1

Prix Nobel de littérature 2007

Comme chaque année en octobre sera decerné le prix nobel de littérature 2007 . Ce prix est-il décerné pour la qualite de l'oeuvre litteraire dans son ensemble ou pour l'implication de son auteur (au travers de ses ecrits) dans des combats, défis et autres causes humanitaires du monde qui nous entoure ?

Prix Nobel de littérature 2007

Pour les qualités littéraires et l'ensemble de l'œuvre
Le premier prix Nobel de littérature a été cécerné à Sully Prudhomme, poète bien oublié
Selma Lagerlöf, Grazia Delleda, Sigrid Unset, Pearl S. Buck, Gabriela Mistral, Nelly Sachs, Nadine Gordimer... sont quelques-unes des femmes à avoir eu ce prix ; mais on est loin de la parité !

3

Prix Nobel de littérature 2007

Je ne suis pas sûr que le prix nobel de litterature est decerné uniquement sur l'ensemble de l'oeuvre et sa qualité uniquement.
Je pense que les engagements politiques et culturels entrent en ligne de compte.
L'écrivain turc Orhan Pamuk a reçu ce prix.
Il ne cesse de dénoncer le génocide armenien, l'islamisme radical. Il se bat pour la liberté d'expression (il fut le  premier ecrivain a condamner la fatwa contre Salman Rushdie). Le communiqué de l'académie suédoise parle d'un auteur ayant trouvé de nouvelles images spirituelles pour le combat et l'entrelacement des cultures.

Prix Nobel de littérature 2007

Maintenant, oui. Mais ce Prix à l'origine n'était pas destiné à cela ; mais seulement à récompenser l'ensemble d'une œuvre. Si tu prends les premiers Nobel de littérature, ils n'avaient pas d'engagement politique (le Nobel a été décerné pour la première fois en 1901, date à laquelle on se souciait peu des engagements humanitaires des auteurs)
Je crois que ce prix s'est "politisé" en 58 avec l'attribution à Boris Pasternak ; et encore plus en 70 avec Soljenitsyne, puis Neruda l'année suivante. Mais ces choix brouillent les pistes ; de même que certains Nobel de la paix ont été, à juste titre; contreversés.

Prix Nobel de littérature 2007

Après tout peut être cela est il plus utile que le prix nobel de littérature récompense un auteur qui "s'engage", seulement d'un autre côté ça ne récompense pas forcément ses qualités littéraires, ça ne valorise pas la littérature en tant qu'art. C'est comme l'art devait sans cesse être utile et non simplement "être".
Bref c'est un peu dommage tout de même.

Je ne me suis toujours pas plongée dans Pamuk, c'est au programme! Mais quel dommage que pour une fois on récompense un auteur de nationalité turque, qu'on reconnaisse enfin la beauté de la littérature turque et que finalement on ne parle que de l'Arménie et de l'islamisme radicale. La Turquie c'est autre chose. Les lieux communs ont la vie dure. Et malheureusement Ohran Pamuk est un trés mauvais ambassadeur pour la Turquie.