1 (Modifié par melissaflm 12/03/2015 à 22:40)

Bibliographie sur Baudelaire

Bonjour,
Je suis très embêtée car je ne trouve pas la bibliographie de Charles Baudelaire. Pourriez-vous m'aider SVP? Ou même me donner un site sur sa bibliographie (structuré), Merci.

J'ai 3 questions sur L'albatros de Charles Baudelaire (Les Fleurs du mal) que je n'arrive pas à répondre:
1) Étudiez l'art de la présentation (strophe 1) et le jeu des oppositions (strophe 2 et 3).
2) Mettez en évidence les correspondances et les analogies que fait naître la lecture de la strophe 4.
3) Déduisez-en le sens symbolique du poème et la conception baudelairienne de la situation du poète.

Je n'ai vraiment pas compris... Je vous en serais reconnaissante si vous m'aidez!! Merci !

2 (Modifié par floreale 13/03/2015 à 08:42)

Bibliographie sur Baudelaire

En quelle classe es-tu ?
Tu es sûr(e) de ne pas confondre biographie et bibliographie ?

Voici quelques œuvres extraites de la bibliographie de Charles Baudelaire :

Les Fleurs du mal (1857)
Les Paradis artificiels (1860)
Petits poèmes en prose ou Le Spleen de Paris (1862), poème en prose
Mon cœur mis à nu (1864), journal intime

3 (Modifié par melissaflm 13/03/2015 à 12:32)

Bibliographie sur Baudelaire

Bonjour, je suis en seconde. Ma prof de français nous a dit de faire une bibliographie, et elle nous a donné les 3 questions

Bibliographie sur Baudelaire

Et même sans "bibliographie", tu ne peux pas déjà essayer de proposer des débuts de réponses aux questions concernant L'Albatros ?

L'albatros

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

5 (Modifié par melissaflm 13/03/2015 à 18:13)

Bibliographie sur Baudelaire

Pour la question 1 oui, mais les 2 autres non.

6

Bibliographie sur Baudelaire

2)

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

La comparaison entre le poète et l'albatros repose sur la ressemblance entre le poète et cet oiseau des mers.
Le poète est comme exilé sur la terre, il est maladroit parmi ses semblables. sa grande sensibilité, son sens poétique, son aspiration vers la beauté et l'élévation font de lui un être qui ne sent pas vraiment à sa place, tiraillé qu'il est entre terre et ciel.