21

Métiers dans le domaine des langues

pas bete les petits boulots d'été surtout que j'habite près de l'Espagne et de l'Andorre mais j'ai peur que mon niveau ne soit pas assez élevé (surtout en Espagne car à Andore 90% de la population parle français) et où je peux avoir une idées des prix des auberges de jeunesse pour savoir si cela me serait rentable. Prix en France et en Espagne.

sinon personne pour répondre à mon post précédent ?

22

Métiers dans le domaine des langues

Il existe aussi des métiers qui permettent d'utiliser les langues apprises , acquises, maîtrisées, sans qu'on se restreigne à l'enseignement, l'interprétariat ou la traduction.

Quelques exemples rapides: une de mes nièces a fait une licence de japonais parallèlement à des études permettant de travailler dans e domaine de la gestion ou du commercial. cela lui a permis d'intégrer une grande boîte et d'obtenir un poste intéressant dans la section des relations avec l'Asie. Tout ne se fait pas uniquement en anglais et la connissance de la langue et surtout de la culture, de la façon de penser des étrangers avec lesquels on travaille est souvent d'une grande importance, permet plus d'efficacité.

Un autre exemple: il existe des masters de droit franco-allemands, franco-espgnols, franco-anglais. La Sorbonne notamment y prépare plusieurs sections d'étudiants. Ceux-ci deviennent bilingues car le cursus implique deux premières années directement dans le pays de la langue choisie , les deux ou trois années suivantes à Paris. A l'époque, pour l'allemand par exemple, on obtenait le double diplôme Magister allemand et maîtrise de droit française ( avec mention droit privé européen) et la plupart de ceux qui ont suivi cette formation ont intégré des cabinets internationaux d'avocats ou de consellers financiers ou ont facilement réussi le concours de la magistrature , avec possibilité plus tard de travailler en tant que juriste à l'étranger.

Il existe bien d'autres pistes offertes par l'étude des langues conjuguée à une formation parallèle...

23

Métiers dans le domaine des langues

bonjour, je suis en seconde-bachibac et cette fois tout est clair dans ma tete, je veux travailler dans les langues, voici mes notes en langues:

espagnol bachibac: 11
histoire/géo bachibac: 12 (a cause d'une mauvaise note)
anglais: 13 (15 au 1er trimestre, pour les autres c'est pareille au 1er qu'au second)
catalan: 18

je shaite donc travailler dans les langues sachant que pendant les grandes vacances, je reprendrais les bases littéraires du programme d'espagnol, j'améliorais mon mauvais anglais aussi. J'ai quelques bases d'italien, j'ai essayé d'apprendre l'esperanto sur lernu mais je n'aime pas le site et là je viens de commencer le basque

j'ai cependant plusieurs questions:

1) mes notes sont-elles suffisantes ? (je fais tout pour remonter l'espagnol mais le bachibac est au dessus d'une section classique)

2) j'ai jamais fait de latin, es-ce un handicap ?

3) pourrais-je changer de LV3 à l'université ? (car je changerais peut etre d'académie et pas sur de retrouver cette langue)

4) quelle filière choisir à la fac ?

24 (Modifié par janot 25/02/2015 à 12:01)

Métiers dans le domaine des langues

Oui, l'ISIT (Paris) est remarquable (j'y suis passé).
Pour être prof, il faut avoir un profil précis : de l'autorité, savoir s'imposer sans être rigide. La première condition est bien sûr de très bien maîtriser la LV, d'où la nécessité de fréquents séjours dans le / les pays.
Autres pistes : traducteur, mais c'est mal payé ; guide-interprète, on a plus de liberté, mais revenus pas toujours réguliers, et demandant une bonne condition physique ! (la voix, les jambes, la station debout).

Le tout premier critère : aimer assez les LV pour pouvoir les travailler 6h par jour, aimer les pays concernés, avoir de l'oreille (la phonétique, l'oral, c'est la base de tout, l'écrit vient après). Si vous vous dites : "j'aime moyennement", faites autre chose !

P.S.: il est admis que la réelle maîtrise de n'importe quelle discipline un peu complexe demande 10.000 heures de travail, soit 20h par semaine durant 10 ans.

25

Métiers dans le domaine des langues

janot a écrit :

traducteur, mais c'est mal payé

Ah bon ?

