Analyse grammaticale : beaucoup de...

Bonjour,

J'ai trouvé cet exercice dans un livre :

Beaucoup d'enfants souffrent de malnutritions.
Il s'agit de déterminer la fonction de "enfants". Le corrigé de l'exercice indique que "enfants" est complément de l'adverbe "Beaucoup".

Questions :

1 - Je pense que "Beaucoup de" est un déterminant indéfini. Peut-on dans ce cas dire que "enfants" est complément de l'adverbe "Beaucoup" ?
2 - Si ce n'est pas le cas, peut-on dire alors que la fonction de "enfants" est le noyau du groupe nominal "Beaucoup d'enfants", lui-même sujet du verbe "souffrent" ?
D'ailleurs, est-ce que "noyau d'un groupe" est une fonction ?

Merci pour votre aide.
yinyin

Analyse grammaticale : beaucoup de...

j'ai pas de réponse, snif snif ...

3

Analyse grammaticale : beaucoup de...

Bonjour Yinyin,

Je ne suis pas très compétent en grammaire nouvelle (structurale ou autre…) et ne peux que me référer au bon vieil apprentissage classique.
Mes propos doivent donc être pris avec circonspection. 

D'abord "noyau d'un groupe" n'est pas une fonction, grammaticale du moins, tout au plus une commodité descriptive pour rendre compte des expansions.
La fonction d' "enfants" est d'être sujet du verbe "souffrent".
Dire qu'enfants est complément d'un adverbe est prendre la réalité à l'envers. En effet c'est le mot-noyau ou pivot qui porte la fonction essentielle, les autres ne venant que comme expansions. Ainsi beaucoup de, adverbe, vient modifier le sens du mot enfants. Une preuve supplémentaire pour dire que beaucoup n'est pas sujet dans cette expression est la suivante : si beaucoup était suivi d'un nom singulier "beaucoup d'eau a coulé", l'accord du verbe serait au singulier. Mais "beaucoup de ponts ont vu couler l'eau". Justement le sujet grammatical est bien le terme qui donne sa marque d'accord au verbe. N'est-il pas mon cher Watson ?

Analyse grammaticale : beaucoup de...

Merci beaucoup Jean-Luc.

Analyse grammaticale : beaucoup de...

Bonjour à tous !

Enfants est effectivement sujet du verbe.
(C'est aussi le noyau du groupe nominal.)

Beaucoup de est un déterminant indéfini, tout comme quelques, plusieurs. Il intègre l'adverbe beaucoup, auquel DE a été adjoint. Dans l'analyse, il n'y a donc pas lieu de parler encore d'adverbe ; seulement de déterminant.

Le nom n'est pas complément de "beaucoup de". Au contraire, c'est "beaucoup de" qui est un constituant obligatoire du groupe nominal. Car vous savez que le nom a besoin d'un déterminant. (Une expansion est, par définition, facultative : Beaucoup d'enfants JEUNES souffrent...)

Je pense que malnutrition devrait être au singulier.

Bonne journée !

PS Quel est ce synchrétisme que j'ai lu à plusieurs reprises ? Je ne connais que syncrétisme.