Louer son adversaire pour augmenter son propre mérite

Bonjour à tous,

Les récents matchs de la Coupe du Monde m'ont rappelé un cours d'histoire dans lequel le professeur nous racontait que les chefs de guerre faisaient souvent des éloges de leurs ennemis pour valoriser leurs propres exploits.
Je me demandais s'il existe un terme pour ce procédé qui consiste à vanter son adversaire pour accroitre le mérite de l'avoir battu. Le connaissez-vous ?

Merci !

2

Louer son adversaire pour augmenter son propre mérite

"Louer son adversaire pour augmenter son propre mérite" rend la victoire hautement improbable, en démoralisant ses propres troupes. Ce serait, si l'on veut, se saborder... C'est pourquoi je doute qu'une telle pratique ait jamais existé.

Ce qui a existé, et existe encore dans certains pays d'Extrême-Orient, c'est une conception de la politesse ou du savoir-vivre, ou de l'honneur, qui veut que l'on se "déprécie" soi-même vis-à-vis de ses concurrents ou rivaux. Corollaire remarquable : un homme politique de ces pays ne vote jamais pour lui-même, cela dût-il lui coûter son élection. Il ne reste que des traces infimes de ces comportements, pourtant empreints de la plus haute éthique, en Occident.

Louer son adversaire pour augmenter son propre mérite

Merci pour ta réponse.

ponthieu a écrit :

"Louer son adversaire pour augmenter son propre mérite" rend la victoire hautement improbable, en démoralisant ses propres troupes. Ce serait, si l'on veut, se saborder... C'est pourquoi je doute qu'une telle pratique ait jamais existé.

Dans l'hypothèse où on le fait avant l'affrontement, effectivement, mais ce n'est pas à ça que je pensais.

4

Louer son adversaire pour augmenter son propre mérite

Le raisonnement concessif consiste à admettre les arguments de la thèse adverse pour mieux conforter son antithèse. Ce que vous dites s'en rapproche.

Louer son adversaire pour augmenter son propre mérite

Je me demandais s'il existe un terme pour ce procédé qui consiste à vanter son adversaire pour accroître le mérite de l'avoir battu

.
A ma connaissance, il n'existe pas de terme.
A la limite, mais à la limite seulement, on pourrait parler de fausse modestie. (Oh, il était bien plus fort que moi, et pourtant je l'ai battu.)

Louer son adversaire pour augmenter son propre mérite

Merci beaucoup pour vos réponses. J'ai fait des recherches de mon côté et je pense que vous avez raison, il n'existe probablement pas de lemme pour ça. La "fausse modestie" peut s'en rapprocher, en effet.
Merci encore