Comment savoir précisément si un texte persuade ou convainc le lecteur ?

Bonjour !

J'aurais besoin d'un petit éclairage, car je bosse sur l'argumentation et certains textes en particulier, et je dois être en mesure de dire s'il s'agit de textes qui jouent sur les sentiments des lecteurs afin de les amener à croire quelque chose (persuader) ou s'il s'agit de textes qui contraignent le lecteur, de par leur raisonnement, à adhérer à leur thèse.

Il s'agit de ceux-ci :

- Essais Montaigne --> Convaincre ET persuader ?

- J'accuse Zola --> Persuader car Zola s'engage de façon publique au travers ce pamphlet à comparaître aux Assises afin qu'un nouveau procès, plus indépendant, puisse voir le jour quant à l'Affaire Dreyfus.

- Discours sur le colonialisme Césaire --> Je dirais persuader, mais j'ai un doute (car Céaire met en relief les méfaits de la colonisation sur les peuples indigènes)

- Discours sur la misère Victor Hugo --> Persuader ?


A vrai dire, j'ai du mal à savoir quand des textes cherchent à convaincre plutôt qu'à persuader... pourriez-vous m'aider ? J'ai beau comprendre les explications lues dans mon manuel, dès que je me retrouve devant un texte j'ai du mal à savoir ce qu'il en est réellement!
-

2

Comment savoir précisément si un texte persuade ou convainc le lecteur ?

Moi non plus je n'arrive jamais à faire la différence.
On me dit : Pour convaincre, on fait appel à ta raison, pour persuader, on fait appel à tes émotions.
De toute façon, on veut emporter ton adhésion.
Alors à la limite, il n'y a pas grande différence entre ces deux mots.
Un texte peut faire appel à la fois à la raison et aux sentiments.
A la limite, le texte de Hugo, bon, il est triste à pleurer. Il fait appel aux sentiments donc il persuade.
Mais en même temps, il montre bien qu'il ne faut guère avoir de tête pour traiter de petits enfants ainsi. Il vise à dénoncer le travail des enfants et donc à convaincre que ce travail est mauvais.
Je pense que des textes plus théoriques (mais je ne connais pas l'extrait de Montaigne que tu as) sont destinés à convaincre.

Comment savoir précisément si un texte persuade ou convainc le lecteur ?

Alors à la limite, il n'y a pas grande différence entre ces deux mots.


Pauvre Socrate qui s'est ingénié à faire la différence !
Et pauvre professeur qui s'est ingénié à vous la faire comprendre !

Pour faire simple : la publicité persuade, les théorèmes convainquent.

4

Comment savoir précisément si un texte persuade ou convainc le lecteur ?

Pauvre Socrate qui a bu la ciguë, oui.
Pauvre professeur, bof. Il n'a pas su expliquer voilà tout.
La publicité ne me persuade pas. Elle m'est insupportable.
Et à partir du moment où je suis convaincu, je peux aussi être persuadé. Ou plutôt non, une fois persuadé, je suis convaincu.
Quoi ? J'ai dit une bêtise ?

Comment savoir précisément si un texte persuade ou convainc le lecteur ?

Et en plus, vous l'avez fait exprès...