Écrivez un essai défendant le travail du poète

Bonjour, je suis en 1ere ES, et j'ai un DM a rendre pour le 5 mai, qui est d'écrire un sujet d'invention. Le sujet est "Ecrivez un essai défendant le travail du poète."

J'ai fait de longues recherches pour essayer de trouver des arguments, j'ai donc:
- Respecter la métrique, la structure et les rimes des vers.
- Un poète déclare au travers de ses poèmes son ambition poétique : lyrique, descriptive, musicale, métaphysique...
- Respect du langage travaillé qui est différent de l'expression ordinaire et qui se met au service de l'ambition déclarée. (S'il n'y a donc pas un seul langage poétique, il y a bien un seul travail poétique, qui est d'inventer un langage adapté à l'ambition.
- Autoélisme (avoir soit-même pour but.)

J'ai vraiment pas grand chose, et pour rédiger mon essai j'ai essayer de trouver des méthodes d'écritures, mais je n'ai rien, même pas le nombre de lignes que doit faire mon texte, je patauge complètement.

J'ai tout de même essayer d'ecrire quelques lignes, même si j'ai l'impression qu'elles n'ont pas vraiment de sens:

Le travail du poète est, mis a part le fait d’écrire des poésies ou des poèmes, de déclarer son ambition poétique (lyrique, descriptive, musicale, …), au travers notamment du langage travaillé, car il est en effet évident que le langage qu’utilisent les poètes dans leurs poèmes et poésies est bien différent du langage parlé, quel que soit l’époque de rédaction. S’il n’y donc pas qu’un seul langage poétique puisqu’il varie selon l’époque, il n’y a qu’un seul travail poétique, celui d’inventer un langage adapté a l’ambition.

Au travers de ses poèmes, un poète peut dénoncer, mettre en valeur, ou encore plaider une cause. Pour cela, il devra accommoder son langage au but de son poème. Nous pouvons également parler d’autoélisme. L’autoélisme signifie, par définition, le fait d’avoir sois même pour but. C’est un phénomène courant en littérature, et d’autant plus en poésie. Nous pouvons dire qu’un texte est autotélique lorsqu’il renvoie implicitement ou explicitement a sa propre création ou à la création littéraire en général, il ne se renvoie pas a lui-même, ce qui serait une mise en abyme. La difficulté d’écrire un poème est également, selon moi, devoir respecter la métrique des vers, leur structure, et la forme des rimes. C’est un exercice très difficile que d’écrire des phrases sensées exprimées une opinion, ou juste décrire une situation, un sentiment, en respectant la métrique, impliquant par exemple exactement 12 syllabes par vers, ou les rimes, donc trouver des mots appropriés.


Merci a celui ou celle qui pourra me répondre