21

Bac français 2014, séries S et ES - Dissertation

Honnêtement, Le Chene, tu me rassures. Mon plan traite aussi des buts de cette émotion et ceux à qui j'ai pu lire le plan m'ont également dit que cela pourrait faire hors-sujet. Enfin, je me permet de partager:

Intro: Blabla sur la poésie et sa quête de sensibilité chez le lecteur.... Le critique littéraire pose un constat: la poésie ne nous laisse pas indifférent
→ Comment le poète parvint-il à éveiller nos sentiments profonds?

I) Les émotions ressenties par le lecteur

   1) Une musicalité exceptionnelle

Avant même de nous émouvoir, un texte doit nous plaire pour attirer ainsi  notre attention. Blabla sur les sonorités et la recherche de la beauté avec Théôphile Gauthier son recueil Emaux et Camées et sur le Clair de Lune de Verlaine qui a ensuite inspiré Debussy par sa musicalité.

   2) La recherche des sentiments universels
L'amour, notamment. Pour les citations, je ne me suis pas embêtée, j'ai choisi les textes du corpus et j'ai rajouté "La courbe de tes yeux" d'Eluard.


II)... Sont le reflet des propres sentiments du poète qui exprime ainsi son ressenti

   1) La poésie lyrique

Expression pure du ressenti:
Les Regrets de Dubellay abec "Heureux qui comme Ulysse" qui traduit sa nostalgie et son mal du pays.
et le très traditionnel "Demain dès l'Aube" de Victor Hugo concernant le deuil et la souffrance d'un être cher.

   2) L'"engagement" du poète

Porte aussi ses convictions:
"Poème sur le désastre de Lisbonne" pour Voltaire (que j'ai mélangé avec Verlaine, T.T)  et "Strophes pour se souvenir" d'Aragon

→ Création d'un lien particulier entre le lecteur et le poète permettant le partage des sentiments (blabla d'allumé là-dessus)

III) Cet effet sert alors les ambitions du poète

   1) Inscrire son oeuvre dans l'histoire

Ronsard a choqué par son poème "petit nombril que mon penser adore" → On s'en souvient lorsqu'on l'a lut, car il nous a marqué par son érotisme. (Oui, j'ai mis ça dans ma copie :'] )
Le recueil des Châtiments d'Hugo et notamment le poème "Souvenir de la nuit du 4 Décembre" ont influencé l'Histoire, faisant presque oublié les mérites de Napoléon III (Indignation face à un enfant matyr du despote → petite réflexion sur les Magnitudino Parvis, chers à Victor Hugo o/

   2) Amener son lecteur vers une vision du monde meilleur

Les fables de la Fontaine: éduquer son lecteur.
Hugo: le poète fait office d'autorité, Ultima Verba: La voix qui dit non.

Conclusion: Le lien crée par l'émotion ressentie blablabla → sert les buts du poète. Ouverture sur la citation de V. Hugo "La poésie réveille le peuple" et si tel est la mission des poète.

Je ne sais pas si c'est vraiment clair, j'expliquerai si nécessaire. :S
J'ai l'impression que mon plan tire vers le Hors-sujet mais bon...

Bac français 2014, séries S et ES - Dissertation

Prions vraiment, parce que j'ai une prof de français qui m'a dit que ça peut paraître complètement HS pour un correcteur et pas si mal pour un autre... Je garde espoir !

23

Bac français 2014, séries S et ES - Dissertation

Bonjour, je me permet aussi de poster ce que j'ai mis dans ma dissertation qui n'est, il faut le dire, pas fameuse.
Merci d'avance à celui ou celle qui m'aura donner son avis (expert si possible) sur ce que j'ai fais.

I) La prosodie

J'ai parlé dans cette première grande partie (j'inclus les 3 sous-parties dans ce texte) du jeu des sonorités, nasales, allitération, assonances, paronomases qui contribue à attirer l'attention du lecteur. Et comme dans tombeau, le son nasale montre un coté un peu obscur ? J'ai aussi parlé des césures qui focalisent l'attention du lecteur sur certains mots afin que celui-ci comprenne plus facilement le message, le sens du poème et donc que ses sentiments sois sollicités. J'ai aussi parlé brièvement des rimes, du coté harmonieux d'un poème etc...