Attention aux généralisations quand même. Des traducteurs sont utilisés dans à peu près tous les domaines de nos jours, et les salaires sont aussi variés que les spécialités.

Métiers dans le domaine des langues

Voyez les tarifs pour une page, voyez les salaires de diplômés d'institut de traducteurs-interprètes (bac+5) travaillant dans des entreprises de traduction ou de sous-titrage de films.. on est à moins de 2000€ par mois, j'en ai dans mes connaissances.

27

Métiers dans le domaine des langues

janot: j'aurais jamais les moyens de vivre à Paris et ce n'est pas une ville qui m'attire et oui j'aimes les langues vivantes, c'est d'ailleurs pour cela que je tiens un blog qui y sont consacré (que je dois mettre à jour ce week-end), par contre, je ne sais pas du tout à quelle langue me consacrer car:
-l'anglais, je n'aime pas
-l'espagnol, j'adore ais je suis en bachibac est mes notes sont pas terribles ('ai du mal avec le commentaire de texte)
-le catalan, je suis bon mais j'ai que des minis bases et ce n'est pas très utile

après je peux apprendre une autre langue , j'avais commencer l'italien en 3ème que j'ai arreter par manque de temps puis j'ai fait un tout petit peu d'esperanto sur lernu mais je n'ai pas aimé mon expérience (il y aura un article sur mon blog, prochainement) et je viens de commencer le basque (ma première langue non-indo-européene)

Pour mon oreille, ça s'apprend en allant dans le pays concernée, non ?

Métiers dans le domaine des langues

Il n'y a aucun besoin de vivre à Paris.. Pour le reste, il faut quand même beaucoup travailler, vous savez. ET l'oreille, c'est quand les natifs nous disent : '-"quelle belle prononciation" ! .. et que vous repérez en allemand, que la place de la négation dépend de la prononciation et pas de la grammaire...

29

Métiers dans le domaine des langues

janot a écrit :

Voyez les tarifs pour une page, voyez les salaires de diplômés d'institut de traducteurs-interprètes (bac+5) travaillant dans des entreprises de traduction ou de sous-titrage de films.. on est à moins de 2000€ par mois, j'en ai dans mes connaissances.

Je suis moi-même traducteur et encore une fois, dire que le métier de traducteur est mal payé est une généralisation.

Les salaires avoisinent souvent les 1600€ nets par mois dès l'entrée dans la boîte, et augmentent avec l'expérience. Les traducteurs avec cinq ans d'ancienneté chez nous obtiennent entre 30.000 et 35.000 euros/an s'ils sont embauchés au projet (CDD), et entre 28.000 et 32.000 s'ils ont un CDI.

Pour un freelance, payé au mot, tout dépend évidemment du débit. Avec 5000 mots par jour (un débit normal pour 8 heures de travail quand on n'est pas feignant, puisque j'atteins régulièrement les 6000 mots/jour depuis mon bureau), les salaires atteignent vite les 3000€/mois, même avec des salaires aussi dérisoires que 2-3 centimes le mot.

Et n'oublions pas que certains traducteurs rattachés à une entreprise, comme je le suis, sont souvent au chômage technique, et donc payés à ne rien faire. Je n'ai jamais regardé autant de films que depuis que je travaille comme traducteur (pour tuer le temps hein, pas pour les traduire). Je trouverais assez indécent de gagner 3000 € pour deux semaines de travail par mois, quand la femme de ménage qui se casse le dos à nettoyer les locaux tous les soirs est payée au lance-pierre.

Il y a des métiers tellement plus pénibles et tellement moins bien payés...

30 (Modifié par janot 02/03/2015 à 18:24)

Métiers dans le domaine des langues

Vous êtes peut-être dans une boîte généreuse ? tant mieux pour vous.
le traducteur que je connais arrive presque à l'équivalent en euros de 1950€ en travaillant à Sheffield pour une grosse boîte de traductions, il a un CDI et 40 ans. Formation : bac +5 à l'ISIT.
Un Capésien le dépasse à cet âge, et a fortiori un agrégé. Je ne pense pas qu'il soit plus facile de réussir l'ISIT que le capes.

Voir : http://www.proz.com/forum/french/58130- … page2.html