1

Double admissibilité au Capes externe : session exceptionnelle + session normale (2014)

J'ai observé que des candidats admissibles à la session exceptionnelle ont repassé (sans doute par sécurité) la session normale.

Seulement en cas de double admissibilité (probable pour beaucoup dans ce cas puisque la première admissibilité témoigne de leur compétence en matière de concours) cela veut dire qu'ils "piquent" la place de quelqu'un d'autre, et comment ça se passe s'ils ont une double admission?

C'était le cas du candidat qui a composé derrière moi (un admissible de la session exceptionelle) et je connais deux autres personnes dans ce cas.

Je trouve que ça complique les choses et honnêtement je ne comprend pas bien pourquoi les admissibles de la session exceptionnelle ont été autorisés à se présenter à nouveau à la session normale (perso ça ne me serait pas venu à l'idée de m'inscrire à la session normale si j'avais été admissible à la session exceptionnelle, il faut savoir prendre juste sa part du gateau) mais je ne doute pas que quelqu'un saura m'éclairer sur ce qui m'apparaît comme une petite aberration. Parce que finalement c'est toujours un peu les mêmes qu'on voit figurer sur la liste d'admissibilité.

2

Double admissibilité au Capes externe : session exceptionnelle + session normale (2014)

Je suis admissible à l'exceptionnelle 2014 et je ne me suis pas réinscrit pour la session normale 2014 parce que je souhaite préparer l'agrégation l'année prochaine et que je vois davantage le CAPES comme un cordon de sécurité que comme une fin.
En revanche, je comprends tout à fait les admissibles à l'exceptionnelle qui se sont réinscrits, pour deux raisons. D'abord, si les admissibles à l'exceptionnelle n'ont pas leurs oraux, alors qu'ils attendent de les passer depuis déjà un an accessoirement, et qu'ils ne se sont pas inscrits à la 2014 normale, ça les condamne à attendre la session 2015, et si on veut vraiment le CAPES, et vite, et bien pourquoi se priver de deux chances en une année ? C'est un concours... La solidarité n'a pas franchement sa place dans cette configuration.
Ensuite, les admissibles à l'exceptionnelle ont été confronté à la même situation de concurrence, puisque ceux de la session 2013 normale avaient pu s'inscrire à la 2014 exceptionnelle. L'injustice du procédé est donc tout à fait relative.
Enfin, l'Education Nationale cherche à recruter, et potentiellement les personnes les meilleures. Je ne vois pas ce qu'il y a d'aberrant à tenter de ratisser le plus grand nombre de candidats possible pour avoir une vraie sélection.
Et je pense aussi que, plus prosaïquement, on ne peut pas empêcher les admissibles de la session exceptionnelle de se présenter parce que, de fait, ils correspondent aux critères d'inscription...
Valà.

3

Double admissibilité au Capes externe : session exceptionnelle + session normale (2014)

Ah ouais bah non...je trouve toujours ça aussi aberrant.

Parce que pour reprendre ma petite métaphore : non seulement ils prennent deux parts du gateau en cas de double admissibilité mais en cas de double admission la part supplémentaire arrachée éhontément sera inévitablement gâchée et c'est un peu dégueulasse pour ceux qui meurent de faim pour rester dans le champ de la métaphore (qui est parfois, hélàs, proche du réel).

Parce que réfléchissons : entre quelqu'un qui arrive pour repasser le capes une seconde fois avec le sentiment de la nécessité de l'obtenir et quelqu'un qui a déjà une admissibilité et arrive fort de ce premier succès et confiant, qui risque le plus de l'obtenir?

Bref...l'organisation de ces concours est vraiment étrange. Sans parler de solidarité, le bon sens voudrait qu'on interdise l'accès à cette session à ceux qui ont déjà une admissibilité.
Une vraie injustice et après ils nous font bosser sur de grands textes intellectualistes qui prônent les belles valeurs et la vertu, c'est à mourir de rire (ou à pleurer).

Ceci dit, je suis effectivement peut-être naïf, mais toute cette politique élitiste est si loin de moi...pourtant il me faut y passer et y réussir. Ce n'est pas tant une douleur intellectuelle (plutôt une jouissance en ce sens) mais une vraie douleur éthique. J'imagine même pas comme je vais devoir me lisser quand je passerais l'épreuve orale "agir en fonctionnaire responsable"...

Double admissibilité au Capes externe : session exceptionnelle + session normale (2014)

Spartacus, je suis d'accord avec toi pour dire que c'est un peu la pagaille dans l'organisation de cette année de transition, mais pour le reste je trouve que tu t'emballes un peu vite.
Si tu étais toi-même déjà admissible, n'aurais-tu pas toi aussi repassé les écrits "par sécurité" ? Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à cela.