2) Les procédés stylistiques

J'ai ici parlé des figures de style, d'atténuation, d'insistance, d’exagération tout en citant des textes, par exemple Baudelaire dans la mort des amants avec la grande comparaison entre vie et mort.

J'ai aussi parlé des différents registres que l'on peut employé, registre lyrique, joyeux... qui amènent un sentiment d'amour, de joie au lecteur. Le registre pathétique et tragique qui amènent des sentiments de tristesse puis le registre injonctif qui pourrait amener un peu de colère au lecteur si celui-ci est trop poussé.

3) Je ne me rappelle plus du titre de cette partie.

J'ai ici parlé des poèmes simplets qui sont un bon moyen de faire ressentir des émotions au lecteur : l'Amoureuse d’Éluard, Vers à danser d'Aragon (qui ressemble au passage beaucoup à une ballade mais qui n'en est pas une).
De même j'ai noté que l'utilisation de la nature est un bon moyen de faire ressortir des sentiments et qu'en les combinant à la mort comme dans le poème d'Hugo, cela à un impact plus fort. Et pour finir j'ai parlé des fables, notamment celle de La Fontaine (qu'il emprunte à Esope et Phèdre) et qui par intermédiaire d'animaux (le mouton qui se fait exécuter dans Les animaux malades de la Peste) donne des leçons à l'homme (poésie didactique qui fait appel à la mort pour accentuer le ressentit du lecteur)

Mes citations : Le lac de Lamartine, L'amoureuse d'Eluard, La mort des amants et Spleen et Idéal de Beaudelaire, Les animaux malades de la peste, le curé et le mort et les deux coqs de La Fontaine ainsi que les 3 textes du corpus.

24

Bac français 2014, séries S et ES - Dissertation

Litchee, j'en ai parlé avec certains amis très littéraire m'ayant dit que l'élargissement de la question que nous avons pu faire pourrait, en soit, être plutôt une bonne chose car nous nous détachons des autres plans et nous allons au-delà, malheureusement, le hasard entre forcément en compte dans la notation et ne nous pouvons pas la contrôler, soit notre correcteur trouvera cela relativement futé, soit, au contraire, il décidera de nous saquer car HORS SUJET. Tout est une question de point de vue et c'est ce qui est probablement, le plus angoissant.

25

Bac français 2014, séries S et ES - Dissertation

Merci de ta réponse! Je pense que dans le cas-là, c'est tout ou rien. Tout dépendra de la sensibilité (tiens donc 8D) du correcteur et des mots par lesquels nous avons amenés l'idée. (J'ai quand même eu l'impression d'écrire des phrases dignes d'une sixième en me relisant O.O)
Après, si le correcteur apprécie, c'est le Jackpot!

Je ne me prononcerais pas sur les plans proposés par les autres, étant loin d'être une experte :']

26

Bac français 2014, séries S et ES - Dissertation

En effet haapiness, en relisant ton plan, je trouve quelques unes de mes idées! Ca me rassure un peu!
Ma prof de français m'a dit que mon plan "était intéressant", mais j'ai trouvé ça assez ambigu comme évaluation
Après, c'est vrai que j'ai un peu séparé le fond (ce que veut dire le poète) et la forme (la sensibilité du lecteur)... Espérons que cela ne soit pas pénalisé pour une dissertation...
En plus, je ne m'attendais pas du tout à ça! J'avais vraiment potassé le théâtre et la représentation!

