1

Fonction de l'infinitif dans la construction "venir + infinitif"

bonjour à tous,

Les policiers étaient venus se poster devant les manifestants.

Je me demande comment analyser le verbe pronominal se poster, parce que la phrase est à la voix active, mais se poster c'est quoi, un complément facultatif du groupe verbal ? parce qu'il peut être enlevé sans que cela gêne le sens
quelqu'un a t-il une idée ?

merci

Fonction de l'infinitif dans la construction "venir + infinitif"

Il faut analyser globalement le groupe verbal  car dans venir + infinitif, venir est un semi-auxiliaire qui indique ici le « but du mouvement au terme duquel se réalise l'action exprimée par l'infinitif ».
Mais peut-être ai-je mal compris ta question.

3

Fonction de l'infinitif dans la construction "venir + infinitif"

merci Anne pour ta réponse rapide,

mon problème est le suivant :

la phrase a t-elle une voix pronominale, passive ou active : ici dans l'exemple, c'est une voix active malgré la présence du verbe pronominal. C'est à dire que le verbe dans la phrase est bien le verbe venir, et non se poster.
Maintenant, je suis perplexe quant à l'assignation de étaient venus comme d'un semi auxiliaire parce que je peux supprimer ''se poster", par contre dans les bandits se sont fait prendre, je peux pas dire les bandits se sont fait. Dans le cas précédent, fait est bien semi auxiliaire. Dans la phrase avant : les gendarmes sont venus se poster devant les manifestants, c'est simplement une absurdité de la langue, un truc à rallonge à la proust pour embêter le grammairien, cela ne devrait pas exister : grammaticalement c'est quoi : un complément apposé épithète traversière de venir ?

Fonction de l'infinitif dans la construction "venir + infinitif"

Je pense effectivement qu'il ne s'agit pas d'un semi-auxiliaire.
On peut  observer le même genre de construction (avec nuance circonstancielle de but) après quelques autres verbes de mouvement (courir, sortir, partir...).
La grammaire Riegel (p.586) parle d'infinitif  complément du verbe.

5

Fonction de l'infinitif dans la construction "venir + infinitif"

merci jehan mais ma phrase elle est bien active alors ?

Fonction de l'infinitif dans la construction "venir + infinitif"

Bien sûr !
Que l'infinitif complément soit ici à la forme pronominale, cela ne change rien au fait que le verbe conjugué est à la voix active.

Fonction de l'infinitif dans la construction "venir + infinitif"

Tiphaine a écrit :

merci Anne pour ta réponse rapide,

Dans la phrase avant : les gendarmes sont venus se poster devant les manifestants, c'est simplement une absurdité de la langue, un truc à rallonge à la proust pour embêter le grammairien, cela ne devrait pas exister : grammaticalement c'est quoi : un complément apposé épithète traversière de venir ?

C'est drôle, comme réflexion : l'usage linguistique doit s'abstenir d'embêter les grammairiens... Mais qui vient en premier : la langue ou la grammaire ?

Fonction de l'infinitif dans la construction "venir + infinitif"

On ne peut plus croire le cnrtl ?

III. − Empl. semi-auxil.
A. − Venir + inf.
1. [Indique le but du mouvement au terme duquel se réalise l'action exprimée par l'inf., le commencement de l'action exprimée par l'inf.] Venir acheter, réclamer qqc.; venir voir qqc.; venir chercher, voir qqn; venir demander conseil. Juliette eut presque de la joie lorsqu'elle entendit le pas de sa grand-mère qui venait vérifier au salon le bon fonctionnement des convenances (Miomandre, Écrit eau, 1908, p. 137).

http://www.cnrtl.fr/definition/venir

Fonction de l'infinitif dans la construction "venir + infinitif"

Si on suit le Cnrtl...
Elle vient vérifier .
Venir serait semi-auxiliaire...
Et dans Elle vient pour vérifier...
Venir redeviendrait un verbe ordinaire ?
Subtil, subtil...

On ne peut plus croire le cnrtl ?

Riegel non plus, alors ?
Au chapitre des semi-auxiliaires  (p. 451 à 454) cette tournure (dans laquelle venir garde tout à fait son sens plein de verbe de mouvement ) n'est pas mentionnée.

Il y est mentionné qu' aller lui-même perd son statut de semi-auxiliaire quand il est employé comme verbe de mouvement remplaçable par partir, courir, passer, etc.

Donc, semble-t-il, pour Riegel, pas de semi-auxiliaires dans :

Elle va chercher du pain. (Elle se rend dans ce but à la boulangerie)
Elle court chercher du pain. (Elle court dans ce but)
Elle passe chercher du pain. (Elle passe dans ce but)
Elle sort chercher du pain. (Elle sort dans ce but)
Elle vient chercher du pain. (Elle vient dans ce but).

Tiphaine a écrit :

une absurdité de la langue, un truc à rallonge à la proust pour embêter le grammairien, cela ne devrait pas exister

Tiphaine, j'ose espérer que c'est simplement une boutade traduisant ta perplexité...
Et "Viens voir !" c'est aussi une absurdité proustienne à rallonge, peut-être ? 

10

Fonction de l'infinitif dans la construction "venir + infinitif"

Tiphaine,

Lorsqu'un infinitif suit un verbe de mouvement comme "aller" ou "venir" certains grammairiens parlent d'infinitif de progrédience. Du point de vue du sens, il font souvent remarquer que ledit infinitif indique le but visé par l'action du verbe "aller" ou "venir". Quant à savoir si "venir" fonctionne ou non comme un semi-auxiliaire, c'est une question épineuse que je me retiendrai d'aborder. Pour finir, je voudrais simplement ajouter que rares sont ceux qui parlent encore de "voix pronominale". Aujourd'hui, on tend plutôt à considérer qu'il n'existe que deux voix en français : la voix active et la voix passive. Cela dit, cela n'a pas de rapport direct avec l'analyse de l'infinitif cité dans votre exemple.