Mémoire de recherche et organisation

Bonjour à tous !
Je me permets de vous poser une petite question sur le mémoire de recherche de M1 en Littérature. A ma pré-rentrée j ai entendu des mises en garde sur la façon dont on doit s'organiser pour le composer et le rédiger, qu'il était important de s'y prendre bien en avance et ne pas perdre de temps etc...
J ai déjà mon sujet et une ébauche de plan, mon emploi du temps me permet vraiment léger et suffisant pour y consacrer pas mal de temps chaque semaine tout en travaillant un peu à côté et apprendre une nouvelle langue... Mais je ne voudrais pas partir du mauvais pied et sous-estimer la charge de travail. Je me demandais si certains sur le forum qui ont déjà rédige un mémoire pourraient me dire combien de temps ils y travaillaient en moyenne par semaine ? Je sais que tout dépend de la personne, du mémoire, et de la façon dont chacun s organise mais si quelqu'un voulait me donner une petite idée ce serait sympa

Bonne journée !

2

Mémoire de recherche et organisation

Cher(e) Breezy,

Voici les quelques conseils que je pourrai te donner, je pense qu'ils peuvent être utiles à beaucoup d'autres étudiants.
Avant d'avoir un emploi du temps hebdomadaire, voire quotidien, en tête, il vaut mieux savoir organiser son temps sur une année entière. Voilà comment j'avais découpé mon année de M1 :
- jusqu'à début décembre, investigation, prise de notes, nombreuses lectures du corpus et critiques, problématique solide, ébauche de plan, qu'il vaut mieux soumettre au fur et à mesure à son directeur de recherches.
- décembre-fin février : rédaction de l'introduction et de la première partie.
- mars-avril : rédaction de la deuxième partie.
- mai-juin : rédaction de la troisième partie et de la conclusion.
C'est un découpage assez grossier, mais qui je trouve fonctionnait très bien sur mon travail (mémoire d'environ 120 pages). Le conseil primordial que je donnerai, c'est de faire relire au fur et à mesure à son directeur, qui peut vraiment te réorienter si ce que tu ne fais ne va pas.
L'emploi du temps en master de recherches est léger, mais je te conseille quand même de bien bosser les séminaires, qui sont souvent notés avec une certaine largesse, alors autant essayer de donner le meilleur de soi-même pour avoir les meilleurs résultats possibles.
Pour l'organisation de la journée, voire de la semaine, tout dépend comment tu fonctionnes. Moi j'étais un bosseur du matin, donc je fais 9h-16h à la bibliothèque (parfois je travaillais même avant l'ouverture de la bibliothèque dans un café), sans pause (à part 20min pour le déjeuner), et après j'ai mes fins de journées libres, je peux me détendre, aller au cinéma, voir des amis.
Tu peux réussir vraiment à concilier plein de choses si tu es très organisé. Je suivais mes séminaires, d'autres cours qui m'intéressaient, j'avais une charge d'enseignement de 3h par semaine, quelques cours particuliers. Moi je n'aime pas trop la recherche alors je sais que j'ai besoin d'avoir des cours à donner, de prendre des cours pour que le travail de recherches me paraisse moins besogneux.
Cette organisation a payé, j'ai obtenu 18 au mémoire, et 17 de moyenne à l'année.

Bon courage !

3

Mémoire de recherche et organisation

Quel était ton sujet de Mémoire Antoine ? Et toi Breezy ? Pourquoi dis-tu ne pas aimer apprécier pleinement la Recherche ?
Enfin, selon toi, est-il possible de faire un Master Recherche tout en préparant l'Agrégation?

4

Mémoire de recherche et organisation

Mansfield a écrit :

Enfin, selon toi, est-il possible de faire un Master Recherche tout en préparant l'Agrégation?

Pour pouvoir être agrégé, il faut avoir son master de validé au moment de la publication des résultats d'admission.
Cela signifie soutenir son mémoire très tôt (si tant est que l'université et le directeur de recherche le permettent) et avoir des jurys de masters qui statuent également très tôt. C'est tendu et dangereux comme pari
De plus l'agrégation nécessite dans l'idéal de se consacrer pleinement à sa préparation. C'est un concours difficile et la concurrence n'est pas des moindres. Faire un bon mémoire de M2 nécessite également du temps.. Tenter les deux en même temps est à mon avis un risque de tout perdre à vouloir tout avoir.

Mémoire de recherche et organisation

Honte à moi je viens juste de voir le message d'Antoine ! Merci mille fois pour ta réponse très précise et très complète ! J ai noté tes suggestions d échéances ça me paraît important d'avoir un exemple concret en tête. Pour l instant je n ai pas l impression d avoir tant de travail mis à part beaucoup de lectures très diverses (ce qui me plait bien ) mais j ai l impression que ça va s accélérer !
Bref encore merci pour ta réponse et désolée de ne pas y avoir réagi plus tôt

Pour Mansfield : c est un mémoire sur Camus, en gros sur l art et l absurde j ai entendu un camarade parler de passer l agreg en même temps que le M2 mais sans s attendre à l avoir plutôt comme une répétition pour l année prochaine.

6

Mémoire de recherche et organisation

Cher Mansfield,

Mon sujet était à mi-chemin entre la stylistique et la linguistique textuelle et portait sur les séquences narratives en cotexte discursif dans les tragédies de Racine (très grossièrement analyse des récits dans les tragédies, présentation d'une poétique du récit au XVIIe siècle avec un point sur l'histoire de langue du XVIIe, proposition de typologie linguistique du récit et des phénomènes textuels à repérer pour l'établir, et ouverture sur les problèmes de mise en scène que pose la narration classique sur la scène contemporaine).
Ce n'est pas que je n'apprécie pas pleinement la recherche, j'aime ce que je fais, mais je n'y prends pas autant de plaisir que d'autres. Je m'éclate beaucoup plus en donnant cours ou en faisant des versions de latin (oui je suis un peu fou). La recherche est très facteur de stress chez moi parce que j'ai toujours peur de ne pas savoir où je vais, de ne pas être assez méthodique, de ne pas couvrir l'ensemble de mon sujet et d'être un peu un imposteur intellectuel.