1

Langues vivantes et concours en khâgne LSH

Bonjour, 

J'ai fait mon hypokhâgne au Lycée Jeanne d'Albret a Saint-Germain-en-Laye et je passe en khâgne LSH, spécialité anglais dans ce même établissement. 
Je suis bilingue, je parle polonais et en vue de passer les concours ENS-LSH et BEL, je réfléchis sérieusement a intégrer le polonais dans mes épreuves. Je n'ai jamais pris de cours de polonais en dehors de cours par correspondance, au CNED, en terminale. Malheureusement ma prépa ne propose pas de préparation aux concours dans cette langue.
Mes questions sont donc :
Puis-je choisir de passer l'espagnol en LV2 pour l'ENS et le polonais en LV2 pour la BEL ? Faut-il que mes choix de langues vivantes soient exactement les mêmes pour les deux concours, en sachant que les résultats de l'ENS comptent pour la BEL?
Connaissez-vous des prépas qui proposent la préparation des épreuves de polonais en région parisienne ou pas loin ? J'avais entendu parler de La Bruyère a Versailles, mais apparement ce n'est plus d'actualité... 

Merci d'avance 

2

Langues vivantes et concours en khâgne LSH

Bonjour amorin1005,

Le seul élément de réponse que je peux te donner concerne La Bruyère: en effet, il n'y existe pas (plus?) d'option polonais en khâgne!

Langues vivantes et concours en khâgne LSH

Pour moi ça n'est pas possible comme tu le décris puisque l'ENS c'est la BEL.
Dans le cadre de la BEL, certaines écoles viennent regarder tes notes de l'ENS, la BEL ne constitue pas une épreuve à part. C'est possible pour des écoles qui ne regardent la BEL que partiellement et qui exigent que tu passes des épreuves de langue à côté, ou autre cas de figure qui actuellement m'échappe. (Toute correction est la bienvenue).

En marge de cela, un petit conseil pour nuancer en ce qui concerne le polonais: évidemment que le fait de parler une langue couramment peut servir pour le concours, mais attention à la fausse bonne idée. Il vaut mieux parfois présenter les langues que l'on étudie depuis toujours (si on a un bon niveau) car on en a une pratique académique.
C'est encore plus vrai lorsque le lycée où on est ne propose pas la préparation à la langue que l'on parle couramment.

Par exemple, je suis parfaitement bilingue en espagnol, mais j'avais toujours fait LV1 anglais et LV2 italien.
En hypokhâgne je me suis essayé à quelques thèmes du concours, après quelques semaines de préparation tout seul, en les faisant corriger par un professeur d'espagnol. Malgré mon parfait bilinguisme (à l'oral), mes notes n'étaient pas exceptionnelles, j'ai gardé l'italien pour le concours, et grand bien m'en a pris. C'était une question de registre: l'espagnol relevait pour moi de la sphère privée et par manque d'habitude je n'arrivais pas à me mettre dans une perspective scolaire/académique. Après chacun sa sensibilité bien évidemment.
A la rigueur pourquoi ne pas prendre le polonais en LV2 à l'ENS? Ca te permettrait d'avoir une bonne note assurée à l'oral juste avec un peu de préparation, même par toi-même.

Langues vivantes et concours en khâgne LSH

Je me permets de rectifier, même si SPQR a bien fait de préciser que les notes d'écrit de l'ENS et du reste de la BEL sont les mêmes :  il me semble que le choix du polonais pour l'auteur ne semble concerner que la LV2 (si j'ai bien compris), ce qui est donc possible dans une certaine mesure. En effet qui dit LV2 dit oral, et à partir de là, chaque école décide de faire passer tel ou tel oral indépendamment de ceux de l'ENS ; il faut donc vérifier que les écoles demandées dans la BEL proposent le polonais à l'oral. Pendant ma première khâgne, j'avais moi-même coché latin pour l'ENS Lyon et espagnol pour l'ENS Cachan. Bien sûr, prendre polonais aussi pour l'ENS est tout à fait envisageable, en fonction des critères.