L'originalité est-elle l'objectif essentiel quand il s'agit de s'inspirer d'une œuvre littéraire ou artistique plus ancienne ?

Bonjour,
Je suis élève en 1ère L et ma prof de littérature nous a donné notre première dissertation à faire. Elle porte sur les réécritures de Phèdre, d'Euripide à Zola.
Ma problématique est la suivante : L'originalité est-elle l'objectif essentiel quand il s'agit de s'inspirer d'une oeuvre littéraire ou artistique plus ancienne ?
Pour m'aider, j'ai les textes présents dans le corpus :
- Euripide, Hippolyte (428 avant J-C). Fin du second épisode, vers 715-731
- Robert Garnier, Hippolyte. Acte V, vers 2222-2248.
- Racine, Phèdre. Acte V, scène 7, vers 1622-1645.
- Emile Zola, La Curée. Chapitre 5. Le rendez-vous de Renée et Maxime au cinéma. (1573)

J'aimerais répondre à la question en faisant une thèse / antithèse. Le soucis, c'est que je n'ai absolument aucunes idées du quel plan je dois faire. Je voudrais parler du fait que l'originalité peut-être une bonne chose lorsqu'un auteur innove un texte car cela permet au lecteur de voir la pièce sous un nouveau jour. Mais d'un autre côté, je veux dire que l'originalité n'est pas le point essentiel d'une réécriture. L'auteur peut tout à fait reprendre les mêmes décors et le même fil conducteur que la pièce originale.

Si vous avez des solutions à m'apporter, elles sont les bien venues ! 

Merci.

2

L'originalité est-elle l'objectif essentiel quand il s'agit de s'inspirer d'une œuvre littéraire ou artistique plus ancienne ?

Rien que des pistes de réflexion ...

En préliminaire : penser à bien maîtriser les sens de : Emprunt ? Parodie ? Palimpseste ? Réécriture ?


Réécriture : allégeance ou innovation ?

I. La réécriture du point de vue de l'auteur
un jeu d'écriture sur un texte connu avec des variations (Mythes, oeuvres majeures ...)
les emprunts, jusqu'où ?
la parodie pour faire sourire, pour actualiser ...
un hommage déguisé
travail qu'il souhaite partager avec le lecteur


II. La réécriture : un risque, celui de la comparaison
innover jusqu'où ?
risque de se mesurer à plus grand que soi
risque de ne pas être compris du lecteur
risque de manquer de talent dans ce cas : trahison.
des cas fort réussis : La Fontaine
mais enjeu : partager une part de talent du maître : dans ce cas création.

L'originalité est-elle l'objectif essentiel quand il s'agit de s'inspirer d'une œuvre littéraire ou artistique plus ancienne ?

Merci beaucoup !