Continuer à / continuer de

Est-ce que je ne fais pas une erreur, et pourquoi pas à ?

Pourquoi pas "à"? Rien ne l'interdit. Je pense que c'est un peu tiré par les cheveux, à l'image de la façon selon laquelle je l'ai analysé (Quand vous aurez le temps de lire ce magnifique pavé, vous comprendrez peut-être). Mais le cas est complexe: chez Grévisse, on n'y trouve aucune réponse! Alors, bon… On fait comme on peut…

22

Continuer à / continuer de

Ou comme on veut, alors

Naturellement, une personne éduquée dirait:
on devrait continuèrà expliquer la chose.

Continuer à / continuer de

Ou comme on veut, alors

En effet, aucune des formes ne peut rigoureusement être considérée comme fautive. J'aurais peut-être dû commencer par là… Ce qui ne signifie pas qu'il faille s'interdire de penser soi-même, mais, lorsqu'il s'agit d'un problème ponctuel et purement utile, on peut dire que ça comme ça…

24

Continuer à / continuer de

J'éviterais "il continue À expliquer" ; à cause du hiatus qui est assez prohibitif

25

Continuer à / continuer de

Bâ a écrit :

Est-ce que je ne fais pas une erreur, et pourquoi pas à ?

Pourquoi pas "à"? Rien ne l'interdit. Je pense que c'est un peu tiré par les cheveux, à l'image de la façon selon laquelle je l'ai analysé (Quand vous aurez le temps de lire ce magnifique pavé, vous comprendrez peut-être). Mais le cas est complexe: chez Grévisse, on n'y trouve aucune réponse! Alors, bon… On fait comme on peut…

Je vais laisser "continuer d'expliquer". Il me semble plus correct. Je lirai votre pavé.
Merci.

26

Continuer à / continuer de

Hiatus n. m.

Rencontre de la voyelle sonore qui termine un mot avec la voyelle sonore qui commence le mot suivant. La doctrine classique interdisait le hiatus en poésie, car il est désagréable à l'oreille.
HIATUS

Francyne, est-ce que ton dialogue est en forme de poésie?

"Je pose le cahier sur la table. Il continue d'expliquer:"
Je suis intrigué! Comment le cahier peut-il continuer d'expliquer (quoi?)?

27

Continuer à / continuer de

"Je pose le cahier sur le tabouret. Madame continue d'expliquer:"

Pas poésie.

Continuer à / continuer de

Re-bonsoir…


En linguistique, un hiatus syntaxique est un refus de mise en incidence directe. De même qu'avec "*le animal" on a un hiatus phonétique qu'on résout par l'élision: "l'animal", de même, avec "*commencer écrire" on a un hiatus syntaxique, que l'on résout avec la préposition: "commencer d'écrire".


JSC, je t'avoue que j'ai du mal à comprendre le sens de certains de tes derniers messages… Pourrais-tu être plus clair, s'il-te-plaît?

29

Continuer à / continuer de

Et est-ce que l'on ne pourrait pas écrire: "commencer à écrire", plutôt ?

Continuer à / continuer de

À la place de quoi?


Ah, pardon! Je comprends!

Oui, on pourrait.

Pour les mêmes raisons que pour "continuer", je favoriserais plutôt le "de".

En fait, tout mon raisonnement qui a été mené avec "continuer" aurait pu l'être avec "commencer"…