1

Molière, Le Misanthrope, acte II, scène 1

Bonsoir à tous et joyeux Noël !
Je suis en 1ère et pour préparer l'épreuve à l'oral de français ma prof m'a désignée pour passer devant la classe, à la rentrée des vacances, sur un extrait de l'acte II scène 1 du Misanthrope de Molière, qui est celui-ci :

CÉLIMÈNE
Des amants que je fais, me rendez-vous coupable ?
Puis-je empêcher les gens, de me trouver aimable ?
Et lorsque, pour me voir, ils font de doux efforts,
Dois-je prendre un bâton, pour les mettre dehors ?

ALCESTE
Non, ce n’est pas, Madame, un bâton qu’il faut prendre,
Mais un cœur, à leurs vœux, moins facile, et moins tendre.
Je sais que vos appas vous suivent en tous lieux,
Mais votre accueil retient ceux qu’attirent vos yeux ;
Et sa douceur offerte à qui vous rend les armes,
Achève, sur les cœurs, l’ouvrage de vos charmes.
Le trop riant espoir que vous leur présentez,
Attache, autour de vous, leurs assiduités ;
Et votre complaisance, un peu moins étendue,
De tant de soupirants chasserait la cohue.
Mais, au moins, dites-moi, Madame, par quel sort,
Votre Clitandre a l’heur de vous plaire si fort ?
Sur quel fonds de mérite, et de vertu sublime,
Appuyez-vous, en lui, l’honneur de votre estime ?
Est-ce par l’ongle long, qu’il porte au petit doigt ,
Qu’il s’est acquis, chez vous, l’estime où l’on le voit ?
Vous êtes-vous rendue, avec tout le beau monde,
Au mérite éclatant de sa perruque blonde ?
Sont-ce ses grands canons, qui vous le font aimer ?
L’amas de ses rubans a-t-il su vous charmer ?
Est-ce par les appas de sa vaste rhingrave ,
Qu’il a gagné votre âme, en faisant votre esclave ?
Ou sa façon de rire, et son ton de fausset,
Ont-ils, de vous toucher, su trouver le secret ?

CÉLIMÈNE
Qu’injustement, de lui, vous prenez de l’ombrage !

Jusque là pas de soucis, mais le truc c'est que je bloque sur la problématique qu'elle m'a proposée :"Quel est l'enjeu dramatique de cet extrait ?" Je ne comprends pas le mot dramatique même en lisant la définition, je veux dire est-ce que c'est par rapport à l'émotion ou dramatique dans le sens du théâtre, mais dans ce cas-là qu'est-ce que je pourrai dire ?
Merci d'avance en tout cas pour votre aide )


Où j'en suis dans mon devoir :

Sinon j'ai pensé à ce plan mais c'est juste une première idée :
Tout d'abord nous verrons l'aspect dramatique de cet extrait à travers les sentiments de souffrance et de jalousie exprimés par Alceste. Puis nous traiterons des enjeux sérieux et comique de cet extrait.

Molière, Le Misanthrope, acte II, scène 1

L'intérêt dramatique est l'intérêt lié à l'action.

3

Molière, Le Misanthrope, acte II, scène 1

Merci gabiana ! Donc tu penses que peut plan fait l'affaire ?

Molière, Le Misanthrope, acte II, scène 1

Que veux-tu dire par "peut plan fait l'affaire" ?
Tu demandes sans doute plutôt si ton plan peut faire l'affaire...
Je ne crois pas, puisque tu es partie sur un autre sens de "dramatique", et que tu as parlé de sérieux et de comique.

5

Molière, Le Misanthrope, acte II, scène 1

Merci Jehan oui c'est ça que j'ai voulu dire^^
C'est embêtant parce que j'ai aucune idée de se que je pourrais faire comme plan faut que je réfléchisse.

Voilà j'ai modifié ma problématique:
Tout d'abord nous verrons qu'il y a bien un enjeux dramatique, nous verrons donc l’intérêt pour la suite des événements de l'action  présentée,  à travers les sentiments de souffrance et de jalousie exprimé par Alceste. Puis nous traiterons des visés sérieuse et comique de cette même action.
Vous en pensez quoi ?

6

Molière, Le Misanthrope, acte II, scène 1

Qu' est-ce qui se joue dans cet extrait ? Qu' est-ce qu'Alceste peut gagner ou perdre ? Alceste se rend-il compte qu'il risque de perdre célimène ?

Les caractères sont bien marqués et bien opposés
- Célimène qui aime le monde, aime la séduction et la cour d'adorateurs qu'elle encourage. Aisance, habileté, esprit de répartie. La coquette accomplie.
- Alceste qui accumule les reproches parle  avec franchise et sincérité.

Curieux duo amoureux
- Célimène ne choisit pas. Elle accumule les admirateurs.
- Alceste est exclusif et n'a que faire des mondanités. Il joue gros.

Les registres se croisent :
- La souffrance d'Alceste à peine voilée ne l'empêche pas de dresser un portrait comique de Clitandre

7 (Modifié par Mrsgreen 02/01/2015 à 17:57)

Molière, Le Misanthrope, acte II, scène 1

Merci beaucoup floreale je comprend mieux l'enjeu de l'extrait. J'ai changé mon plan, mais je le sens encore fragile :

Nous allons voir qu'il y a bien un enjeux dramatique, en effet suite à cette confrontation amoureuse Alceste prend le risque de perdre Célimène. Donc tout d'abord, nous verrons une forte opposition entre ces deux caractères, celui du Misanthrope et de la coquette. Ensuite nous aborderons l'analyse de ce curieux duo amoureux.

