1

Il me semble urgent pour la poésie française aujourd'hui de s'opposer à ce penchant vers l'excarnation...

Bonjour, je suis en classe de khâgne dans un lycée de Rouen, et j'ai un sujet de littérature, et plus précisément sur la poésie qui me pose problème; en voici l'énoncé.

Claude Esteban, poète et traducteur français, écrit : "Il me semble urgent pour la poésie française aujourd'hui (comme elle a su le faire à d'autres moments de son histoire), de s'opposer à ce penchant vers l'excarnation, de reconvertir la parole à cette vocation d'immanence."

Je dois commenter la citation mais ne parviens pas à en trouver la thèse exacte..

Des idées?

2

Il me semble urgent pour la poésie française aujourd'hui de s'opposer à ce penchant vers l'excarnation...

Bonjour,

Il me semble que ce qui est en cause est le statut de la parole poétique.
Les termes importants sont excarnation et immanence.
Les contraires seraient donc incarnation et transcendance.
La poésie devrait s'incarner et renoncer à la transcendance.
Le critique qui constate implicitement l'échec de la poésie française lui demande de reprendre chaleur et corps, de renoncer à ses tentatives intellectuelles et hermétiques. C'est le retour au lyrisme opposé aux errances mallarméennes ou à la poésie conçue comme une voie de connaissance ésotérique ou comme un jeu purement formaliste...