1

Sens d'une citation de Talleyrand

Bonjour, j'ai une dissertation à faire sur la citation de Talleyrand qui est "Il y a une arme plus terrible que la calomnie, c'est la vérité." J'aimerai que vous m'aidiez à expliquer cette citation please !!!

Sens d'une citation de Talleyrand

En anglais ?

3 (Modifié par Pinouf2E 16/03/2015 à 01:03)

Sens d'une citation de Talleyrand

non en français, je sais pas comment l'expliquer

Sens d'une citation de Talleyrand

Je pense que   Gabiana te demandait ça à cause de ton "please"...

5

Sens d'une citation de Talleyrand

Ahhhaaahahahaha alors svp !!!!

Sens d'une citation de Talleyrand

Un petit début de réflexion de ta part, peut-être ?
Nous verrons si tu es sur une bonne piste...

7 (Modifié par Pinouf2E 16/03/2015 à 11:28)

Sens d'une citation de Talleyrand

Enfait c'est ma première dissertation 
Alors voilà mon explication: En effet, cette citation montre l'opposition entre la mauvaise foi et le juste car si j'avais à soutenir qu'il y a une arme plus terrible que la vérité, c'est le mensonge, voici ce que je dirais: "je t'aime" à ma femme alors que j'ai une deuxième maitresse.

8

Sens d'une citation de Talleyrand

On ne parle pas de mauvaise foi mais de calomnie.

9 (Modifié par Hippocampe 16/03/2015 à 11:47)

Sens d'une citation de Talleyrand

Une arme est un outil servant à attaquer un adversaire, à l'affaiblir, à éliminer le danger qu'il représente.
Quand on veut affaiblir ou zigouiller un adversaire, quels résultats peut-on obtenir avec des calomnies ? Avec des vérités ?
Quel est le meilleur outil ?

Qu'est-ce qui compte pour voir si une arme est efficace ?
Les dégâts qu'elle provoque chez l'adversaire.
La facilité d'emploi.
Les dangers qu'elle présente pour la personne qui s'en sert. Au moment où elle s'en sert ou plus tard.
Il serait judicieux que tu abordes ce qui suit :
Qu'en était-il à l'époque de Talleyrand ?
En particulier, quel usage Talleyrand a-t-il fait de ces armes ?
Qu'en est-il aujourd'hui ?

Sens d'une citation de Talleyrand

"Il y a une arme plus terrible que la calomnie, c'est la vérité."
Il faut peut-être commencer par définir les deux termes puis les mettre en relation avec le mot arme.

La calomnie, c'est une rumeur, quelque chose de faux que l'on veut faire passer pour vrai.
C'est terrible la calomnie => D'abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l'orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano, vous le glisse en l'oreille adroitement. Le mal est fait; il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez calomnie se dresser, siffler, s'enfler, grandir à vue d'oeil; elle s'élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. Qui diable y résisterait?
La calomnie peut détruire un être humain, en salissant son image et sa réputation.
En même temps, cet être humain n'est pas sale, il n'est pas celui qu'on dit. La calomnie peut être démasquée et l'individu réhabilité.
Mais si l'individu est réellement un vaurien, alors on s'attaque à lui avec raison et non sous un faux prétexte, et donc avec une arme plus solide, car elle est demeurera incontestée.
Je crois que c'est ce que signifie cette phrase.