1

Sand, Histoire de ma vie - Établissons un fait avant d'aller plus loin...

Bonjour! jai un commentaire à faire sur un passage de l'autobiographie Histoire de ma Vie de George Sand...

Établissons un fait avant d'aller plus loin.
  Comme je ne prétends pas donner le change sur quoi que ce soit en racontant ce qui me concerne, je dois commencer par dire nettement que je veux taire et non arranger ni déguiser plusieurs circonstances de ma vie. Je n'ai jamais cru avoir de secrets à garder pour mon compte vis-à-vis de mes amis. J'ai agi, sous ce rapport, avec une sincérité à laquelle j'ai dû la franchise de mes relations et le respect dont j'ai toujours été entourée dans mon milieu d'intimité. Mais vis-à-vis du public, je ne m'attribue pas le droit de disposer du passé de toutes les personnes dont l'existence a côtoyé la mienne.
  Mon silence sera indulgence ou respect, oubli ou déférence, je n'ai pas à m'expliquer sur ces causes. Elles seront de diverses natures probablement, et je déclare qu'on ne doit rien préjuger pour ou contre les personnes dont je parlerai peu ou point.
  Toutes mes affections ont été sérieuses, et pourtant j'en ai brisé plusieurs sciemment et volontairement. Aux yeux de mon entourage j'ai agi trop tôt ou trop tard, j'ai eu tort ou raison, selon qu'on a plus ou moins bien connu les causes de mes résolutions. Outre que ces débats d'intérieur auraient peu d'intérêt pour le lecteur, le seul fait de les présenter à son appréciation serait contraire à toute délicatesse, car je serais forcée de sacrifier parfois la personnalité d'autrui à la mienne propre.
  Puis-je, cependant, pousser cette délicatesse jusqu'à dire que j'ai été injuste en de certaines occasions pour le plaisir de l'être ? Là commencerait le mensonge, et qui donc en serait dupe ? Tout le monde sait de reste que dans toute querelle, qu'elle soit de famille ou d'opinion, d'intérêt ou de cœur, de sentiment ou de principes, d'amour ou d'amitié, il y a des torts réciproques et qu'on ne peut expliquer et motiver les uns que par les autres. Il est des personnes que j'ai vues à travers un prisme d'enthousiasme et vis-à-vis desquelles j'ai eu grand tort de recouvrer la lucidité de mon jugement. Tout ce qu'elles avaient à me demander, c'étaient de bons procédés, et je défie qui que ce soit de dire que j'ai manqué à ce fait. Pourtant leur irritation est vive et je les comprends très bien. On est disposé, dans le premier moment d'une rupture, à prendre le désenchantement pour un outrage. Le calme se fait, on devient plus juste. Quoi qu'il en soit de ces personnes, je ne veux pas avoir à les peindre ; je n'ai pas le droit de livrer leurs traits à la curiosité ou à l'indifférence des passants. Si elles vivent dans l'obscurité, laissons-les jouir de ce doux privilège. Si elles sont célèbres, laissons-les se peindre elles-mêmes, si elles le jugent à propos, et ne faisons pas le triste métier de biographe des vivants.

tout d'abord je ne sais pas si on peut parler de pacte autobiographique puisque ce texte ne constitue pas le début de son autobiographie...ensuite les idées sont là (bien que confuses)  mais j'ai peur de faire du hors sujet:

I) Un parcours moral (respect vis a vis de son entourage et indulgence face au lecteur)

II) un parcours intellectuel  (...sincerité, silence...?)<-- mais cela rejoint mes idées de la 1ère partie...

merci à l'avance pour votre aide!

2

Sand, Histoire de ma vie - Établissons un fait avant d'aller plus loin...

bonjour anaïs,

tu peux suivre ta 1ère idée : évoquer le pacte autobiographique en t'interrogeant sur la place du passage en question dans l'oeuvre autobiographique (rapports entrenus - différences et similitudes- avec le pacte "classique').

Quant à ton plan, il est peut-être un peu léger. Essaie de "décortiquer" un peu plus le texte, et tu verras que des éléments vont se dégager nettement, et qui t'aideront à affiner ton plan.

3

Sand, Histoire de ma vie - Établissons un fait avant d'aller plus loin...

merci pour tes conseils popeline
mais peut-on vraiment dire que ce passage est un pacte autobiographique (je ne voudrais pas y consacrer une partie entière et faire un hors sujet!)  puisque voici la référence de ce passage:

George Sand, Histoire de ma vie, IV, 13, 1854

je suis vraiment perdue...
merci

4

Sand, Histoire de ma vie - Établissons un fait avant d'aller plus loin...

oui, mais justement! Cet extrait ressemble fort à un pacte autobio. or, la plupart du temps, ce genre de texte est placée en début d'ouvrage. L'intérêt (enfin, l'un des intérêt de cet extrait) peut consister à se demander pourquoi un extrait de type pacte autobio ne se retrouve pas au début...

Je ne dis pas que c'est le principal élément du texte, mais il me semble qu'évoquer le pacte autobio et étudier en quoi celui-ci est original - ou non - peut être intéressant...

bon courage!

5

Sand, Histoire de ma vie - Établissons un fait avant d'aller plus loin...

merci beaucoup popeline!

j'ai essayé de dégager certains aspects du texte, les choix autobiographiques de George Sand. J'ai donc souligné la sincerité de l'auteur à travers l'omission volontaire ( qu'elle préfère à la transformation) de certains passages de sa vie (inintersessants pour le lecteur, pour ne pas impliquer son entourage)
Ainsi cette sincerité est-elle véritable puisque l'omission peut être considérée comme de l'hypocrisie?
De plus mes parties se rejoignent et j'ai du donc du mal à départager mes idées puisque le "parcours intellectuel" de l'auteur rejoint son "parcours moral" et que ses engagements vis à vis du lecteur et ceux vis à vis de son entourage sont liés au silence (plus généralement à ses choix autobiographiques)...
mon plan est-convenable ou auriez vous des idées plus judicieuse pour départager toutes ces idées?
merci d'avance pour vos réponses

6

Sand, Histoire de ma vie - Établissons un fait avant d'aller plus loin...

svp ?!

j'ai vraiment du mal avec cette question de sincerité...

Sand, Histoire de ma vie - Établissons un fait avant d'aller plus loin...

Bonsoir Anaîs,

Tu devrais peut-être t'intéresser au fait que, sous couvert de silence, elle dit quand même beaucoup de choses (à ceux qui sont impliqués dans sa vie...).

Muriel

8

Sand, Histoire de ma vie - Établissons un fait avant d'aller plus loin...

merci de m'avoir donné des pistes! bonne soirée!