pas le cours Sévigné. Je suis inscrit au CNED, mais seulement pour le CAPES interne qui me semble plus à ma portée.

Merci à tous pour vos conseils. Je crois, hélas, que j'ai manqué de temps pour pouvoir me préparer sérieusement à de tels concours dont j'ai sous-estimé les exigences, et que ma préparation devra s'étaler sur au moins deux ans. Je pourrai alors mettre en pratique ce que vous m'indiquez et qui me semble judicieux.

Conseils de méthode pour la préparation à l’agrégation de lettres modernes

Bonjour, je suis étudiant en fac (LM) depuis cette année et, j'aimerais rendre la préparation à l’agrég la moins douloureuse possible.
J'ai déjà repris le latin (abandonné en fin de collège), auriez vous des conseils pour, dès maintenant, réviser l'ancien français, la grammaire...? Quels ouvrages aborder en priorité ?
Merci d'avance.

26

Conseils de méthode pour la préparation à l’agrégation de lettres modernes

Acheter un précis d'ancien français, peut-être ? Je crois que celui de Laborderie pour la phonétique est pas mal, c'est celui que j'ai en tout cas. Après tu as les livres de Geneviève Joly pour la morpho et sa syntaxe, mais ils sont plus ardus...

Conseils de méthode pour la préparation à l’agrégation de lettres modernes

Pour bien se préparer en ancien français, il faut surtout faire l'équivalent du "petit latin" ou du "petit grec".

28

Conseils de méthode pour la préparation à l’agrégation de lettres modernes

Lucien,

Si vous commencez vos études de lettres, je vous conseille de veiller aux cours que vous choisissez. Essayez de prendre des cours qui sont directement liés aux matières présentes au concours. Ce ne sont pas toujours les cours les plus attirants, mais au final ce sont les plus utiles. Il faut donc essayer de privilégier la littérature - et notamment les grands classiques - la grammaire ancienne et moderne, et le latin (ou le grec ancien). Tout ce qui concerne l'histoire du livre, le lien entre les arts, la communication... c'est fort intéressant, mais peu utile pour l'agrégation.

Si vous êtes déjà en master, je vous conseille surtout de suivre les cours de matières techniques en parallèle de votre recherche, et notamment les cours de version. Puisqu'il n'y a pas de programme pour les épreuves de version en langue ancienne et vivante, c'est très rentable de préparer ces épreuves à l'avance. En outre, le programme de littérature comparée n'est renouvelé que par moitié tous les ans. Vous pouvez donc préparer l'un des deux programmes à l'avance.

Bon courage pour vos études et pour le concours !
FC.

29

Conseils de méthode pour la préparation à l’agrégation de lettres modernes

Cher Lucien,

Je compte moi aussi préparer l'agrégation sous peu. Sache que j'ai toujours choisi de suivre, comme le précise petitleceir dans le message précédent, les matières peu appréciées mais qui sont indispensables pour la réussite des concours. Je te conseille donc de bien t'entraîner régulièrement en français moderne, ancien français, latin et de t'assurer la maîtrise suffisante d'une langue vivante. En général, la méthode de la dissertation littéraire ne s'oublie pas, par contre, une évolution de phonétique ou un plan de syntaxe, ça ne reste pas très longtemps, d'où la nécessité de ne jamais rien lâcher sur ces matières là.

Ce n'est pas très difficile de rester bien à jour sur ces matières en licence, puisque ce sont des enseignements de ton parcours. Cela devient plus ardu en master si tu choisis un parcours de recherches. Pour ma part, je continue de suivre en auditeur libre des cours de licence de profs que j'appréciais, et on peut aussi se glisser dans les cours destinés aux agrégatifs de temps en temps pour voir ce que cela donne...

Enfin bien sûr, se constituer la culture littéraire la plus vaste en littérature française, lire et relire les oeuvres canoniques, s'assurer que l'on n'a pas trop de carences, de lacunes culturels dans tous les trois grands genres et à toutes les époques (même celles que l'on n'aime le moins...). Ne pas négliger non plus quelques grandes oeuvres de littérature étrangère.

Voilà je pense quelques clés qui devront te permettre d'aborder l'agrégation en douceur. Et ne te sous-estime surtout pas parce que tu n'as qu'un cursus universitaire et que tu n'as pas fait de CPGE ! J'ai une pléthore d'exemples en tête de personnes ayant réussi l'agrégation avec un parcours à l'université de A à Z et d'autres ayant échoué en étant sous-admissibles ou admissibles à l'ENS.

30

Conseils de méthode pour la préparation à l’agrégation de lettres modernes

Bonjour,

Voilà, le programme de l'agrégation 2015 est sorti.

J'ai une question, destinée aux anciens agrégatifs (ou à ceux qui savent ;-)) : comment vous êtes-vous organisés dans votre travail pour préparer le concours externe ?

Très concrètement, combien d'heures par jour avez-vous consacré au concours?...

Je suis intéressée par vos réponses détaillées car je suis une jeune mère de famille et je me demande s'il est raisonnable de préparer l'agrégation alors que j'ai un petit bébé (elle a dix mois).

Merci mille fois d'avance!

Bonne soirée,

MMA