Philosophie : Raison sans religion, religion sans raison

"Les habitants de la terre sont de deux sortes, celle qui a une raison sans religion et l'autre qui a une religion sans raison"
Qu'en pensez vous?

Philosophie : Raison sans religion, religion sans raison

Pour en discuter éventuellement, il faudrait nous dire d'abord ce que toi tu en penses...
Alors, développe un peu !

Philosophie : Raison sans religion, religion sans raison

oui c'est un exercice à faire, mais je n'y connais pas des masses.

4

Philosophie : Raison sans religion, religion sans raison

On pourrait objecter que l'on peut être "doué de raison" et "avoir la foi" dans le même temps.
Il y a à ce sujet pas mal d'exemples de scientifiques croyants, mais qui ne mélangent pas les deux approches.
On peut relire également un texte de jean Paul II : "Fides et ratio" qui traite de ce problème et qui à mon avis ré-articule les deux approches sans les confondre et sans les opposer.

Enfin il existait une approche du scientifique Jay Gould qui me plaisait bien : le non-recouvrement des magistères. A savoir que l'on peut lire par exemple la bible comme un livre symbolique, porteur d'un message, mais qu'il ne faut pas enseigner ce livre comme s'il décrivait réellement les débuts de l'univers..

Donc religion et raison ne s'opposent pas mais jouent dans des cours différentes (à mon avis).

Philosophie : Raison sans religion, religion sans raison

ok merci pour vos explications!!!
Je consulterai le texte de Jean Paul II
je vois un plus clair mais dans ce cas de figure, pour faire la dissertation (qu'est ce que je dois dire dans l'introduction(amener le sujet comment?, thèse(religion sans raison?) et antithèse( raison sans religion?)
Dites moi quoi

Philosophie : Raison sans religion, religion sans raison

Pour la méthode de la dissertation, voir les fiches méthode du site :
www.etudes-litteraires.com/fiches-methodologiques.php

7

Philosophie : Raison sans religion, religion sans raison

Un bon point de départ serait peut-être l'encyclopédie de Diderot et d'Alembert qui marque d'une certaine manière la distance entre la Raison et la religion.

On peut utiliser aussi le cas de Galilée ou de Giordano Bruno qui sont condamnés pour des raisonnements scientifiques qui ne cadrent pas avec la doxa catholique.

Autre point de départ possible : les innombrables philosophes qui tentent de prouver par la Raison l'existence de Dieu (Descartes mais pas que)..

Ce ne sont que des idées..