11 (Modifié par pitony01 14/05/2016 à 10:51)

Du Bellay, Les Regrets, sonnet 34 - Comme le marinier, que le cruel orage...

Merci de vôtre réponse.

Il y a donc bien deux mariniers ou pas?

- Du Bellay : pris dans le naufrage
- Morel et le lecteur : observateur sur le rivage

12 (Modifié par Laoshi 14/05/2016 à 10:54)

Du Bellay, Les Regrets, sonnet 34 - Comme le marinier, que le cruel orage...

Du Bellay sur la mer déchaînée et Morel sur le rivage.
Le lecteur devant le texte, à son bureau, dans son fauteuil, dans son lit...

13 (Modifié par pitony01 14/05/2016 à 12:15)

Du Bellay, Les Regrets, sonnet 34 - Comme le marinier, que le cruel orage...

J'aurais dit qu'il y avait une double énonciation, donc oui je suis d'accord le lecteur est dans son lit mais il est aussi observateur de ce naufrage notamment par le champ lexical de la vue.

Du Bellay, Les Regrets, sonnet 34 - Comme le marinier, que le cruel orage...

Ma foi, pourquoi pas ?

15 (Modifié par pitony01 14/05/2016 à 12:42)

Du Bellay, Les Regrets, sonnet 34 - Comme le marinier, que le cruel orage...

Super alors !

16

Du Bellay, Les Regrets, sonnet 34 - Comme le marinier, que le cruel orage...

Bonjour , pour m'entrainer j'ai envie d'étudier le texte de joachim de bellay le sonnet 34 ( nous étudions actuellement la poésie ) mais j'ai du mal a trouvé une problématique qui colle avec le texte et un plan . Donc je demande votre aide si possible ajouter quelque élément de réponse dans les parties car ca reste un entrainement d'écriture . Merci à ceux qui répondrons.                     

Comme le marinier, que le cruel orage
    A longtemps agité dessus la haute mer,
    Ayant finalement à force de ramer
    Garanti son vaisseau du danger du naufrage,

    Regarde sur le port, sans plus craindre la rage
    Des vagues ni des vents, les ondes écumer ;
    Et quelqu’autre bien loin, au danger d’abîmer,
    En vain tendre les mains vers le front du rivage :

    Ainsi, mon cher Morel, sur le port arrêté,
    Tu regardes la mer, et vois en sûreté
    De mille tourbillons son onde renversée :

    Tu la vois jusqu’au ciel s’élever bien souvent,
    Et vois ton Du Bellay à la merci du vent
    Assis au gouvernail dans une nef percée.

Du Bellay, Les Regrets, sonnet 34 - Comme le marinier, que le cruel orage...

j'ai envie d'étudier le texte de joachim de bellay le sonnet 34

- De quoi s’agit-il dans ce sonnet ? Comment est-il construit ?

18 (Modifié par Baptiste123 18/10/2018 à 11:32)

Du Bellay, Les Regrets, sonnet 34 - Comme le marinier, que le cruel orage...

J'ai déjà commencé et je je commence un commentaire litéraire donc je 'au pu voir que c'est un sonnet (Petrarque)que l'auteur compare la mer mais je ne comprend pas à quoi . De plus il utilise énormément les sens = humanise ?

Du Bellay, Les Regrets, sonnet 34 - Comme le marinier, que le cruel orage...

Bonjour.

L'auteur compare son ami Morel à un marinier, à un marin, un navigateur... mais à un navigateur à l'abri des tempêtes, qui a réussi à regagner le port.
Et l'auteur se compare lui-même à un autre navigateur en difficulté dans la tempête, que son ami Morel observe bien à l'abri depuis le port.

20

Du Bellay, Les Regrets, sonnet 34 - Comme le marinier, que le cruel orage...

Le destinataire  : Morel.
https://books.openedition.org/pum/9557?lang=fr