1 (Modifié par webmestre 22/03/2015 à 13:50)

Hugo, Confrontations

Vous déterminerez ce qui rend violent le texte de Victor Hugo. Les mots soulignés doivent vous mettre sur le voie ; vous devez également repérer dans ce texte un certain nombre de figures (répétitions sonores, lexicales, syntaxiques ; figures d'équivalence, d'exagération, etc).

Ô cadavres, parlez ! quels sont vos assassins
Quelles mains ont plongé ces stylets dans vos seins ?
Toi d'abord, que je vois dans cette ombre apparaître,
Ton nom ? — Religion. — Ton meurtrier ? — Le prêtre.
— Vous, vos noms ? — Probité, pudeur, raison, vertu.
— Et qui vous égorgea ? — L'église. — Toi, qu'es-tu ?
— Je suis la foi publique. — Et qui t'a poignardée ?
— Le serment. — Toi, qui dors de ton sang inondée ?
— Mon nom était justice. — Et quel est ton bourreau ?
— Le juge. — Et toi, géant, sans glaive en ton fourreau ?
Et dont la boue éteint l'auréole enflammée ?
— Je m'appelle Austerlitz. — Qui t'a tué ? — L'armée.

Le prof nous donne cela a faire, sauf que j'ai jamais fait de commentaires, je ne comprend pas..

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2 (Modifié par floreale 22/03/2015 à 13:49)

Hugo, Confrontations

Tu peux commencer par relever tous les termes qui appartiennent au champ lexical dominant de la violence.
Puis la forme des questions réponses qui s'apparente(nt) à un interrogatoire.