1

Comment réviser avant une entrée en M1 enseignement ?

Bonsoir à tous,

J'aurais aimé savoir s'il était conseillé de réviser pendant l'été, afin de partir avec un peu d'avance pour une entrée en M1 Enseignement (lettres modernes). J'ai acheté quelques bouquins retraçant l'histoire de la littérature française au fil des siècles, ainsi que quelques Bescherelle histoire de me remettre à niveau question grammaire, mais j'ai peur de tout oublier avant septembre.
Ma question est donc la suivante: est-il conseillé de réviser ou vaut-il mieux en profiter pour "décompresser" un peu avant d'attaquer une année qui semble soutenue?

Je vous remercie.

Comment réviser avant une entrée en M1 enseignement ?

Réviser n'est pas prendre de l'avance dans ton cas, mais revoir ce que tu dois savoir depuis la licence, le lycée, ou même le collège si tu te contentes des Bescherelle pour la grammaire.
Travailler une heure ou deux chaque jour n'empêche pas de décompresser le reste de la journée.
Ce qui me parait inquiétant, c'est ta crainte d'avoir oublié en septembre ce que tu aurais revu en juillet ou en août. Il faut te poser des questions sur ta méthode de travail qui semble si inefficace.

Comment réviser avant une entrée en M1 enseignement ?

Effectivement, tu pourrais te plonger dans la Grammaire méthodique du français, de Riegel, Rioul, Pellat. C'est une mine d'informations grammaticales.

Comment réviser avant une entrée en M1 enseignement ?

N'as-tu pas suivi des cours de grammaire en licence ? Si tu es mal à l'aise avec cette matière, rafraîchis plutôt tes connaissances avec la Grammaire du français de Denis et Sancier-Chateau au Livre de Poche.
Sinon, je n'ai qu'un vrai conseil à te donner pour cet été : lire de la littérature. C'est le plus agréable à faire pour le moment... Je crois que ton année de M1 MEEF sera parfois trop chargée pour que tu aies toujours le temps de combler systématiquement tes lacunes en littérature française.

5

Comment réviser avant une entrée en M1 enseignement ?

Je vous remercie pour vos réponses.

En fait, j'avais l'intention de réviser une notion d'ancien français par jour (les substantifs, les articles,...) que je pourrai synthétiser sur des fiches que j'apprendrai. Concernant la grammaire (j'ai encore des notions, bien évidemment, mais mes souvenirs du lycée sont lointains et ce qu'on apprend en licence ne correspond pas forcément à la grammaire telle qu'on l'enseigne en collège), je pensais faire la même chose, à savoir réviser une notion chaque jour.
Sinon, lire de la littérature, oui.

6

Comment réviser avant une entrée en M1 enseignement ?

En effet, une année de Master Enseignement est assez éprouvante qu'il ne vaut mieux ne pas trop t'encombrer l'esprit tant qu'il te reste encore un peu de répit. Le mieux est de s'offrir encore des moments de lectures plaisir avant que le rythme concours ne se déclenche pour de bon.
Toutefois, si tu veux consolider tes acquis de licence pour aborder ta préparation plus aisément, voici quelques indications :
En grammaire, la Denis-Sancier me semble effectivement moins effrayante que la Grammaire méthodique du français, qui reste un incontournable, et que de toutes façons, tu devras forcément consulter au détour de quelques interrogations. Il existe aussi des manuels très bien faits, édités chez Ellipses il me semble, sur l'épreuve de Langue française aux concours.
Le Précis de grammaire de Dominique Maingueneau est pas mal non plus pour pour se faire une idée très globale des questions fréquemment posées dans les épreuves.

En Ancien français, il existe un petit précis blanc et bleu, dont je ne suis plus sûre de l'auteur, chez Puf je crois, beaucoup plus abordable que le Joly, clair et succinct.

En littérature, outre les classiques en poche, j'ai trouvé les 140 Textes critiques et théoriques (Toursel & Vassevière) absolument utiles pour comprendre avec pertinence les principaux enjeux littéraires. En outre, il fournit des outils d'argumentation assez efficaces pour la dissertation et permet de te dispenser un peu de la lecture, parfois laborieuse, d'ouvrages de critique en entier.
Le bon réflexe serait aussi de consulter de temps en temps des manuels de collège et lycée, ne serait-ce que pour constater comment les textes littéraires sont exploités à des fins d'enseignement, et de se constituer une petite réserve mémorielle de textes répondant à tel thème ou à telle problématique littéraire.

Bon courage