27

Bac français 2014, séries S et ES - Dissertation

bonsoir j'aurais besoin d'avis pour ma dissert svp

I- la beauté des mots
1) le poète avant tout un artiste
2) construction et mise en page (vers/prose)
--> Gaspard de la nuit, Aloysus Bertrand / Caligrammes, Guillaume Apollinaire
3) un chant harmonieux
--> jeux des sonorités, assonnances et alittérations, poésie chantée au Moyen-Âge

II- l'évocation poétique
1) lyrisme
--> la courbe de tes yeux, Paul Eluard
2) apologue
--> joujou du pauvre, Charles Baudelaire
3) poésie engagée
--> mélancholia, Victor Hugo / strophes pour se souvenir, Louis Aragon
4) fonction herméneutique
--> une bouteille molle, Chassignet

III- un art avant tout implicite
1) nécessite une réflexion
--> le dormeur du val, Arthur Rimbaud
2) le sens reste parfois ambigüe entre onirisme et réalité
--> un hémisphère dans une chevelure, Charles Baudelaire
3) poète maudit
--> l'albatros, Charles Baudelaire / le crapaud, Tristan Corbière

Bac français 2014, séries S et ES - Dissertation

J'ai repris un peu l'idée de ton grand trois pour ma troisième partie en abordant les limites de l'art poétique 
je pense que ton plan tient la route!

29

Bac français 2014, séries S et ES - Dissertation

Bonjour !

Alors moi je n'ai pas du tout fait le même plan que la plupart d'entre vous... 
Pouvez-vous me dire ce que vous en pensez, en espérant que ce soit tout de même bon (j'ai écrit 7 pages en comptant la question).


I) Le poète cherche à faire passer des émotions
A) Au travers du thème/sujet qu'il aborde
--> La fuite du temps ne provoquera pas les mêmes émotions que l'amour ou le voyage.

B) Au travers de la musicalité
--> Un poème musical transmet des émotions, exemple avec celui d'Aragon du corpus.

C) Le poète reste avant tout un créateur et c'est le monde qu'il crée qui nous transmet des émotions
--> Il est créateur d'un monde totalement imaginaire ou s'inspirant du réel. Évocation du souvenir dans "Un hémisphère dans une chevelure" de Baudelaire. Il s'inspire du réel pour faire son poème et transmet des émotions.


II) Mais l'émotion provient surtout de la lecture du poème par chacun de nous
A) Le lecteur est-il en mesure de comprendre tout le sens du poème dès la première lecture ?
--> Sens différent selon les époques, le vocabulaire est parfois difficile à saisir mais le plaisir et les émotions peuvent quand même être transmises.

B) L'interprétation du poème varie selon la sensibilité de chacun
--> Exemple du surréalisme. Chaque lecteur possède son propre "décodage" du poème et l'interprétation peut varier.

C) La réputation de l'auteur a-t-elle une influence sur les émotions transmises ?
--> Un auteur connu peut transmettre des émotions plus grandes.Cependant, Henri Michaux qui est peu étudié de nos jours exprime son mal être et provoque chez nous de la pitié, de la tristesse dans Icebergs.

30

Bac français 2014, séries S et ES - Dissertation

Bonjour,

J'ai pris la dissertation et j'ai pu voir que certaines de mes idées ont été reprises ce qui me rassurent un peu !

Intro : J'ai surtout développer l'idée d'émotion (sentiment -amour-joie-peine etc ...)

Axe 1 : L'émotion naît de la forme, elle même de la poésie

1) La versification
2) Les figures de style ( allitération - métaphore - assonance - en particulier)
3) Les différentes formes poétiques avec une insistance sur les sonnets amoureux et l'églogue
4) La fonction du poète : un inquièteur avec André du Bouchet !


Axe 2 : L'émotion provient des procédés de fond et des registres

1) Les registres lyrique et dramatique
2) L'exaltation du sentiment amoureux
3) l'évocation du "moi" au service du spleen (symboliste) et du "vague à l'âme" romantique


Axe 3 : l'émotion est tirée de la réalité du monde

1) Le monde comme inspiration réaliste du poète, et la réalité comme facteur d'émotion (francis Ponge - rené char)
2) Le parnasse et la volonté de nous émerveillé devant la beauté du monde
3) L'émotion naît au travers de la volonté de s'échapper du monde avec le voyage (Baudelaire)


Conclu : relativiser le fait que l'on ressent l'émotion différemment en fonction de nos gouts, sensibilité, et vécu.


Par contre, j'aurais voulu parler de la poésie engagée , mais comment l'intégrer ...
Je ne pense pas que émotion est vraiment un lieu avec l'engagement de HUGO par exemple !
Mais bon, cela naît plus du style de la poésie (plutôt) que du fond !