Pour le reste, je ne connais pas le calendrier des oraux pour la philo et n'ai pas le temps de le rechercher, mais avant de crier à l'injustice, il faudrait t'assurer de ce que tu avances.
Je te parlerai uniquement du cas que je connais, celui de l'allemand :

- Les étudiants de M2 qui sont admissibles à la session exceptionnelle (écrits de juin 2013) passeront les oraux ("ancien" CAPES) entre le 20 juin et le 2 juillet.
- Par sécurité, tous les M2 déjà admissibles que je connais se sont présentés, en même temps que les M1, aux épreuves écrites d'admissibilité qui ont eu lieu cette semaine. Les oraux de ce "nouveau" CAPES auront lieu à partir du 3 juillet.
Il est donc logique qu'un étudiant déjà admis à la première série d'oraux ne se présente pas à la seconde.
Quant au nombre d'admissibles, j'imagine que le jury de CAPES va tenir compte des conditions actuelles et prévoir large...

Edit : je viens de vérifier pour la philo et je confirme :
- les oraux de la session exceptionnelle s'achèvent le 29 juin.
- ceux de la session 2014 commencent le 30 juin.
Donc pas de chevauchement.

5

Double admissibilité au Capes externe : session exceptionnelle + session normale (2014)

Le cas se présente de toute manière chaque année pour les candidats admissibles au Capes et à l'agreg: ils assurent leurs arrières. Ici c'est le même cas, en définitive, et il n'a jamais été question d'interdire aux agrégatifs admissibles de se présenter aux oraux du Capes. Bref, le cas n'est pas nouveau. Et ne concerne pas que le Capes: un candidat peut très bien se présenter à plusieurs concours, du moment que les épreuves ne se chevauchent pas (apr exemple: Capes de Lettres, Capes de Documentation, agreg, concours de bibliothécaire...)

(il n'y a qu'à voir les scientifiques avec les concours des grandes écoles; il y a d'ailleurs tout un système pour gérer les multiples admissions et les admissions sur listes d'attentes)

De plus, les admissibles de la session "exceptionnelle" (exceptionnellement mal gérée, surtout) se trouvent dans une situation bien délicate:
- ils se sont retrouvés en poste cette année, leur donnant sans doute encore plus de raisons de vouloir obtenir le concours (il ont plus qu'un pied dans l'Educ. Nat.). Et, sachant qu'ils ont été en poste cette année, ils seront l'année prochaine à temps plein, tout en étant stagiaires. Alors que les stagiaires de la cession 2014 bénéficieront d'un aménagement. Donc forcément, ça donne bien plus envie d'être un stagiaire issue de la session 2014...
- ils ont appris tardivement (il y a juste un mois!) qu'ils ne pourraient pas demander de report de stage pour préparer l'agrégation, ce qui est particulièrement injuste: inégalité par rapport aux autres candidats, et ce n'était pas du tout dans les conditions de départ... Je pense que du coup certains se représentent pour obtenir le report de stage.

Sachant que de toute façon, les résultats de la session exceptionnelle tomberont avant ceux de la session normale, permettant de "libérer" des places pour la session normale.

Donc question solidarité, je trouve les candidats de cette session exceptionnelle bien plus victimes que profitant de quoi que ce soit.

Double admissibilité au Capes externe : session exceptionnelle + session normale (2014)

Mirliton a écrit :

Donc question solidarité, je trouve les candidats de cette session exceptionnelle bien plus victimes que profitant de quoi que ce soit.

Oh oui... entièrement d'accord quand je vois les étudiants de M2 actuels qui doivent jongler entre les préparations des cours qu'ils assurent au collège (pas forcément la porte à côté), l'année de master à valider, le mini-mémoire de recherche, la préparation des oraux du CAPES session exceptionnelle, la préparation du "nouveau" CAPES (nouvelles épreuves auxquelles ils se préparent seuls puisque les cours spécifiques sont destinés aux M1)... Ils ont bien du mérite !

7

Double admissibilité au Capes externe : session exceptionnelle + session normale (2014)

Non comme je l'ai écrit cela ne me serait pas venu à l'idée de me réinscrire et d'ailleurs je n'aurais jamais cru que ce soit légal.

Double admissibilité au Capes externe : session exceptionnelle + session normale (2014)

C'est normal que tu ne t'en sois pas préoccupé puisque la question ne se posait pas pour toi. Mais les candidats directement concernés sont informés de cette possibilité et tous les M2 que je connais ont repassé les écrits. Cela paraît logique de mettre toutes les chances de son côté. Pour le reste, Mirliton a très bien exprimé les choses.

9

Double admissibilité au Capes externe : session exceptionnelle + session normale (2014)

Tu serais fort aimable de ne pas prendre ce ton condescendant de madame je sais tout et d'inférer de ce que j'aurais fait dans telle ou telle situation : quand je dis quelque chose ce n'est pas pour du beurre et je vois pas bien ce qui t'autorise à me parler comme si j'étais un insensé. Du reste merci à Mirliton qui a en effet su clarifier les choses bien mieux que toi et sans tomber dans cet eceuil du mépris.

Double admissibilité au Capes externe : session exceptionnelle + session normale (2014)

Pardon ?!