Le théâtre n’est pas le langage des idées

Bonjour à tous,
J'ai une dissertation à faire pour la rentrée et voici le sujet: Remarquant que "le théâtre fait toujours un peu gros", Eugène Ionesco ajoute "le théâtre n'est pas le langage des idées" Qu'en pensez - vous?

Je pense faire un axe démontant que le théâtre transmet des idées seulement mon autre axe sera "Le théâtre est approximatif les pièces à thèses sont grossières", je n'ai pas trop d'idées à mettre car selon moins le théâtre transmet en permanence des idées mais parfois disons de façon plus grossière ou du moins légère comme dans le vaudeville.
pouvez-vous me donner quelques pistes?

2

Le théâtre n’est pas le langage des idées

Relire encore et toujours Notes et contre-notes de Ionesco pour essayer de cerner sa vision du théâtre.

Ce n’est que lorsque j’ai écrit pour le théâtre, tout à fait par hasard et dans l’intention de le tourner en dérision, que je me suis mis à l’aimer, à le redécouvrir en moi, à le comprendre, à en être fasciné; et j’ai compris ce que, moi, j’avais à faire.
(...)
Si donc la valeur du théâtre était dans le grossissement des effets, il fallait les grossir davantage encore, les souligner, les accentuer au maximum. Pousser le théâtre au-delà de cette zone intermédiaire qui n’est ni théâtre, ni littérature, c’est le restituer à son cadre propre, à ses limites naturelles. Il fallait non pas cacher les ficelles, mais les rendre plus visibles encore, délibérément évidentes, aller à fond dans le grotesque, la caricature (...) Humour, oui, mais avec les moyens du burlesque. Un comique dur, sans finesse, excessif. Pas de comédies dramatiques, non plus. Mais revenir à l’insoutenable. Pousser tout au paroxysme, là où sont les sources du tragique. Faire un théâtre de violence: violence comique, violemment dramatique.
Éviter la psychologie ou plutôt lui donner une dimension métaphysique. Le théâtre est dans l’exagération extrême des sentiments, exagération qui disloque la plate réalité quotidienne. Dislocation aussi, désarticulation du langage. (...)
Mais il n’y a pas que la parole : le théâtre est une histoire qui se vit, recommençant à chaque représentation, et c’est aussi une histoire que l’on voit vivre. Le théâtre est autant visuel qu’auditif. Il n’est pas une suite d’images, comme le cinéma, mais une construction, une architecture mouvante d’images scéniques. (...) Il est donc non seulement permis, mais recommandé de faire jouer les accessoires, faire vivre les objets, animer les décors, concrétiser les symboles.
De même que la parole est continuée par le geste, le jeu, la pantomime, qui, au moment où la parole devient insuffisante, se substituent à elle, les éléments scéniques matériels peuvent l’amplifier à leur tour. (...)

Le théâtre n’est pas le langage des idées

Merci beaucoup pour ce texte mais il n'y a qu'un texte?

4 (Modifié par floreale 31/12/2014 à 11:08)

Le théâtre n’est pas le langage des idées

Il y a bien des extraits intéressants dans Notes et contre-notes.

5 (Modifié par Jehan 31/12/2014 à 17:03)

Le théâtre n’est pas le langage des idées

Je ne pense pas que ce soit suffisant ou alors je n'arrive pas tirer suffisamment d'informations du texte.

6

Le théâtre n’est pas le langage des idées

Peut-être que ce fil pourrait te permettre d'élargir ta réflexion.

https://www.etudes-litteraires.com/foru … bjets.html

Le théâtre n’est pas le langage des idées

C'est surtout que je ne vois pas comment rédiger une partie assez consistante avec ça!

8

Le théâtre n’est pas le langage des idées

Suggestion de structure :
- Le théâtre selon Ionesco
pourtant
- Il existe un théâtre d'idées
mais
- le théâtre peut être aussi simple divertissement

Le théâtre n’est pas le langage des idées

Ce plan me parait bien je vais travailler dessus merci et bonne année.

10

Le théâtre n’est pas le langage des idées

Alors bon travail pour ce début d'année ...