Est ce que je peux mettre avant d’annoncer mon plan cette phrase "Nous allons voir qu'il y a bien un enjeux dramatique, en effet suite à cette confrontation amoureuse Alceste prend le risque de perdre Célimène" ?

Personne pour m'aider s'il vous plait ?^^

Molière, Le Misanthrope, acte II, scène 1

Bonjour,
Ma prof de français m'a donnée un commentaire composé à rédiger sur l'acte 2 la scène 1 du misanthrope mais je ne m'en sors pas...

Les consignes sont celle ci : 

La problématique est la suivante :
Comment les sentiments entre Célimène et Alceste se scellent-ils dans la discorde ?
Vous suivrez obligatoirement le plan suivant :
I) Un conflit de personnalité (vers 493 à 501)
1) L’  expression de l’ orgueil d’Alceste
2) La parade de Célimène
II) Une scène d’amour mouvementée (vers 502 à 513)
1) La sincérité de Célimène
2) La  paranoïa d’Alceste
III) Deux conceptions différentes de l ‘amour(vers 513 à 525)
1) Alceste : l’homme du tout ou rien
2) Célimène : la coquette et la précieuse

Pour la première partie ,vous devez montrer le conflit  (donc figures, vocabulaire ,tournures de phrases… qui montre la lutte , la compétition  entre les deux personnalités)de personnalité entre Alceste et Célimène .Alceste attaque et Célimène défend.
Pour la seconde partie (à partir de la déclaration d’amour de Célimène) vous devez montrer qu’elle fait un aveu sincère à Alceste(étude précise du vers 502) mais que cet amour n’est pas exclusif ,ce que ne comprend pas Alceste (il pense que l’amour de Célimène pour lui est exclusif).En deuxième sous-partie , vous analysez la paranoïa d’Alceste (ses soupçons, ses exigences …)
Pour la troisième partie , vous montrerez pour Alceste la violence , l’extrémisme de sa conception de l’amour et de son impuissance à aimer .Pour Célimène ,vous montrerez qu’il s’agit d’une coquette et d’une précieuse (chercher l’explication de ces deux notions au XVII e siècle) et qu’elle n’est pas prête à se soumettre à l’autorité d’un homme.   


Et le texte:

ALCESTE

Perdez votre procès, Madame, avec constance,
Et ne ménagez point un rival qui m’offense (1).

CÉLIMÈNE
495
Mais, de tout l’univers, vous devenez jaloux.

ALCESTE

C’est que tout l’univers est bien reçu de vous.

CÉLIMÈNE

C’est ce qui doit rasseoir votre âme effarouchée,
Puisque ma complaisance est sur tous épanchée :
Et vous auriez plus lieu de vous en offenser,
500
Si vous me la voyiez, sur un seul, ramasser.

ALCESTE

Mais, moi, que vous blâmez de trop de jalousie,
Qu’ai-je de plus qu’eux tous, Madame, je vous prie ?

CÉLIMÈNE

Le bonheur de savoir que vous êtes aimé.

ALCESTE

Et quel lieu de le croire, a mon cœur enflammé ?

CÉLIMÈNE
505
Je pense qu’ayant pris le soin de vous le dire,
Un aveu de la sorte, a de quoi vous suffire.

ALCESTE

Mais qui m’assurera que, dans le même instant,
Vous n’en disiez, peut-être, aux autres tout autant ?

CÉLIMÈNE

Certes, pour un amant, la fleurette est mignonne,
510
Et vous me traitez, là, de gentille personne.
Hé bien, pour vous ôter d’un semblable souci,
De tout ce que j’ai dit, je me dédis ici :
Et rien ne saurait plus vous tromper, que vous-même ;
Soyez content.

ALCESTE

Morbleu, faut-il que je vous aime ?
515
Ah ! que si, de vos mains, je rattrape mon cœur,
Je bénirai le Ciel, de ce rare bonheur !
Je ne le cèle pas, je fais tout mon possible
À rompre, de ce cœur, l’attachement terrible ;
Mais mes plus grands efforts n’ont rien fait, jusqu’ici,
520
Et c’est, pour mes péchés, que je vous aime ainsi.

CÉLIMÈNE

Il est vrai, votre ardeur est, pour moi, sans seconde.

ALCESTE

Oui, je puis, là-dessus, défier tout le monde,
Mon amour ne se peut concevoir, et jamais,
Personne n’a, Madame, aimé comme je fais.

CÉLIMÈNE
525
En effet, la méthode en est toute nouvelle,
Car vous aimez les gens, pour leur faire querelle ;
Ce n’est qu’en mots fâcheux, qu’éclate votre ardeur,
Et l’on n’a vu jamais, un amour si grondeur (2) .

ALCESTE

Mais il ne tient qu’à vous, que son chagrin ne passe ;
530
À tous nos démêlés, coupons chemin, de grâce,
Parlons à cœur ouvert, et voyons d’arrêter...

9

Molière, Le Misanthrope, acte II, scène 1

Où est ta difficulté ? Il n'y a plus qu'à suivre le mode d'emploi ...

Molière, Le Misanthrope, acte II, scène 1

Bah je n'arrive pas à débuter, je reste bloquée. Par exemple pour la partie 1, je ne comprends pas comment on doit montrer qu'alceste est orgueilleux parce que je ne trouve rien dans le texte. En faite je ne comprends pas comment on peut montrer "le conflit de personnalité" des deux personnages.