1 (Modifié par Titania91 26/02/2015 à 17:31)

Sens d’une citation d’Ernest Renan

Bonjour ! Je suis entrain d'étudier un texte de Renan sur les nations (qu'est-ce qu'une nation) et je ne comprends pas deux citations de ce texte, pourriez-vous m'éclairer ?
Les voici: "attendons messieurs; laissons passer le règne des transcendants; sachons subir le dédain des forts" et "comment la France persiste-t-elle à être une nation, quand le principe qui l'a créée a disparu ?"

Merci d'avance de votre aide

Où est le texte ?
La version numérique de votre texte est peut-être disponible sur Internet. Avez-vous vérifié ?
Si vous trouvez le texte, recopiez-le dans votre message.

2

Sens d’une citation d’Ernest Renan

Texte très intéressant que je ne connaissais pas :
http://www.bmlisieux.com/archives/nation01.htm

3

Sens d’une citation d’Ernest Renan

Bonjour,

Le texte de Renan est à replacer dans son contexte, celui qui suit la défaite de Sedan et la perte de l'Alsace-Lorraine.
Renan comme Hugo dénonce en quelque sorte les méfaits du nationalisme. Il est pour une confédération européenne qui mettrait fin aux conflits qui ont déchiré les vieilles nations.
En cette fin du XIXe siècle, Renan connaît le désir de revanche qui habite bon nombre de ses compatriotes.
Comment le justifier ? Comment l'exercer ?
La justification est dans la nation conçue comme l'inscription de communautés humaines dans un destin commun voulu et assumé.
L'exercice de ce désir de revanche et d'appartenance à une nation prend la forme du "règne des transcendants", (des politiques qui se réfèrent à des notions de langue, de religion, d'histoire, de principes supérieurs) ou des "forts", (les bellicistes). En contrepartie, Renan, pragmatique et pacifiste, entend vérifier par référendum que la volonté de vivre ensemble continue d'exister chez ceux qui ont été coupés de la communauté nationale.

La seconde question, "comment la France persiste-t-elle à être une nation, quand le principe qui l'a créée a disparu ?", est une manière pour Renan de dénoncer les théories multiformes (religion, race, langue...) de la constitution des nations.
En effet c'est le principe dynastique qui a fondé la nation française. Or la chute de l'Ancien régime n'a pas mis fin à la nation. Donc le principe dynastique n'est pas la raison de la nation. C'est bien dans le pacte social qu'il faut chercher sa source.

4 (Modifié par nanas390 07/03/2015 à 00:06)

Sens d’une citation d’Ernest Renan

Merci beaucoup, j'aurais d'autres questions à ce sujet.
Je me pose en effet la question des sources de l'idée renanienne ( contre une conception allemande et donc romantique de la nation) de nation et de ses effets.
Ensuite, concernant Barrès je me questionne sur sa méthode mais aussi quel est son parcours intellectuel.
je n'arrive également pas à déterminer finalement de la nation il en vient à formuler.. bien qu'il soit évident que ses engagements et sa vie soient liés.
Finalement, je me demande à quels autres auteurs pourrions-nous les relier, Voltaire pourrait-il être rapproché de l'un d'entre eux ? Et eux-même peuvent-ils être rapprochés ? Ont-ils tout de même des points en commun ?

J'ai aussi lu un texte sur Fichte, que faut-il en conclure concernant ses opinions politiques ?
Merci d'avance de vos réponses, qui je l'espère, m'éclaireront.