1

Éluard, Belle main

Bonjour, j'ai un commentaire composé à faire sur l'un des poèmes de Paul Eluard ( dans son recueil Les mains Libres ) qui s'appelle Belle main. Je dois mettre en relation le dessin de Man Ray et le poème, mais je ne vois pas du tout quel plan je peux faire, s'il vous plaît aidez moi

Éluard, Belle main

Le texte, siou plaît ?

3

Éluard, Belle main

http://www.lettresvolees.fr/eluard/imag … _main2.jpg


Belle Main

Ce soleil qui gémit dans mon passé
N’a pas franchi le seuil
De ma main de tes mains campagne
Où renaissaient toujours
L’herbe les fleurs des promenades
Les yeux toutes leurs heures
On s’est promis des paradis et des tempêtes
Notre image a gardé nos songes


Ce soleil qui supporte la jeunesse ancienne
Ne vieillit pas il est intolérable
Il me masque l’azur profond comme un tombeau
Qu’il me faut  inventer
Passionnément
Avec des mots.

4

Éluard, Belle main

j'ai pensé à une melancolie d'un passé perdu pour ma première grande partie avec en A) une nostalgie douce et agréable
B) un pays onirique, mais je ne trouve pas qoi mettre en C) et une deuxième grande partie qui je pense se tournerait plus vers un déclin vers la tristesse.... Je suis perdue:(

5

Éluard, Belle main

Si tu commençais une analyse du poème en suivant, par exemples, des axes :
Ce qui était hier (le passé, la jeunesse) , ce qu'a pu garder la main, ce qu'ont pu garder les mains : souvenirs et rêves (au creux des mains)
Le soleil, révélateur  des couleurs et témoin immuable.
La main créatrice du poète pour réinventer l'azur. Rôle de la poésie.

6

Éluard, Belle main

C'est une bonne idée, merci beaucoup

Éluard, Belle main

Ne mettez donc pas la charrue avant les bœufs. Analysez les thèmes, comme le dit Floréale (avec une certaine prudence dans les interprétations), puis seulement après cherchez à organiser votre commentaire. Ne vous dites pas d'emblée : "Qu'est-ce que je vais mettre en A) ?, en B) ?, en C) ?... S'il vous "manque" une partie, le monde ne s'arrêtera pas de tourner, comme l'a fait le globe terrestre de Gabiana, soyez en sûre !

Éluard, Belle main

Mais pourquoi ma terre ne tourne-t-elle plus rond ?