Deux élèves débattent à propos du héros et de l’antihéros

bonjour je suis nouvelle sur ce site et j'espère trouver de l'aide 
j'ai une invention a rédiger en français sur la notion de héro et anti héros dans un roman,
deux élèves discutent et débâtent, un pense que le héros doit nécessairement réussi alors que l'autre prône plutôt l'efficacité de la présence de l'anti héros. chaque élèves doit présenter 3 arguments.
je vous joint mon brouillon mais je suis perdu, je trouve que tous se regroupe et je ne trouve pas d’argument qui démontre bien..

(les pts montrent les argument et les flèches les exemples)
Pour le héros
●Un personnage qui apparaît comme un exemple. l'identification au héros est agréable : on l'admire, on cherche à lui ressembler.

→ flop... 

●Un personnage qui fait rêver le lecteur. il développe chez le lecteur un besoin de rêve, la recherche d'évasion.

→flop...

● ils montrent les aspects positifs de l'Homme : courage, gentillesse, bienveillance, ...

→ encore flop..

Pour le anti-héros

○ Permet de montrer que chacun p-e un héros  il peut provoquer divers sentiments chez le lecteur : de la compassion, pitié : on espère que malgré tout ses côtés négatifs, il va arriver à changer, à s'en sortir. Le personnage ordinaire  présente l'avantage d'être une sorte d'alter ego. Il ressemble au lecteur par ses faiblesses, ses doutes et sa vie ordinaire. Il ne suscite pas l'admiration et on ne raconte pas son destin remarquable. Sa vie peut même être un échec.

→(le docteur Rieux dans La Peste) pas sûre..

○Permet une vision plus réaliste du monde  il montre le côté négatif de l'Humain, : sa face cachée : jalousie, cupidité, mensonge, besoin de se montrer et   d'impressionner. → roman réaliste

→(Gervaise dans l'Assomoir) pas sûre...

○ Permet la critique, sature du monde et des hommes
→flop...

Merci d'avance a ceux qui voudrait rendre service a une fille en détresse ...

2

Deux élèves débattent à propos du héros et de l’antihéros

Pour trouver des arguments à mettre dans la bouche de chacun des interlocuteurs, il faut d'abord préciser les différents types de héros ou anti-héros et trouver des exemples dans tes lectures.

Les classifications sont sans doute commodes, rassurantes mais elles peuvent se révéler simplistes. Les personnages de roman sont des êtres de papier que l'auteur crée et à qui elle confère une épaisseur, une complexité.

Celui qui préfère le héros positif admirera les qualités hors du commun, le destin extraordinaire ... qui le sortent de son quotidien.

Celui de tes interlocuteuirs qui préfère l'anti-héros préfèrera un personnage ordinaire auquel il peut s'identifier, qui le rassure avec son lot de qualités et de défauts. Il peut aussi aimer la crapule en raison de la part d'ombre en chacun de nous ...

Deux élèves débattent à propos du héros et de l’antihéros

d'accord merci je comprend un peu mieux par contre pour les exemples vous en avais ? 

ensuite pour mon dernier argument je ne vois pas comment l'expliquer et a vrai dire je ne le pense pas juste.. pouvez vous m'aidez ?

4

Deux élèves débattent à propos du héros et de l’antihéros

Les exemples ne seront pertinents que s'ils te sont connus.
Les héros de mes lectures ne peuvent te convenir.

Les héros « médiocres » sont divers aussi : faibles, victimes, peu armés pour lutter. Ils sont souvent ballotés par les événements, manquent d'envergure, d'idéal ou de projet à réaliser.
Ils peuvent aussi, sous la plume du romancier, incarner une époque et devenir des personnages au travers desquels s' exprime une charge satirique sur une société.

5

Deux élèves débattent à propos du héros et de l’antihéros

Bonjour à tous !

Tu peux trouver des héros dans les tragédies classiques (mais si mais si, tu en connais  )
Les anti-héros peuvent se trouver dans les pièces absurdes... (Ionesco, Le roi se meurt...)
Il y en a également dans les romans (mais est-ce hors-sujet ?) : Meursault l'Etranger de Camus, Duroy dans Bel-Ami... Dans la comédie de caractère, on a le Tartuffe ou encore Harpagon (pour ne citer que les plus connus...)
A toi de faire des recherches plus approfondies 

Cordialement.

PS : Le docteur Rieux ne me semble pas être un anti-héros... (J'ai également un doute pour Gervaise) A reconfirmer.

6

Deux élèves débattent à propos du héros et de l’antihéros

becaat a écrit :

●Un personnage qui apparaît comme un exemple. l'identification au héros est agréable : on l'admire, on cherche à lui ressembler.

→ J'aurais plutôt placé ici le Docteur Rieux

becaat a écrit :

●Un personnage qui fait rêver le lecteur. il développe chez le lecteur un besoin de rêve, la recherche d'évasion.

→ J'aime bien Ivanhoé ou le capitaine Nemo, mais ce sont peut-être des héros trop "garçons" ? Mais n'importe quel héros d'un grand roman de Dickens, de Stevenson ou de Defoe peut faire l'affaire.

becaat a écrit :

● ils montrent les aspects positifs de l'Homme : courage, gentillesse, bienveillance, ...

→ Encore un docteur ! Bianchon dans La Comédie humaine.

becaat a écrit :

Pour le anti-héros

○ Permet de montrer que chacun p-e un héros  il peut provoquer divers sentiments chez le lecteur : de la compassion, pitié : on espère que malgré tout ses côtés négatifs, il va arriver à changer, à s'en sortir. Le personnage ordinaire  présente l'avantage d'être une sorte d'alter ego. Il ressemble au lecteur par ses faiblesses, ses doutes et sa vie ordinaire. Il ne suscite pas l'admiration et on ne raconte pas son destin remarquable. Sa vie peut même être un échec.

→ César Birotteau dans le roman éponyme ou François Birotteau - le frère du précédent dans Le Curé de Tours (toujours Balzac, désolé...). J'aime bien leurs faiblesses, si humaines.

becaat a écrit :

○ Permet une vision plus réaliste du monde  il montre le côté négatif de l'Humain, : sa face cachée : jalousie, cupidité, mensonge, besoin de se montrer et   d'impressionner. → roman réaliste

→ Thénardier dans Les Misérables

becaat a écrit :

○ Permet la critique, sature du monde et des hommes

→ Je comprends moins bien ce que tu cherches ici : un anti-héros saturé de la vie ? Peut-être Rodion Romanovitch Raskolnikov, le héros de Crime et châtiment...

7

Deux élèves débattent à propos du héros et de l’antihéros

L'élève voulait peut-être dire : "satire" du monde.

Deux élèves débattent à propos du héros et de l’antihéros

whaouuu merci pour votre aide j'ai tous compléter 
Je voulais en effet dire "satire" et j'ai trouver Jeanne dans un vie de Maupassant.
An tous cas merci a vous, votre aide m'a été précieuse