1

Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace ?

Bonjour, j'ai une dissertation à rendre au sujet de l’argumentation directe et indirecte, la problématique étant : "Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace?". J'ai déjà trouvé mon plan, mes exemples, enfin bref, tout. Le seul petit problème, c'est que je ne sais pas si le théâtre contient une argumentation directe ou indirecte. Si vous voulez plus de précision, ce serait pour L'Ecole des femmes de Molière et Les Caprices de Marianne de Musset. Si vous pouviez me dire de quel argumentation il s'agit dans ces deux pièces, ce serait super.
Merci d'avance.

2

Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace ?

Bonsoir,

Il y a argumentation directe quand les personnages exposent leur opinion, défendent ce à quoi ils croient.
La pièce dans son ensemble, qui présente une tranche de vie, est en elle-même une argumentation indirecte à morale implicite.

3

Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace ?

Merci pour votre réponse. Donc, si je dis que L'Ecole des femmes de Molière est une argumentation indirecte puisque Molière, comme dans la plupart de ses pièces, critique la société et donc ici, le mariage forcé. Cela vous semble correct ?

4

Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace ?

Ton affirmation est juste mais demande à être précisée.
L'Ecole des femmes de Molière est une argumentation indirecte parce que Molière utilise le schéma classique de la comédie latine où le vieillard repoussant joue de son pouvoir pour interdire aux jeunes énergies l’accès aux femmes. Il utilise cette intrigue pour opposer l'abus de pouvoir déraisonnable du tuteur et la finesse naturelle de la femme chez qui l'amour sert d'école de la vie. Ainsi triomphe la morale naturelle. C'est la leçon implicite.

5

Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace ?

Ton devoir va appeler une réponse faite de nuances. D'abord sur les deux formes d'argumentation mais il te faudra aussi des exemples qui montrent que le point de vue d'Arnolphe (Acte III scène 2) est explicite et qu'il recourt à l'argumentation directe. S'y mêle alors la double énonciation ...

https://www.etudes-litteraires.com/foru … ene-2.html

6

Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace ?

Merci beaucoup de votre aide, je pense y voir plus clair. Donc, pensez-vous que si je place le théâtre et donc l'Ecole des femmes de Molière, par exemple, dans ma troisième partie qui est "C/Les deux formes d'argumentation sont toutes aussi efficace", qui, je pense, va traiter de l’ambiguïté, puisque certaines œuvres contiennent une argumentation directe et indirecte. Ce serait correcte? (tout en précisant qu'il y a double énonciation dans certaines scènes comme dans la 2 de l'acte III, ainsi qu'en approfondissant l'argumentation directe et indirecte présente dans la pièce)

7

Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace ?

Tu poses maintenant la question de la structure de ton devoir. Difficile de répondre sans avoir la formulation de la problématique et les axes que tu as développés. Que tu veuilles aborder le genre théâtral soit mais apparemment le sujet est infiniment plus large.
L'argumentation directe a son intérêt et ses limites. Il en est de même pour l'argument indirecte. Affaire de maîtrise et de public visé.

Les stratégies pour arriver au but sont diverses. L'auteur peut utiliser un genre plutôt qu'un autre : essai, pamphlet, article de l'Encyclopédie, fable, discours, lettre ouverte, article de presse, la littérature engagée (roman, théâtre, poesie, chanson ...) mais il peut avoir recours à différents types de textes et mettre la narration au service d'une argumentation par exemple.

Se pose alors la question de l'efficacité : qu'est-ce qui est plus efficace pour convaincre ou persuader : un texte essentiellement argumentatif (mais à quels lecteurs s'adressera-t-il ? et quelle sera la diffusion : combien de lecteurs ?) ou un apologue par exemple qui va se servir d'une fiction (fable, conte philosophique, lettres ...) pour plaire et instruire ?
Apparemment le sujet posé demande ton avis ...

8

Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace ?

La problématique est "Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace?", et mon plan est le suivant :
(intro toujours pas commencée)
A/ Argumentation directe :
I/Avantages : (préciser où il est le plus efficace, dans quoi)
  -exemples :*"On ne naît pas femme : on le devient" de Simone de Beauvoir (essaie philosophique)
                  *Une chambre à soi de Virginia Wolf (pamphlet)
II/Les limites:
  -exemples:

B/ Argumentation indirecte :
I/Avantages : (préciser où il est le plus efficace, dans quoi)
  -exemples: La jeune fille et le loup de Jean Anouilh (fable)
II/Limites :
   -exemples :
   (-l'ironie peut être parfois difficile pour la compréhension du texte ou de la morale pour certaines personnes
->peuvent passer à côté de la morale)

[Transition éventuelle : Cependant, il existe des formes qui font appel tant à l'argumentation directe qu'à l'argumentation indirecte comme les romans autobiographiques ou bien certaines pièces de théâtre.]

C/ Les deux formes d'argumentation sont toutes aussi efficace.
  -ambiguïté (parfois certaines œuvres contiennent une argumentation directe ET indirecte. ex: Le Mariage de Figaro de Beaumarchais + L'Ecole des femmes de Molière.

Conclusion: Pour conclure, on peut dire qu'il n’existe finalement pas de procédé plus efficace que l'autre, puisque tout dépend du message que l'on veut véhiculer ainsi que du contexte. On peut voir que l’argumentation directe permet de gagner du temps et peut paraître plus claire mais il ne trouve pas forcément son public. A l'inverse, l'argumentation indirecte permet une réflexion plus globale et séduit davantage par son caractère plaisant, cependant, il peut faire passer le lecteur à côté de son sens réel. Néanmoins, il est possible de concilier les deux au sein d'une seule et même oeuvre, pour plus d'impact et une cible de lecteur plus grande. (trouver une ouverture)

Je pense que c'est quand même un bon début, qu'en dites-vous ?

9

Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace ?

Le troisième axe et la conclusion font ici double emploi.

10

Entre l'argumentation directe et l'argumentation indirecte, quelle est la forme qui vous semble la plus efficace ?

Vous me conseillez quoi alors ? De supprimer ma troisième partie ou alors d'essayer de l'enrichir?