21

Peut-on considérer la saga Harry Potter comme de la littérature ?

De style personnel, il doit y en avoir un si l'identité de l'auteure a pu être devinée alors qu'elle ne la dévoilait pas.
(Je ne saurai en dire plus, je n'ai rien lu d'elle malheureusement... )

22

Peut-on considérer la saga Harry Potter comme de la littérature ?

Après un tweet anonyme qui la dénonçait, ce qui simplifie les recherches !
Et pour un livre qui n'avait aucun succès avant qu'on sache que c'était elle. Célébrité de l'auteur et non valeur du livre.. 
http://www.lefigaro.fr/livres/2013/07/1 … asquer.php

23

Peut-on considérer la saga Harry Potter comme de la littérature ?

Alors en plus le peu que j'avais aperçu d'elle était faux 

24 (Modifié par shaihulud 02/03/2018 à 23:45)

Peut-on considérer la saga Harry Potter comme de la littérature ?

bonjour

si HP  reste écrit de manière simple voire simpliste , sans recherche littéraire, peut être est ce qu au départ il était prévu que ce soit un livre pour enfant.  je n ai lu bien évidement que les traductions françaises pour en juger
perso, je ne laisserai pas mes enfants, jusqu a 12 ans au moins , lire les tomes 4 a 7, c est beaucoup trop dur.
au final c est plutôt devenu une histoire pour ados, la transmission et les rites de passages y étant assez présent tout au long de l ouvrage.
quoi qu il en soit et nonobstant ses qualités ou absences de valeur littéraire intrinsèque, et je voulais en venir a ce point, je pense que cette ŒUVRE dans sa globalité  est déjà et RESTERA une œuvre majeure du 20 eme siècle, voire de l humanité , au même titre que Homère, jules Verne, Tolkien: je m explique :

l auteur a développée une structure narrative très bien ficelée ou chaque élément a sa place,qui explicite l ensemble du corpus- cela la rapproche beaucoup de Tolkien, je posterai peut être  une étude comparée que j ai écris sur Gandalf et Dumbledore-
elle a certes crée un monde imaginaire qui fonctionne, construit et élaboré, étoffé.
mais il me semble qu il y ait quelque chose de plus, de rare, je ne saurais dire quoi- je cherche toujours a le définir- qui lui donne une force, un souffle immense, qui n a rien a voir avec d autres production littéraires- game of throne..- ou cinématographiques- la série labyrinthe, stars wars, twilight- ceci transcendant ce texte, lui permettant d accéder a l universel.

est ce du au cote absolu de la quête des personnages, a l intensité de leurs relations, a une sensibilité que ce texte ferait vibrer en nous,induite par  la vérité des personnages et des héros qui y transparait?
car ce texte est en effet héroïque, l humanité a toujours eu besoin de héros, je le rapproche ainsi aux mythes grecs- de même les super héros marvel , DC et autres...
le héros se transcende, pour affirmer et sauver ses valeurs , les valeurs d un groupe humain auquel il revendique son appartenance.
en cela se texte est fédérateur  pour une humanité éthique, sage, cultivée, éprise de justice , de liberté, de raison et de bienveillance..

si vous avez des idées , des remarques, des corrections ou avis permettant d expliquer ce petit plus qui fait acceder ce livre a une dimension supérieure, merci de vos commentaires.

25 (Modifié par davidpalsterman 11/06/2018 à 00:27)

Peut-on considérer la saga Harry Potter comme de la littérature ?

La question n'est ni de savoir s'il s'agit d'un bon livre (je le pense), d'un livre qui deviendra classique (je ne le pense pas), mais bien de savoir si c'est de la littérature (je le pense).
On a tous notre définition de la littérature qui s'élargit ou se précise en fonction de l'expérience de lectures ou des connaissances de celui qui veut définir la littérature. Mais donner une définition de la littérature claire, nette, précise et exhaustive serait impossible pour nous humains.
Pourtant, quelques critères pour essayer de considérer une oeuvre comme faisant partie du littéraire peuvent être réfléchis et éventuellement retrouvés chez JK Rowling ;
1) Elle s'inspire - sans recopier - de ce qui a été fait avant et s'inscrit dans la vaste mouvance qui transcende les époques et les frontières qu'est la littérature. Elle n'a ni inventé la sorcellerie, ni les balais volants, ni les dragons, ni les gobelins, ni les loup-garous etc. mais s'inspire des vieux romans médiévaux, voire antique (nous pourrions faire des études sur les liens entre Harry Potter et Homère ou Ovide, je suis sûr qu'on trouvera des similitudes) et des différentes mythologies ou croyances populaires en prenant et adaptant leur "matière" et personnage au gout du jour. C'est, selon moi, l'une des principales marque d'une oeuvre littéraire ; l'inspiration de ce qui a été fait avant. Si Ronsard et la Pléiade sont de la littérature, c'est qu'ils s'inspirent des Anciens - idem pour Corneille et Racine - ; si Rimbaud est de la littérature, c'est parce qu'il s'inspire de Hugo ; etc.
2) Une oeuvre peut toucher les petits et grands, incultes et savants, etc. - et devenir de la littérature - car on y retrouve des thèmes universels ; l'amitié est probablement le thème principal, le combat entre le bien et le mal (lumière contre ténèbres, etc.). L'universalité des thèmes abordés, on le comprend avec des auteurs tels Shakespeare ou Homère, permet de ranger les oeuvres dans la littérature car ils toucheront tout le monde et à toute les époques et ainsi, donner une chance au livre de devenir un "classique"
3) Une volonté esthétique évidente ; des phrases peuvent être retenues comme de belles citations tout comme celles de Larochefoucauld ou Labruyère. D'ailleurs, celui qui citera JK Rowling paraitra bien moins pédant que celui qui citera de vieux auteurs que, hélas, plus personne ne lit. 
"Les mots sont la plus belle source de magie" suffira à ma démonstration.
4) Si un livre est bon, est apprécié car il peut émouvoir et divertir ; c'est de la littérature. Nous ne devrions même pas chercher plus loins.
De nombreux autres arguments peuvent être réfléchis ; je t'invite à demander à ton professeur ce qu'est la littérature selon lui (refuse toute réponse du genre "selon x auteur, c'est y") et de voir si Harry Potter y répond Il y aura évidemment des critères qui ne se retrouveront pas

PS : Quand bien même ne serait-ce pas de la littérature, est-ce une raison de ne pas le lire ?  Nous ne devons pas tous être des savants qui se sont plongés dans tous les livres qui existent
PPS : j'aimerais que ceux qui crient qu'il ne s'agit pas d'un classique cite plus de 20 classiques antérieurs au XIXe siècle qu'ils ont lu récemment - car la littérature française, chers amis, ne commence pas avec Victor Hugo ou, moins pire, avec Chateaubriand.

Peut-on considérer la saga Harry Potter comme de la littérature ?

Bien sûr que c'est de la littérature, tout comme les œuvres de Ducray-Duminil en leur temps...

Peut-on considérer la saga Harry Potter comme de la littérature ?

Je crois que tu l'as déjà dit, Jacques...

Peut-on considérer la saga Harry Potter comme de la littérature ?

J'ai déjà parlé de Ducray-Duminil ???

29

Peut-on considérer la saga Harry Potter comme de la littérature ?

En septembre 2014 sur cette même publication haha    avec exactement la même tournure de phrase