Questions sur la mise en forme de la dissertation

Bonjour,

Je suis en 1ère S, et pas spécialement passionné de français (j’aime mieux Guy Rachet que Mallarmé !), mais décidé à faire le job : somme toute, cela m’apparaît comme un exercice formel, donc avec des règles, que l’on doit pouvoir expliciter, non ? Mais je suis dérouté par les exigences successives et contradictoires des divers professeurs que j’ai eus, pour la dissertation, en termes de forme. Je vais donc synthétiser ce qui m’a été dit, et j’aimerais bien que la communauté du forum se prononce sur ces exigences et dégage un consensus, que je pourrai appliquer sereinement :

1) introduction
décaler de 3 carreaux
1-a) contexte général du sujet posé par rapport à l’histoire de la littérature ou l’histoire en général (par exemple, si c’est une citation de Diderot, la replacer dans le contexte des Lumières)
1-b) formuler le sujet. Redonner explicitement les citations.
Poser le problème sous forme de question.
1-c) Annonce du plan
Ne pas revenir à la ligne entre ces différents points, faire toute l’introduction dans un seul paragraphe qui fait alors presque une page. (ça me paraît peu lisible et j’ai été tenté de revenir à la ligne, cela m’a été sévèrement reproché… et décompté !)

sauter une ligne, décaler de 3 carreaux

2) trois parties
chaque partie se compose de 2 ou 3 sous parties (l’année dernière, c’était 2 parties et 2 sous-parties, pas une de plus - cette année, c’est 3x3, pas une de moins ! ça dépend pourtant du raisonnement et du sujet, non ?)
revenir à la ligne et décaler d’un carreau entre les sous parties (l’année dernière c’était oui, cette année c’est non : encore une fois, cela me paraît plus lisible, mais qui suis-je pour avoir un avis ?)

d’habiles transitions… hum… dans un paragraphe satellite ou non ? (et d’ailleurs, qu’est ce qu’un paragraphe satellite ?)

sauter une ligne, décaler de 3 carreaux entre les parties et avant la conclusion

3) conclusion
3-a) résumer le raisonnement, répondre à la question de l’introduction
3-b) ouverture : poser la même question pour un autre art, dans un autre domaine, à une autre époque…

Merci beaucoup. J’espère que vous en aiderez plus d’un !

2

Questions sur la mise en forme de la dissertation

Bonsoir,

revenir à la ligne et décaler d’un carreau entre les sous parties

OUI.

d’habiles transitions… hum… dans un paragraphe satellite ou non ?

NON. Tu devrais insérer la transition dans le paragraphe de la sous-partie que tu as fini d'écrire (la première des deux en gros  )

Le reste est bien
Attends d'autres réponses.
Cordialement.

3

Questions sur la mise en forme de la dissertation

C'est tellement idiot ces histoires de carreaux et de lignes... Je comprends très bien que tu cherches des infos, mais c'est le système rigide que je critique.

1-b) formuler le sujet. Redonner explicitement les citations.

Il faut penser à bien analyser les termes du sujet, tu dois faire comme une mini explication de texte de la citation. C'est beaucoup plus important que la forme elle même, qui ne permet pas à tes idées d'évoluer. La définition des termes, elle, le permet

4 (Modifié par todike 28/01/2015 à 10:58)

Questions sur la mise en forme de la dissertation

c'est tellement idiot : je suis d'accord, mais le client (je veux dire le correcteur) est roi, dans ce monde sublunaire !

"explication de texte sur les termes du sujet" : malin, ça ! je retiens. Toutefois, comme je n'ai pas le droit de faire de paragraphes dans mon introduction, j'imagine que ça ira mal si je dépasse la page ? toujours ces hitoires de mise en page, grr...

5 (Modifié par Jehan 28/01/2015 à 13:12)

Questions sur la mise en forme de la dissertation

Perso, on m'a jamais reproché une introduction trop longue. Il faut faire attention de ne pas mettre dans l'intro trop d'arguments qui pourraient faire défaut lors de la rédaction des parties. Je ne sais pas si tu es coutumier de l'exercice, mais faire des introductions de plus d'une page, c'est quand même assez rare, surtout en français. En histoire je ne dis pas...

En ce qui concerne la définition des termes, c'est très utile d'avoir une base de réflexion, les parties servant essentiellement à faire évoluer ces termes et à les interroger. Sans définition préalable, c'est difficile...