L'écriture des fables est-elle une "entreprise futile" ?

Bonjour, j'ai une dissertation à faire dont la problématique est : Estimez vous que l'écriture des fables soit une "entreprise futile"?

J'ai fait les parties suivantes :

Introduction : Je parlerai du siècle du commencement de la fable ainsi que des précurseurs. Ensuite j'introduirai le plan.

I- "Une entreprise nécessaire"

a- Une manière de dénoncer
b- La simplicité des fables : Je compte parler de la musicalité et de la simplicité du langage, ainsi que des allégories et des personnifications.
c- Une visée moralisatrice  : Je compte y faire figurer que les fables contiennent une morale incitant à la réflexion. (je citerai, bien évidemment, des fabulistes pour exemple).

II- "Une entreprise frivole"

a- D'autres genres littéraires plus explicites : Ici, je mettrai qu'il existe les poésies engagées et satiriques.
b- Fables inutiles : Je présenterai des auteurs qui considèrent les fables comme inutiles et quelles sont leurs raisons.

Conclusion : Je n'ai pas trouvé ce que je pouvais mettre dans celle-ci.

Ce plan est maigre, c'est pour cela que je vous demande de bien vouloir m'aider à l'étoffer ainsi qu'à me dire les erreurs commises.

Je vous remercie d'avance de vos réponses.

2

L'écriture des fables est-elle une "entreprise futile" ?

Pour les auteurs qui critiquent les fables je vous conseillerais Rousseau ;')

J'ai 2 idées en + pour l'utilité des fables : ça évite la censure & on retient mieux une annecdote qu'une morale pure.

Je vous conseillerai de lire la préface de La Fontaine où il défend ses fables qui commence par "Ces badinieries ne sont telles qu'en apparence..." & pour la critique Rousseau De l'Education lorsqu'il critique Le renard et le Corbeau

Voilà j'espère vous avoir aidé et que ce n'est pas trop tard.

Little Girl