1

Écrire un article polémique qui défend la cause de la forme poétique

Bonjour,
Je suis en 1S et j'ai un devoir d'invention à rendre, je viens ici car je n'ai pas du tout compris le sujet ...
Si vous pouvez m’éclairer pour que je puisse au moins comprendre ce que je dois faire ça serait bien !

Le sujet ;
Ecriture d'Invention ;

"Il s'agit de savoir si l'on veut faire un poème ou rendre compte d'une chose" écrit Francis Ponge, qui prend le parti des choses contre le "souci a priori de la forme"
Imaginez, en réponse à cette prise de position, un article polémique qui défende au contraire la cause de la "forme poétique".

Alors déjà je n'ai pas compris ce que veut dire Francis Ponge par cette citation, ça serait bien que quelqu'un me traduise cette citation plus clairement  et aussi au passage ce que je dois faire histoire que je fasse par d'hors sujet... (je suis une pro dans le hors sujet)

Merci d'avance !

2

Écrire un article polémique qui défend la cause de la forme poétique

Ponge oppose le "souci à priori de la forme" au "parti pris des choses" -> la forme, c'est le poème et ses contraintes stylistiques et formelles; le parti pris des choses, c'est une écriture plus libre, une prose poétique sans contraintes qui peut écrire sur tout : une coquille d'huître, une orange...
Ponge remet en question la définition de la poésie : se définit-elle par la liberté du sujet ou par la contrainte de la forme?

Tu dois défendre une conception normée de la poésie : on ne peut parler de poésie que parce qu'il y a des règles pour la définir.

3

Écrire un article polémique qui défend la cause de la forme poétique

Ponge, à la question : Pour vous qu'est-ce que la poésie ? " avait répondu avec humour,  dans une lettre inédite : "je n'en ai pas et c'est là mon défaut". En prenant le parti des choses, le texte en prose de Ponge transforme l'objet qui, sous sa plume, devient "objeu". C'est l'objet qui impose , qui s'impose au poète qui le décrit. Adieu donc les normes de la beauté, de la rime, du vers et autre prosodie ...

Les formes fixes donnent  un cadre, des règles de mètre, de rimes, de rythme, c'est le cas du sonnet (dont il nous reste des exemples qui prouvent que même les contraintes peuvent stimuler l'imagination et renouveler des thèmes pourtant connus)

Le poète qui se soumet aux règles doit avoir une connaissance de ce qui précède.  Héritier d'une longue tradition, il peut  renouveler les thèmes, inventer de nouvelles images, il proposera un art maîtrisé qui connaît les canons du beau, de la prosodie. Alors seulement, il pourra s' affranchir  de la norme pour  passer à l'écart.


Suggestion :

Si Ponge prend le parti des choses, s'il pose un regard nouveau sur des objets dérisoires comme le cageot, la bougie ou la porte ... Il ne faut pas s'y tromper. Il s'agit bien d'un jeu sur le langage qui donnera au texte les contours d'un objet, comme si l'objet même demandait au poète de trouver l'originalité de la banalité. Tout un art. Soit, mais qu'on nous permette d'inverser la posture. La poésie peut aussi être tout autre chose et nous osons le revendiquer .../...

4

Écrire un article polémique qui défend la cause de la forme poétique

Merci votre aide  et désolée pour cette réponse tardive, je dois trouvé trois arguments qui tiennent trois parties (si je me trompe pas) et je ne sais pas trop ... Les règles qui définissent la poésie font une première partie ?
Enfaite je suis perdue, ce que vous dîtes est pourtant clair mais j'ai peur de faire du hors-sujet ... Je ne sais pas par où commencer 

PS/ Dois-je citer des auteurs de n'importe qu'elle époque ou .. ?
Pouvez-vous me guider pour le plan ? 

Je dois rendre le devoir ce lundi et je cherche et recherche et toujours cette peur de faire du hors-sujet (je suis une pro dedans) ...

5

Écrire un article polémique qui défend la cause de la forme poétique

Si Ponge prend le parti des choses, s'il pose un regard nouveau sur des objets dérisoires comme le cageot, la bougie ou la porte ... Il ne faut pas s'y tromper. Il s'agit bien d'un jeu sur le langage qui donnera au texte les contours d'un objet, comme si l'objet même demandait au poète de trouver l'originalité de la banalité. Tout un art. Soit, mais qu'on nous permette d'inverser la posture. La poésie peut aussi être tout autre chose et nous osons le revendiquer .../...

I. La forme  fixe du poème est contrainte qui stimule l'imagination
Eloge du sonnet

II. La musique du poème
Rimes/ Assonances/allitérations
Rythme

III. Le poème comme un tableau
Palette d'émotions
Compositions d'images
Atmosphère