11

Jean de La Ville de Mirmont, Les Dimanches de Jean Dézert - Jean Dézert ne parle jamais de sa famille...

Ah, j'aurais pu croire ^^
Comme le roman a été inspiré de la carrière de l'auteur, on aurait pu penser que certaines caractéristiques de l'auteur se retrouve dans son personnage.
Pour l’atmosphère d'avant guerre, je suis sensée mener des recherches vis a vis de quoi ? Vu que je n'y etais pas, et la documentation est surtout sur cette guerre, mais l'atmosphere d'avant n'est jamais evoquée..

12

Jean de La Ville de Mirmont, Les Dimanches de Jean Dézert - Jean Dézert ne parle jamais de sa famille...

L'ennui profond de la fin d'une époque.

13

Jean de La Ville de Mirmont, Les Dimanches de Jean Dézert - Jean Dézert ne parle jamais de sa famille...

Ok, merci beaucoup, je vais essayer de rédiger tout ça, je posterai mon intro et mon ouverture des qu'elles seront faites!

Bonjour,
Est ce que mon introduction serait correcte ? Des choses à modifier ?

'Jean de la ville de Mirmont est un auteur réaliste du vingtième siècle. Cet extrait du texte nommé Les Dimanches de Jean Dézert a été publié en 1914, quelque temps avant la déclaration de la première guerre mondiale. Ce texte n'a donc pas pu avoir le succès escompté. Cet extrait nous conte la vie de Jean Dézert, un personnage insignifiant qui intéresse tout de même le narrateur. Nous démontrerons ce fait par la présentation du personnage principal comme un antihéros, son évolution dans une univers suranné et pour finir nous exposerons les procédés par lesquels le narrateur s’intéresse a ce personnage.'

Merci

14

Jean de La Ville de Mirmont, Les Dimanches de Jean Dézert - Jean Dézert ne parle jamais de sa famille...

Jean de la ville de Mirmont est un auteur presqu'oublié,  mort au front en 1914. Les Dimanches de Jean Dézert est son seul roman publié quelque temps avant la déclaration de la première guerre mondiale. L'extrait à commenter présente un personnage énigmatique. Le lecteur peut se demander avec le narrateur si Jean Dézert, ce héros atypique, est  insignifiant ou réellement intéressant. Nous étudierons d'abord .... Puis nous aborderons ....

15

Jean de La Ville de Mirmont, Les Dimanches de Jean Dézert - Jean Dézert ne parle jamais de sa famille...

C'est mieux comme ça ?

Jean de la ville de Mirmont est un auteur peu connu du vingtième siècle, mort au front. Cet extrait du texte nommé Les Dimanches de Jean Dézert fut son seul roman, il a été publié en 1914, quelque temps avant la déclaration de la première guerre mondiale. Ce texte n'a donc pas pu avoir le succès escompté. Cet extrait nous conte la vie de Jean Dézert, un personnage énigmatique, à la fois insignifiant mais qui intéresse tout de même le narrateur. Nous étudierons d'abord la présentation du personnage principal comme un antihéros, puis nous aborderons son évolution dans une univers suranné et pour finir nous exposerons les procédés par lesquels le narrateur s’intéresse a ce personnage.

16

Jean de La Ville de Mirmont, Les Dimanches de Jean Dézert - Jean Dézert ne parle jamais de sa famille...

Cet extrait du texte nommé Les Dimanches de Jean Dézert fut son seul roman, il a été publié en 1914,

C'est mal dit.

Pour le reste, on trouve les composantes d'une introduction de commentaire composé.

17

Jean de La Ville de Mirmont, Les Dimanches de Jean Dézert - Jean Dézert ne parle jamais de sa famille...

Hum, c'est mieux ?

Cet extrait issu des Dimanches de Jean Dézert (qui fut son seul roman) a été publié en 1914.

Et, par rapport au cimetiere protestant, j'ai fais des recherches, des cyprès sont certes présent dans celui de Bordeaux mais je ne peux pas l'introduire dans mon commentaire vu que c'est par rapport a l'auteur qu'on s'oriente vers Bordeaux alors que comme vous me l'avez dis, c'est Jean Dezert le personnage principal.. Je passe a côté de quelque chose ?

18

Jean de La Ville de Mirmont, Les Dimanches de Jean Dézert - Jean Dézert ne parle jamais de sa famille...

Ta phrase remaniée n'est pas encore terrible ...

L'allusion au cimetière est à l'évidence un détail biographique que tu peux glisser dans ton devoir et c'est même prémonitoire puisque Jean de La Ville de Mirmont est enterré dans le cimetière protestant de Bordeaux.

19

Jean de La Ville de Mirmont, Les Dimanches de Jean Dézert - Jean Dézert ne parle jamais de sa famille...

Je vais y arriver 
Ca serait bien la ?
L'extrait étudié date de 1914, il est issu de son seul roman, Les Dimanches de Jean Dézert.

Et 'l'enfance bornée par horizon de cyprès' signifierait qu'il a connu des décès enfant ?

20

Jean de La Ville de Mirmont, Les Dimanches de Jean Dézert - Jean Dézert ne parle jamais de sa famille...

Le texte étudié est extrait  de son seul roman, paru en 1914, Les Dimanches de Jean Dézert.

Cette phrase peut vouloir dire simplement que son horizon est borné et cela dans tous les sens du terme.