Verlaine, Crépuscule du soir mystique

bonjour je suis en seconde et j'ai un commentaire composé en français sur le poème "crépuscule du soir mystique" de verlaine. J'ai trouvé comme problématique "comment le poète évoque t'il le souvenir dans ce poème?" mais pour le plan je ne suis pas sur de moi , j'aimerai donc un peu d'aide pour le plan. merci de répondre au plus vite c'est très urgent

CRÉPUSCULE DU SOIR MYSTIQUE

Le Souvenir avec le Crépuscule
Rougeoie et tremble à l’ardent horizon
De l’Espérance en flamme qui recule
Et s’agrandit ainsi qu’une cloison
Mystérieuse où mainte floraison
— Dahlia, lys, tulipe et renoncule —
S’élance autour d’un treillis, et circule
Parmi la maladive exhalaison
De parfums lourds et chauds, dont le poison
— Dahlia, lys, tulipe et renoncule —
Noyant mes sens, mon âme et ma raison,
Mêle, dans une immense pâmoison,
Le Souvenir avec le Crépuscule.

je ne sais pas si c'est bon mais j'ai fait comme plan:
I.évocation d'un paysage naturel
   a.description du décor
   b.projection d'un décor intérieur
II.un poète submergé de l'intérieur
   a.avec les sens
   b.tourbillon de souvenirs
III.Un poème impressioniste
   a.?
   b.?

2

Verlaine, Crépuscule du soir mystique

Attention à la compilation de remarques trouvées ici et là sans partir d'une vrai problématique ...

Suggestion ...

Il faut replacer ce poème dans les Poèmes saturniens et dans la section des paysages tristes.

Souvenir apaisant ou inquiétant ?

I. Un paysage de crépuscule
- des éléments de décor juste suggérés
- la vue et l'ouïe sollicitées
- un paysage triste

II. La remontée des souvenirs
- la structure particulière : une strophe de 13 décasyllabes composée d'une seule phrase
- un fil sans fin avec les enjambements et les deux vers répétés
- Le mal-être du poète qui rêve d'élévation (crépuscule du soir mystique)

Or, ceux-là qui sont nés sous le signe de Saturne
Fauve planète chère aux nécromanciens
Ont entre tous, d'après les grimoires anciens
Bonne part de malheur et bonne part de bile
L'imagination inquiète et débile
Vient rendre nul en eux l'effort de ma raison.

Verlaine, Crépuscule du soir mystique

merci mais que me propose tu comme a et b du I et du II et dans le III je pensais parler du style impressionniste mais je ne sais pas comment le rédiger